Darugha

Darugha

Un darugha (bachkir : даруга ; Tatar cyrillique : даруга, tatar : даруга, from langues mongoles: daru-, signifiant, presser, sceller[1], kalmouk : darɣɔ), autres translittérations latines : daruğa ou daroega, est un type de subdivision administrative d'Asie centrale, sous les khanats turcs et l'Empire mongol. Il désignait également parfois, au sens large, le gouverneur, le gestionnaire, la tête de tous

Il est dirigé par ce que l'on appelle un darughachi (даругачи) en mongole. ou darugabek (даругабек) / daruga-Bek (даруга-бек) Chez les peuples turcs.

C'est aussi devenu un terme administratif militaire russe au XVIIe siècle, probablement sous l'influence des Kalmouks.

Dans l'Empire moghol en Asie du Sud, le darugha était le titre de l'officier de police de district. Ce titre a été conservé jusqu'au XXe siècle, pendant le Raj britannique.

Annexes

Notes et références

  1. (en) Boğaç A. Ergene, Judicial Practice: Institutions and Agents in the Islamic World, Brill, (ISBN 978-9-00417-934-9), p. 271 :

    « Darugha - the word is derived from the Mongol daru-, 'to press, to seal' and was used to denote a chief in the Mongol feudal hierarchy (...) »

Articles connexes