Dark (série télévisée)

Dark
Description de l'image Dark logo.png.
Type de série série télévisée
Titre original Dark
Genre fantastique surnaturel
Création Baran bo Odar
Production Wiedemann & Berg Television
Acteurs principaux Oliver Masucci
Karoline Eichhorn
Jördis Triebel
Louis Hofmann
Maja Schöne
Musique Ben Frost
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Chaîne d'origine Netflix
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 10
Durée 44-56 minutes
Diff. originale – en cours
Site web https://www.netflix.com/dark

Dark est une série télévisée fantastique surnaturelle allemande créée par Baran bo Odar, diffusée le sur Netflix.

Elle est sélectionnée et projetée en avant-première mondiale au Festival international du film de Toronto en [1].

Synopsis

2019 : quatre familles, traumatisées par la disparition d’un enfant de douze ans en pleine forêt, tentent de résoudre les mystères qui entourent Winden, une ville de fiction. L'histoire recommence tous les 33 ans et la frontière entre le passé et le présent est bien plus fine qu'on ne le pense.

Distribution

  • Louis Hofmann (VF : Benjamin Bollen) : Jonas Kahnwald
  • Maja Schöne  (VF : Anneliese Fromont) : Hannah Kahnwald
    • Ella Lee (VF : Clara Quilichini) : Hannah Kahnwald (1986)
  • Sebastian Rudolph (VF : Cédric Ingard) : Michael Kahnwald
  • Anne Ratte-Polle  (VF : Chantal Baroin) : Ines Kahnwald
    • Lena Urzendowsky  : Ines Kahnwald (1953)
    • Angela Winkler (VF : Jocelyne Darche) : Ines Kahnwald (2019)
  • Florian Panzner : Daniel Kahnwald
  • Oliver Masucci (VF : Yann Guillemot) : Ulrich Nielsen
  • Jördis Triebel (VF : Vanina Pradier) : Katharina Nielsen
  • Lisa Vicari (VF : Émilie Rault) : Martha Nielsen
  • Daan Lennard Liebrenz (VF : Kaycie Chase) : Mikkel Nielsen
  • Moritz Jahn (VF : Brice Ournac) : Magnus Nielsen
  • Walter Kreye (VF : Hervé Karadec) : Tronte Nielsen
  • Felix Kramer (VF : Stanislas Forlani) : Tronte Nielsen (1986)
  • Anne Lebinsky (VF : Caroline Santini) : Jana Nielsen (1986)
  • Antje Traue : Agnes Nielsen
  • Karoline Eichhorn (VF : Laura Blanc) : Charlotte Doppler
    • Stephanie Amarell : Charlotte Doppler (1986)
  • Stephan Kampwirth (VF : Mathieu Buscatto) : Peter Doppler
  • Gina Stiebitz : Franziska Doppler
  • Anatole Taubman (VF : Antoine Schoumsky) : Bernd Doppler (1953)
  • Hermann Beyer (VF : Mathieu Rivolier) : Helge Doppler
    • Peter Schneider (VF : Jean Rieffel) : Helge Doppler (1986)
      • Tom Philipp : Helge Doppler (1953)
  • Cordelia Wege (VF : ARiane Aggiage) : Greta Doppler (1953)
  • Christian Steyer : H.G Tannhaus (1986)
  • Julika Jenkins (VF : Brigitte Aubry) : Claudia Tiedemann (1986)
    • Lisa Kreuzer (VF : Cathy Cerda) : Claudia Tiedemann (2019)
  • Deborah Kaufmann (VF : Céline Mauge) : Regina Tiedemann
    • Lydia Maria Makrides (VF : Lucille Boudonnat) : Regina Tiedemann (1986)
  • Peter Benedict (VF : Jean-Claude Brétignière) : Aleksander Tiedemanm
  • Paul Lux (VF : Maxime Baudouin) : Bartosz Tiedemann
  • Christian Pätzold : Egon Tiedemann (1986)
    • Sebastian Hülk : Egon Tiedemann (1953)
  • Luise Heyer (VF : Laura Pelerins) : Doris Tiedemann
  • Christian Steyer : H.G Tannhaus (1986)
    • Arnd Klawitter : H.G Tannhaus (1953)
  • Tatja Seibt : Jana Seibt
  • Mark Waschke : Noah
  • Leopold Hornung : Torben Wöller

Production

Développement et genèse

Distribution de rôles

Tournage

Baran bo Odar et l’équipe du tournage commencent à filmer le [2] dans Berlin[3] et ses alentours. Le tournage se termina le [4] : « 150 jours passés en grande majorité dans le froid et sous les feuillages et la pluie »[5].

Fiche technique

  • Titre original : Dark
  • Création : Baran bo Odar
  • Réalisation : Baran bo Odar
  • Scénario : Baran bo Odar ; Jantje Friese, Martin Behnke, Ronny Schalk et Marc O. Seng
  • Direction artistique : Udo Kramer
  • Décors : Stefan Hauck
  • Costumes : Anette Guther
  • Photographie : Nikolaus Summerer
  • Montage : Robert Rzesacz, Denis Bachter, Anja Siemens et Sven Budelmann
  • Casting : Simone Bär
  • Musique : Ben Frost
  • Production : Erik Barmack, Quirin Berg, Baran bo Odar, Jantje Friese, Amanda Krentzman, Kelly Luegenbiehl, Justyna Müsch, Arno Neubauer et Max Wiedemann
  • Société de production : Wiedemann & Berg Television
  • Société de distribution : Netflix
  • Pays d'origine : Drapeau de l'Allemagne Allemagne
  • Langue originale : allemand
  • Format : couleur
  • Genre : fantastique surnaturel
  • Nombre de saisons : 1
  • Nombre d'épisodes : 10
  • Durée : 44-56 minutes
  • Dates de première diffusion :

Épisodes

Première saison (2017)

  1. Secrets (Geheimnisse)
  2. Mensonges (Lügen)
  3. Passé et présent (Gestern und Heute)
  4. Doubles Vies (Doppelleben)
  5. Vérités (Wahrheiten)
  6. Sic mundus creatus est
  7. Carrefour (Kreuzwege)
  8. On récolte ce que l’on sème (Was man sät, das wird man ernten)
  9. Tout est maintenant (Alles ist jetzt)
  10. Alpha et Oméga (Alpha und Omega)

Deuxième saison (2018)

Le , la série est renouvelée pour une deuxième saison[6]. Elle est prévue pour 2018.

Univers de la série

Personnages

Arbre généalogique de différentes familles (première saison).

Famille Kahnwald

  • Daniel Kahnwald : le grand-père, père d'Ines Kahnwald
  • Ines Kahnwald : la grand-mère, infirmière, mère adoptive de Michael Kahnwald
  • Michael Kahnwald : le père, suicidé
  • Hannah Kahnwald : la mère
  • Jonas Kahnwald : le fils, ami de Bartosz Tiedemann

Famille Nielsen

  • Tronte Nielsen : le grand-père, père d’Ulrich
  • Jana Nielsen : la grand-mère, mère d’Ulrich
  • Ulrich Nielsen : le père, policier
  • Mads Nielsen : le frère d’Ulrich disparu en 1986
  • Katharina Nielsen : la mère, proviseur de lycée
  • Magnus Nielsen : le fils ainé
  • Martha Nielsen : la fille, copine de Bartosz Tiedemann
  • Mikkel Nielsen : le fils disparu en 2019

Famille Doppler

  • Bernd Doppler : l’arrière-grand-père, créateur de la centrale nucléaire en 1957, père de Helge
  • Greta Doppler : l’arrière-grand-mère, mère de Helge
  • Helge Doppler : le grand-père, beau-père de Charlotte
  • Charlotte Doppler : la mère, policière
  • Peter Doppler : le père, psychologue
  • Franziska Doppler : la fille aînée
  • Elisabeth Doppler : la fille sourde

Famille Tiedemann

  • Egon Tiedemann : l’arrière-grand-père, policier et père de Claudia
  • Doris Tiedemann : l’arrière-grand-mère, la bonne et mère de Claudia
  • Claudia Tiedemann : la grand-mère, directrice de la centrale nucléaire en 1986 et mère de Regina
  • Regina Tiedemann : la mère, propriétaire d’hôtel
  • Aleksander Tiedemann / Boris Niewald : le père, directeur de la centrale nucléaire en 2019
  • Bartosz Tiedemann : le fils, ami de Jonas Kahnwald et copain de Martha Nielsen

Famille Obendorf

  • Jürgen Obendorf : le père
  • Ulla Obendorf : la mère
  • Erik Obendorf : le fils disparu en 2019

Autres personnages

  • Noah : le prêtre
  • L’étranger (Jonas Kahnwald 33ans après)
  • H.G. Tannhaus, l’horloger et écrivain
  • Torben Wöller

Accueil

Audiences

Accueil critique

Le site AlloCiné lui attribue une note moyenne de 4/5 pour 67 notes dont 13 critiques en quatre jours.

Pierre Langlais du Télérama souligne que « la mise en scène de Baran bo Odar, hyper travaillée, est riche en clairs-obscurs, en compositions symboliques, en images poétiques et en plans millimétrés. (…) on découvre une série émouvante, surprenante et de plus en plus captivante »[8].

Sélection

Notes et références

  1. a et b (en) « Official Film Schedule », sur Festival international du film de Toronto (consulté le 2 décembre 2017).
  2. (en) Katia Jacoby, « Dark, the first Netflix original series produced in Germany commences principal photography », sur Netflix, (consulté le 2 décembre 2017).
  3. (en) Sheila Roberts, « Sleepless Director Baran bo Odar on Working with Jamie Foxx & His New Netflix Series », sur Collider, (consulté le 2 décembre 2017).
  4. (en) Baran bo Odar, « That's a wrap! », sur Twitter, (consulté le 2 décembre 2017).
  5. Constance Jamet, « Cinq clés pour comprendre Dark, le nouveau phénomène de Netflix », sur Le Figaro, (consulté le 2 décembre 2017).
  6. (en) « Netflix Renews German Original Series Dark for a Second Season », sur TheFutonCritic,
  7. Pierre Langlais, « “Dark”, une tragédie fantastique émouvante et intense sur Netflix », sur Télérama, (consulté le 3 décembre 2017).

Annexes

Internet

Liens externes