Dar Es-Soltane

Dar Es-Soltane
دَار السُلْطَان

XVIe siècle – 1830

Description de cette image, également commentée ci-après
Carte des beyliks de la Régence d'Alger (1515-1830)
Informations générales
Statut Beylik de la Régence d'Alger
Capitale Alger
Langue arabe, berbère, osmanli
Religion Islam

Le Dar Es-Soltane ou Dar Es Sultan (دَار السُلْطَان)— que l'on peut traduire en « domaine de la couronne »  — est l'une des provinces de la Régence d'Alger. Il comprend un territoire incluant la capitale Alger, la plaine de la Mitidja et le littoral jusqu'à Ténès[1].

Gouvernance et administration

Le Dar Es-Soltan se veut être un territoire directement placé sous l'autorité du dey d'Alger, alors que les autres beyliks sont dirigés par des beys[2]. En réalité le statut de gouverneur du Dar Es-Soltane est occupé par l'Agha al-mahalla, chef de l'armée et second ministre du dey[3].

Références

  1. Pierre Montagnon, Histoire de l'Algérie: Des origines à nos jours, Pygmalion, (ISBN 9782756409214, lire en ligne)
  2. Mahfoud Kaddache, L'Algérie durant la période ottomane, Office des publications universitaires, (ISBN 9789961000991, lire en ligne), p. 93
  3. (en) Jamil M. Abun-Nasr, A History of the Maghrib in the Islamic Period, Cambridge University Press, (ISBN 9781316583340, lire en ligne), p. 160

Articles connexes

Bibliographie et références

  • Mahfoud Kaddache, L'Algérie durant la période ottomane, Alger, OPU, , 239 p. (ISBN 9789961000991). .
  • Baron Juchereau de Saint-Denis : Considérations statistiques, historiques, militaires et politiques sur la régence d'Alger