Daniel Gorenstein

Daniel Gorenstein
Daniel Gorenstein.jpg

Daniel Gorenstein à Oberwolfach.

Biographie
Naissance
Décès
(à 69 ans)
États-Unis
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Directeur de thèse
Distinctions

Daniel E. Gorenstein (né le à Boston; mort le aux États-Unis) est un mathématicien américain qui a joué un rôle majeur dans le programme de la classification des groupes simples finis qui s'est terminé provisoirement dans les années 1980.

Il est spécialiste de la théorie des groupes finis et d'algèbre commutative. C'est d'après lui que sont nommés les anneaux de Gorenstein , même si on rapporte[1] qu'il a toujours prétendu ne rien y comprendre, même pas la définition.

Biographie

Gorenstein étudie à l'université Harvard notamment chez Saunders Mac Lane. Il soutient sa thèse en 1950 sous la direction d'Oscar Zariski. Il part en 1951 à l'université Clark, puis est professeur associé de 1958/59 à 1964 à l'Université Cornell, date à laquelle il change pour l'Université Northeastern à Boston. Durant l'année 1968-1969 il est à l'Institute for Advanced Study. Depuis 1969, il est professeur à l'université Rutgers, où il reste jusqu'à sa mort. De 1975 à 1981 il est président du département de mathématiques. En 1989 il est un des fondateurs du DIMACS  (Center for Discrete Mathematics and Theoretical Computer Science), dont il est le premier directeur.

Recherche

Le changement d'intérêt de la géométrie algébrique vers la théorie des groupes se situe autour de 1957, et a lieu entre autres sous l'influence d'Israel Herstein . Il participe au programme de classification des groupes simples finis durant le Group Theory Year 1960-1961, à l’université de Chicago, année où John Griggs Thompson et Walter Feit développent leur démonstration de la résolubilité des groupes d'ordre impair.

Parmi ses élèves, il y a notamment Michael O'Nan .

Prix et distinctions

Écrits

  • Daniel Gorenstein, Finite Groups, Harper and Row, . — Réédition : AMS Chelsea Publishing, 2007 (ISBN 978-0821843420).
  • Daniel Gorenstein, Finite simple groups: An introduction to their classification, Springer, coll. « University Series in Mathematics », (ISBN 978-0306407796)
  • Daniel Gorenstein et Koichiro Harada, « Finite groups whose 2-subgroups are generated by at most 4 elements », Memoirs of the American Mathematical Society, no 147,‎ (ISBN 978-0-8218-1847-3, DOI 10.1090/memo/0147, Math Reviews 0367048)
  • Daniel Gorenstein, « The classification of finite simple groups I. Simple groups and local analysis », Bull. Amer. Math. Soc., vol. 1, no 1,‎ , p. 43-199 (Math Reviews 513750, lire en ligne)
  • Daniel Gorenstein et Richard Lyons, « The local structure of finite groups of characteristic 2 type », Memoirs of the American Mathematical Society, vol. 42, no 276,‎ (ISBN 978-0-8218-2276-0, DOI 10.1090/memo/0276)
  • Daniel Gorenstein, Richard Lyons et Ronald M. Solomon, The classification of finite simple groups, vol. 40.1-40.6, Providence, R.I, American Mathematical Society, coll. « Mathematical surveys and monographs », 1994-2005 — en six volumes :
— Numéro 1 : 1994, (ISBN 978-0-8218-0960-0)
— Numéro 2 : 1996, (ISBN 978-0-8218-0390-5)
— Numéro 3 : 1998, (ISBN 978-0-8218-0391-2)
— Numéro 4 : 1999, (ISBN 978-0-8218-1379-9)
— Numéro 5 : 2002, (ISBN 978-0-8218-2776-5)
— Numéro 6 : 2005, (ISBN 978-0-8218-2777-2)

Notes et références

Notes

Références

  1. (en) David Eisenbud, Commutative algebra with a view toward algebraic geometry, New York, Springer-Verlag, (ISBN 0-387-94269-6), p. 530

Bibliographie

  • Mark Ronan, Symmetry and the Monster : The story of one of the greatest quests of mathematics, Oxford University Press, (ISBN 0192807234)

Liens externes

Articles liés

  • Gorenstein–Harada theorem 
  • Gorenstein–Walter theorem 
  • Peterson–Gorenstein–Zierler algorithm