Démocrite prétendu fou

Démocrite prétendu fou

Démocrite prétendu fou est une comédie de Jacques Autreau, en trois actes et en vers libres, représentée par les Comédiens italiens, sur le théâtre de l'Hôtel de Bourgogne, le .

Dans cette pièce, qui se termine par le mariage de Démocrite avec une jeune affranchie, on voit de graves philosophes, tels qu'Aristippe de Cyrène, Diogène et Strabon, sans compter le non moins grave Hippocrate, se rendre chez Démocrite pour soumettre son état mental à l'examen (car son frère Damastus l'a accusé de folie auprès du sénat) et s'amouracher tous les quatre à la fois de la belle affranchie, dont Hippocrate se trouve à la fin être le père.

Une telle pièce serait aujourd'hui accueillie à coups de sifflet, mais elle fut alors vivement applaudie et elle resta même pendant cinquante ans au répertoire.

Source

Pierre Larousse, Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle, t. 6, p. 410.

Lien externe

Toutes les représentations au XVIIIe siècle sur le site CÉSAR