Décoration du brassard de Bordeaux

Décoration du brassard de Bordeaux
Décoration du brassard de Bordeaux créé au début de la Restauration (1814)

La Décoration du brassard de Bordeaux est une décoration militaire française.

Historique

Dès l’année 1813, les royalistes bordelais février 1814, placée sous les ordres du commissaire du roi douze compagnies d’une soixantaine d’hommes chacune.

Le , le duc d’Angoulême, neveu du Roi Louis XVIII, débarquait en Espagne. Il venait pour représenter Louis XVIII dans les départements du sud de la France[1].

Les hommes de la garde royale reçurent en récompense de leurs services la Décoration du Lys, mais aussi, et en particulier pour ceux qui étaient présents en son sein avant et durant la journée du 12 mars, une nouvelle distinction : la Décoration du brassard de Bordeaux, créé le 5 juin 1814 par le duc d’Angoulême et attribué, dès le 17 juillet, aux hommes de la garde royale à pied ainsi qu’aux volontaires royaux à cheval.

Une délégation de volontaires royaux, reçue le 6 septembre 1814 par le roi, à demander la création d’une décoration plus classique. Le roi approuva cette requête et c’est ainsi que fut créée, ce même jour, la Décoration du brassard de Bordeaux.

La Décoration du brassard de Bordeaux a pu être appelé par certains auteurs Ordre du brassard de Bordeaux, et ce, en raison notamment du serment, ou plutôt de l’engagement sacré de soutenir et de défendre la cause du roi au prix de son sang et de sa vie, pris par les titulaires en acceptant cette décoration. Il n’en demeure pas moins que le brassard de Bordeaux n’a jamais été considéré officiellement comme un ordre, mais comme une décoration.

Lorsqu’à partir de 1824, la Décoration du brassard de Bordeaux sera contrôlée par la Grande chancellerie de l’Ordre royal de la Légion d’honneur, les titulaires se verront demander de retourner leur brevet afin qu’il soit enregistré officiellement.

Sous Louis-Philippe Ier, l’ordonnance du Roi du 10 février 1831 abolira la Décoration du brassard de Bordeaux.

Les bénéficiares

  • Les gardes royaux à pied de Bordeaux ( 730 titulaires)
  • Les volontaires royaux à cheval de Bordeaux ( 275 titulaires)
  • Quatre hommes de la garde royale du Périgord et du Quercy, présents le 12 mars à Bordeaux
  • Les officiers français du régiment des chasseurs britanniques
  • Diverses personnalités de la ville de Bordeaux.

Les deux dernières catégories représentant une centaine de titulaires ; c’est donc au total un peu plus d’un millier de personnes qui reçurent la Décoration du brassard de Bordeaux.

Notes et références