Cruzzini (rivière)

le Cruzzini
(u Cruzinu)
le Moulin de Rezza sur le Cruzzini
le Moulin de Rezza sur le Cruzzini
Caractéristiques
Longueur 27,7 km [1]
Bassin 128 km2 [1]
Bassin collecteur le Liamone
Débit moyen ? (Lopigna)
Nombre de Strahler 3
Régime pluvial méridional
Cours
Source entre la pointe Muratello (2 141 m) et la pointe de Casa (2 116 m)
· Localisation Pastricciola
· Altitude 1 907 m
· Coordonnées 42° 08′ 27″ N, 8° 59′ 05″ E
Confluence le Liamone
· Localisation Lopigna
· Altitude 52 m
· Coordonnées 42° 06′ 07″ N, 8° 50′ 39″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche 11 ruisseaux dont le Tavola
· Rive droite 13 ruisseaux dont le Viglianese
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Corse-du-Sud
Arrondissement Ajaccio
Canton Cruzini-Cinarca
Régions traversées Corse
Principales localités 425 habitants dans la vallée

Sources : SANDRE, Géoportail

Le Cruzzini (ou Cruzini) est une petite rivière française qui coule dans le département de la Corse-du-Sud, en région Corse, et conflue en rive gauche dans le fleuve côtier le Liamone.

Géographie

La longueur de son cours d'eau est de 27,7 km[1]. Le Cruzzini naît, à l'altitude 1 907 m, entre la pointe Muratello (2 141 m) et la pointe de Casa (2 116 m), à 300 mètres au nord de la Pointe Migliarello (2 254 m) et à deux kilomètres à l'ouest du Monte d'Oro (2 389 m), et à l'ouest du col Bocca d'Oreccia (1 427 m) et du fameux GR20, au-dessus de la forêt de Gattica[2].

Sa confluence avec la Liamone, en rive gauche, s'effectue sur la commune de Lopigna, à la limite avec Rosazia, à l'altitude 52 mètres, juste au-dessus du pont de Truja.

Communes et cantons traversés

Entièrement dans le département de la Corse-du-Sud, le Cruzzini traverse six communes[1] et un canton :

Soit en termes de cantons, le Cruzzini prend sa source et conflue sur le même canton de Cruzini-Cinarca, dans l'arrondissement d'Ajaccio.

Affluents

Le Cruzzini a vingt-quatre ruisseaux affluents référencés[1] :

  • ----- le ruisseau de Cadetta (rd), 2,1 km, entièrement sur Pastricciola.
  • ----- le ruisseau de Lagniato ou ruisseau de Largiola (rd), 4,7 km, entièrement sur Pastricciola, avec la grotte Bartholemeo - juste après la confluence - avec un affluent selon Géoportail :
    • le ruisseau de Vicomalo (rd) sur Pastricciola[2].
  • ----- le ruisseau de Canale (rd), 3,2 km, entièrement sur Pastricciola.
  • le ruisseau de Chiovone (rg), 2,9 km, entièrement sur Pastricciola.
  • le ruisseau de Confortu (rg), 2,7 km, sur Pastricciola et Bocognano.
  • ----- le ruisseau de Castagnetta (rd), 4 km, entièrement sur Pastricciola.
  • ----- le ruisseau de Campotellu (rd), 3,8 km, entièrement sur Pastricciola.
  • ----- le ruisseau de Cava (rd), 3 km, sur Pastricciola et Rezza.
  • le ruisseau de Niellone (rg), 1,7 km, entièrement sur Rezza.
  • ----- le ruisseau de Mitili (rd), 4,5 km, entièrement sur Rezza.
  • ----- le ruisseau de Tassu (rd), 3,4 km, sur Azzana et Rezza.
  • le ruisseau de l'Umbriccia (rg) 3,4 km, entièrement sur Rezza avec un affluent :
    • le ruisseau de Canale (rg) 1,4 km, sur la seule commune de Rezza prenant source au nord de la Sarra d'Aramina entre la Punta Grossa (1 051 m) et la Bocca Magina (1 153 m)
Le mont Tretorre (1 509 m) au nord de la vallée du Cruzzini, entre Rezza et Soccia.
  • ----- le ruisseau d'Azzana (rd), 3,6 km, entièrement sur Azzana prenant naissance au sud du mont Tretorre (1 509 m).
  • le ruisseau de Capannella (rg) 3,4 km, entièrement sur Azzana avec deux affluents :
    • le ruisseau de l'Umbutone (rg) 1,2 km sur la seule commune d'Azzana.
    • le ruisseau de Casaroggia (rd) 2 km sur la seule commune d'Azzana.
  • ----- le ruisseau de Melu (rd) 4,4 km, entièrement sur Salice, avec le lieu-dit Piscia de l'Ancone, avec un affluent :
    • le ruisseau de Crocce (rd) 3 km sur la seule commune de Salice et traversant le village de Salice.
  • le ruisseau de Tartavellu (rg) 3,8 km, entièrement sur Salice, prenant source à la Boccardi Tartavellu (885 m) avec deux affluents :
    • le ruisseau de Cocciolu (rg) 1,3 km sur la seule commune de Salice prenant source à la Punta Finosa (770 m)
    • le ruisseau de Fontanelle (rd) 3,9 km sur la seule commune de Salice et prenant source à la Punta Falconaja (967 m)
  • ----- le ruisseau d'Erbaju (rd), 2,6 km, entièrement sur Salice.
  • le ruisseau de Pisale (rg), 1,4 km, sur Lopigna et Salice.
  • le ruisseau de Fonda ou ruisseau de Cruica (rg) 4,4 km, entièrement sur Lopigna, prenant source à la Punta di tachions (1 141 m), avec deux affluents :
    • le ruisseau de Purcareccia (rg) 2,3 km sur les deux communes de Sari-d'Orcino et Lopigna, prenant source à la Punta Sant'Eliseo (1 271 m).
    • le ruisseau de Chiavatone (rd) 2,3 km sur la seule commune de Lopigna et prenant source à la Punta Peccuraglia (1 039 m).
  • le ruisseau de Tavola ou ruisseau d'Eggia (rg) 5,5 km, sur Lopigna et Sari-d'Orcino avec deux affluents :
    • le ruisseau de San Marginu (rg), 1,3 km, sur Sari-d'Orcino.
    • le ruisseau de Ponticchiu (rg), 1,7 km, sur Lopigna.
  • le ruisseau de Carga (rg), 3,4 km, sur Lopigna et Rosazia.
  • ----- le ruisseau de Viglianese ou ruisseau de Mulinacclu (rd) 5,9 km, entièrement sur Rosazia avec un affluent :
    • le ruisseau de Scarpentate (rg) 3,3 km, entièrement sur Rosazia
  • ----- le ruisseau d'Erbajolu (rd), 1,5 km, entièrement sur Rosazia.
  • le ruisseau de Favale (rg), 1,5 km, entièrement sur Lopigna.

Le rang de Strahler est donc de trois.

Hydrologie

Le bassin versant le Cruzini (Y811) est de 128 km2 et à 98.4 % de type 'Forêts et milieux semi-naturels'[1].

Aménagements

Le dernier pont sur le Cruzzini est le pont de Bicciani. L'autre grand pont est le pont d'Azzana.

Écologie et ZNIEFF

La haute vallée du Cruzzini est dans une ZNIEFF de type I de 5 132 hectares, décrite depuis 1985 sur les quatre communes de Guagno Murzo Pastricciola, et Poggiolo, la ZNIEFF 940004229 - Forêts de Libiu, Guagnu et Pastriciola et milieux rupestres de Guagnu[3].

Étymologie

L'origine du mot Cruzini, dont lequel le radical est croix, pourrait provenir du croisement de grands chemins de circulation et de transhumance entre la Cinarca et la vallée de Vivario et d'autre part entre les "Sorru" et la vallée de la Gravona[4].

Voir aussi

Notes et références

Notes

Références

  1. a, b, c, d, e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - Rivière u Cruzini (Y8110500) » (consulté le 16 février 2013)
  2. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 9 octobre 2011)
  3. ZNIEFF 940004229 - Forêts de Libiu, Guagnu et Pastriciola et milieux rupestres de Guagnu sur le site de l’INPN et sa carte sur le site de la DIREN.
  4. Petru Antoni, « origine du mot Salice (et Cruzinu) » (consulté le 9 octobre 2011)