Coupe de France de football 1930-1931

Coupe de France
1930-1931
Description de cette image, également commentée ci-après
Équipe victorieuse du Club français
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FFF
Édition 14e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Saison 1930-1931
Participants 423 clubs
Épreuves 10 tours au total
Site(s) Finale au Stade Yves-du-Manoir

Palmarès
Tenant du titre FC Sète (1)
Vainqueur Club français (1er titre)
Finaliste SO Montpellier

Navigation

La Coupe de France 1930-1931 a été remportée par le Club français.

C'est la seule Coupe de France remportée par le Club français.

1er Tour

Le 1er tour se joue le 21 septembre 1930

Graffenstaden - Herimoncourt 3-0

FC Sochaux - Cernay 5-0

Schiltigheim - AEC Epinal 7-2

FC Strasbourg - SM Epinal 5-1

Gap - Valence 6-1

Pontarlier - Morez 1-0

Montélimar - US Maroville 5-2

Pont de Roide - Bouvez' (forfait)

Guingamp - Pontivy 4-1

Lesneven - Vannes 3-X

Basse Indre - US Mayenne 3-1

Saint-Nazaire - Luçon 5-0

Aniche - Braux 11-1

Neuhorf - Hayange 4-x

Bischwiller - Dombasle 8-2

2e Tour

Le 2e tour se joue le 12 octobre 1930

3e Tour

Le 3e tour se joue le 9 novembre 1930

4e Tour

Le 4e tour se joue le 7 décembre 1930

Trente-deuxièmes de finale

Ces trente-deuxièmes de finale ont lieu le 21 décembre 1930. Les matchs rejoués se tiennent le 28 décembre 1930

Équipe 1 Score Équipe 2 Lieu Spectateurs
FC Saint-Louis 1911 1-1 SO Montpellier Saint-Louis
FC Saint-Louis 1911 0-5 SO Montpellier Parc des Sports (Montpellier)

Seizièmes de finale

Ces seizièmes de finale ont lieu le 11 janvier 1931.

Équipe 1 Score Équipe 2 Lieu Spectateurs
SO Montpellier 3-1 (ap) UR Dunkerque-Malo (Saint-Étienne)
Olympique de Marseille 3-1 Stade Français

Huitièmes de finale

Les huitièmes de finale ont lieu le 8 février 1931. Les matches à rejouer (Club français-Marseille) se jouent les 22 février, 15 et 22 mars[1].

Club français - Olympique de Marseille s'est joué à quatre reprises sans compter un match remis à Strasbourg pour cause de terrain impraticable le 8 mars 1931[2]. Pourtant, dès le deuxième match, le 22 février, l'OM s'impose 2-0 sur les terres du Club Français au Stade Buffalo[3]. En alignant l'Allemand Vernicke, non qualifié, l'OM aurait pu connaître une élimination sur tapis vert, mais la partie fut donnée à rejouer[4]. La décision se fait le 22 mars 1931 à Colombes devant une grosse dizaine de millier de spectateurs. Marseille ouvre la marque par Alcazar[5] ou Gallay[6], selon les sources. Mercier égalise. En prolongations, la quatrième jouée lors de cette opposition, l'hongrois Miklos Boros inscrit le but décisif pour les parisiens.

Équipe 1 Score Équipe 2 Lieu Spectateurs
AC Amiens 2 - 0 Iris Club Lillois (Roubaix)
CS Jean-Bouin 6 - 1 RC Strasbourg Stade Moulonguet (Amiens)
AS Cannes 2 - 1 Olympique lillois Stade de la Plaine (Lyon)
Club français 1 - 1 Olympique de Marseille Stade Fernand Bouisson (Marseille) 12 000
Club français 0 - 2[7] Olympique de Marseille Stade Buffalo (Montrouge)[8] 18 à 20 000
Club français 3 - 3 Olympique de Marseille Métairies (Sète) 7 à 9 000
Club français 2 - 1 Olympique de Marseille Stade olympique (Colombes)[9] 10 à 12 000
SO Montpellier 4 - 1 US Boulogne Stade Buffalo (Montrouge)[10] 12 000
OGC Nice 3 - 0 US Saint-Servan La Chaleassière (Saint-Etienne) public nombreux
Excelsior Roubaix 1 - 0 Le Havre AC (Reims) 4 000
CA Paris 5 - 1 (a.p.) FC Sochaux Stade Tivoli (Strasbourg) 8 000

Quarts de finale

Ces quarts de finale ont lieu le 8 mars 1931. Le match Club français-Excelsior initialement programmé à Strasbourg le 8 mars est reporté (terrain enneigé[11]). Ce dernier quart de finale se tient le 29 mars.

Équipe 1 Score Équipe 2 Lieu Spectateurs
AS Cannes 4-0 CA Paris Stade Fernand Bouisson (Marseille)
OGC Nice 4-1 CS Jean-Bouin Parc des Sports (Montpellier) public nombreux
SO Montpellier 2-1 AC Amiens Stade olympique (Colombes)[12] 12 000
Club français 1-0 Excelsior Roubaix (Le Havre)

Demi-finales

Ces demi-finales ont lieu le 12 avril 1931.

Équipe 1 Score Équipe 2 Lieu Spectateurs
SO Montpellier 2-1 AS Cannes Stade Fernand Bouisson (Marseille) stade plein
Club français 6-1 OGC Nice Stade olympique (Colombes) 10 à 12 000

Finale

Clubs Club français - SO Montpellier
Score 3-0
Date
Stade Stade olympique, Colombes
30 000 spectateurs
Arbitre Drapeau : France M. Georges Courbot
Buts Boros (14e), Parkes (18e), Mercier (32e)
Club français Francois Sèchehaye, Arthur Parkes, Marcel Huvier (cap.), Émile Rigolet, Adrien Hudry, Georges Lopez, Emile Hennequin, Miklos Boros, Robert Mercier, Georges Haas, Pierre Miramon Entraîneur : Fischer[13].
SO Montpellier André Guillard, André Boutet, Désiré Boutet, Pierre Hornus, René Dedieu, Yves Dupont, Charles Matte, Charles Cros, Roger Rolhion, Jacques Temple (cap.), Pierre Temple Entraîneur-joueur : René Dedieu

Références

  1. Dernier match Club français-Marseille annoncé par erreur au 23 mars dans l'ouvrage collectif édité par la FFF (La Coupe de France de football, p.58), le match se tient en fait le dimanche 22 mars 1931. source : Le Matin, N° 23 mars 1931, p.4 sur gallica.bnf
  2. Le Matin, du 9 mars 1931, p. 4 sur gallica.bnf.
  3. item. zoom Le Matin, du 23 février 1931, p. 7 sur gallica.bnf.
  4. coll. , La Coupe de France de football, Paris, FFF, 1993, p. 58.
  5. Le Matin, du 23 mars 1931, p. 4 sur gallica.bnf
  6. item. zoom Le Petit Parisien, No 23 mars 1931 sur gallica.bnf.
  7. L'OM aligne l'Allemand Vernicke, non qualifié. Le match est donné à rejouer Source : coll., La Coupe de France de football, Paris, FFF, 1993, p.58
  8. Annoncé par erreur à Paris dans l'ouvrage collectif édité par la FFF (La Coupe de France de football, p.58) source : Le Matin, N° 23 janvier 1931, p.4 sur gallica.bnf
  9. Annoncé par erreur à Paris dans l'ouvrage collectif édité par la FFF (La Coupe de France de football, p.58) source : Le Petit Parisien, N° 23 mars 1931, p.4 sur gallica.bnf
  10. Annoncé par erreur à Paris dans l'ouvrage collectif édité par la FFF (La Coupe de France de football, p.58) source : Le Matin, N° 9 janvier 1931, p.4 sur gallica.bnf
  11. Le Petit Parisien, N° 9 mars 1931, p.4 sur gallica.bnf
  12. Annoncé par erreur à Paris dans l'ouvrage collectif édité par la FFF (La Coupe de France de football, p.58) source : Le Petit Parisien, N° 9 mars 1931, p.4 sur gallica.bnf
  13. Paris-Soir, N° 3 mai 1931, p.4 sur gallica.bnf