Coupe Dewar 1908

Coupe Dewar 1908
Généralités
Sport Football
Édition 10e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Du 15 mars au 5 avril 1908
Participants 14 clubs
Matchs joués 13

Palmarès
Vainqueur CA Paris
Finaliste AS française

Navigation

La Coupe Dewar 1908 est la 10e édition de la Coupe Dewar.

Elle oppose quatorze clubs exclusivement parisiens en matchs à élimination directe. Le CA Paris remporte la finale face à l'AS française et gagne ainsi son premier titre dans la compétition.

Compétition

Premier tour

Le premier tour a lieu le 15 mars 1908. Sur les 14 clubs participants, dix de 1er série et quatre de 2e série du championnat de Paris, deux sont exempts. Le tour réserve des surprises, avec les éliminations de deux favoris, le Racing Club de France, triple tenant du titre, et l'Union sportive parisienne. L'élimination du Racing est toutefois de peu d'importance pour le club, qui doit défendre son titre de champion de France en mars et en avril et qui s'est de plus engagé dans le Challenge international du Nord[1],[note 1].






Deuxième tour

Le deuxième tour a lieu le 22 mars 1908. La Société athlétique de Montrouge, club de 2e série, s'illustre en battant le Club français, club de 1er série. Les deux autres clubs de 2e série, le Red Star AC et le Stade français, sont éliminés[2].




Demi-finales

Les demi-finales ont lieu le 29 mars 1908. L'AS française dispose facilement de la SA Montrouge par 5-0, tandis que dans l'autre rencontre, le CA Paris et le CA XIVe ont besoin de deux prolongations et d'un coup du sort pour se départager. Le gardien du CA XIVe, Artaux, qui avait jusque-là arrêté de nombreux tirs, se tord le genou sur un arrêt. Privé de ses moyens, il laisse le CA Paris marquer quatre fois dans le dernier quart d'heure[3].


Finale

La finale a lieu le 5 avril 1908 à l'hippodrome de Vincennes entre le CA Paris et l'AS française. Le match est « âprement disputé ». Kratovitch marque pour l'ASF puis Delzinger égalise pour le CAP avant la mi-temps. Dans une deuxième prolongation, Delzinger marque une nouvelle fois et assure une « victoire méritée » au CA Paris[4],[5],[6],[7].

Notes et références

Notes

  1. Devant l'accumulation de matchs, le Racing devra même déclarer forfait en demi-finale du Challenge international du Nord, la rencontre étant programmée le jour des demi-finales du championnat de France et de la finale de la Coupe Dewar.

Références

  1. « La vie sportive - Football association », Le Matin, no 8784,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  2. « La vie sportive - Football association », Le Matin, no 8791,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  3. « La vie sportive - Football association », Le Matin, no 8798,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  4. « La vie sportive - Football association », Le Matin, no 8804,‎ , p. 2 (lire en ligne)
  5. « La vie sportive - Football association », Le Matin, no 8805,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  6. « La vie sportive - Association », Le Figaro, no 97,‎ , p. 6 (lire en ligne)
  7. « Les sports - Football association », Le Petit Journal, no 16537,‎ , p. 4 (lire en ligne)