Cosey

Cosey
FIBD2017Cosey1.jpg
Cosey avec le grand prix au Festival d'Angoulême 2017.
Naissance
(68 ans)
Lausanne
Nom de naissance
Bernard Cosendai
Nationalité
Activité
Distinctions
Cosey (photo Erling Mandelmann)

Cosey, de son vrai nom Bernard Cosendai, né le à Lausanne, est un auteur de bande dessinée suisse.

Biographie

Né dans une famille de trois enfants, Cosey quitte l'école et suit une formation de graphiste ; il obtient en 1969 un Certificat Fédéral de Capacité[1]. À partir de 1966, Bernard Cosendai travaille comme illustrateur pour une agence publicitaire. En 1969, un de ses dessins remporte le troisième prix d'un concours de couverture de Spirou[2]. En 1970, il rencontre Derib, alors seul auteur suisse de bande dessinée professionnel[1]. Il devient son apprenti et met en couleur Go West et Yakari. Derib l'incite à lancer ses propres séries.

En 1971, Cosey dessine trois aventures de Monfreid et Tilbury dans Le Soir Jeunesse, supplément du quotidien bruxellois, sur des scénarios d'André-Paul Duchâteau. L'année suivante il entre au quotidien suisse 24 heures, où il crée jusqu'en 1974 Paul Aroïd et Saphorin Ledoux. En 1975, il entre à Tintin avec Jonathan, série d'aventure suivant les pérégrinations himalayennes d'un jeune voyageur suisse amnésique sur les traces de son passé, considéré comme une œuvre militante pour le Tibet.

Cette série, dont il poursuit les histoires (neuf de 1975 à 1982) lui assure un succès rapide[réf. souhaitée]. En 1976, il reçoit le Prix Saint-Michel Avenir[1] puis en 1979 le Grand Prix Saint-Michel[réf. souhaitée]. En janvier 1982, le septième tome de Jonathan, intitulé Kate (pré-publié dans Tintin en 1980), obtient l'Alfred du meilleur album au festival d'Angoulême[1].

Après le tome 8 (Le Privilège du serpent), Cosey, que Jonathan commence à lasser, se lance dans un diptyque situé en Suisse, À la recherche de Peter Pan. Mais le succès de Kate pousse Le Lombard à lui demander de dessiner encore un Jonathan. Cosey doit donc interrompre son projet pour réaliser un tome 9, Neal et Sylvester. Il s'y remet ensuite et À la recherche de Peter Pan, publié en 1983-1984 dans Tintin puis en 1984-1985 en deux volumes dans la collection adulte « Histoires et Légendes », est un nouveau succès critique comme public : l'album se vend plus que le dernier Jonathan en date, à la grande surprise du Lombard[réf. souhaitée].

Après avoir dessiné deux nouveaux Jonathan qui se déroulent aux États-Unis (tomes 10 et 11), Cosey entreprend en 1986 le Voyage en Italie, dont le premier volume inaugure en 1988 la collection « Aire libre »[1]. Cinq albums suivent dans cette collection entre 1990 et 2003. En 1993, la réédition d'À la recherche de Peter Pan suivie l'année suivante de Zélie Nord - Sud inaugurent la collection « Signé » du Lombard. L'album Saigon - Hanoï, obtient le prix du scénario au festival d'Angoulême 1993[1].

En 1997, Cosey revient au Tibet, où il fait cinq voyages[4], avec le douzième Jonathan.

En 2005, il crée dans Spirou un diptyque où il récupère le cadre de sa série Le Bouddha d'Azur, où le Tibet est traité d'une manière plus documentaire et fouillée que dans ses albums précédents. Cosey annonce qu'il ne situera plus d'histoire dans cette région.

En 2008 sort le quatorzième Jonathan, situé cette fois en Birmanie, où Cosey avait voyagé en 2007.

En 2012, l'artiste reçoit le prix Grand Boum au festival BD Boum de Blois pour l'ensemble de son œuvre[5].

2016 voit la parution de l'album de Mickey, Une mystérieuse mélodie, dans lequel Cosey narre la rencontre de la célèbre souris avec sa fiancée Minnie.

En 2017, il remporte le Grand Prix au Festival d'Angoulême[6]. Cette même année, Cosey livre un album en noir et blanc, Calypso[7].

Œuvres publiées

Bande dessinée

Dans des périodiques

  1. 24 heures avec Paul Aroid, 1971
  2. Le retour de la Bête, 1972
  3. Un rire au fond du lac, 1973

Albums

  1. Souviens-toi, Jonathan, 1977 (paru en 1975 dans Tintin, voir Jonathan).
  2. Et la montagne chantera pour toi, 1977.
  3. Pieds nus sous les Rhododendrons, 1977.
  4. Le berceau du Bodhisattva, 1979.
  5. L'espace bleu entre les nuages, 1980.
  6. Douniacha, il y a longtemps..., 1980.
  7. Kate, 1981.
  8. Le privilège du serpent, 1982.
  9. Neal et Sylvester, 1983.
  10. Oncle Howard est de retour, 1985.
  11. Greyshore island, 1986.
  12. Celui qui mène les fleuves à la mer, 1997.
  13. La Saveur du Songrong, 2001.
  14. Elle ou dix mille lucioles, 2008.
  15. Atsuko, 4 novembre 2011.
  16. Celle qui fut, 6 septembre 2013.
  1. À la recherche de Peter Pan 1, 1984
  2. À la recherche de Peter Pan 2, 1985
  3. Intégrale noir et blanc, Niffle, 2018
  • Le Voyage en Italie, Dupuis, coll. « Aire libre », 2 volumes, 1988.
  • Orchidea, Dupuis, coll. « Aire Libre », 1990.
  • Le Retour de la bête, Lock Ness, 1991. Réédition des albums de 1971 et 1972.
  • Saigon - Hanoï, Dupuis, coll. « Aire Libre », 1992.
  • Zélie Nord - Sud, Le Lombard, coll. « Signés », 1994.
  • Joyeux Noël, May!, Dupuis, coll. « Aire Libre », 1995.
  • Zeke raconte des histoires, Dupuis, coll. « Aire Libre », 1999.
  • Une maison de Frank L. Wright, Dupuis, coll. « Aire Libre », 2003.
  • Champéry, été 1863, Patrimoine Champérolin, 2004.
  • « Tu Manques », d'après Jean-Jacques Goldman, dans Chansons pour les yeux, Delcourt, 2004.
  • Le Bouddha d'Azur, éd. Dupuis, coll. « Empreinte(s) » :
  1. Tome 1, 2005.
  2. Tome 2, 2006.

Divers

  • Spécial John Lennon, L'Hommage de la Bande Dessinée, Casterman coll. « À Suivre », Hors-Série, pages 96-97, 1981.

Illustrations

Fresque décorant un hangar près de Morges, en Suisse.

Prix

Notes et références

  1. a b c d e f g et h Thierry Smolderen, Didier Pasamonik et Eric Verhoest, « Cosey, l'aventure intérieure - Bio-bibliographie », sur Actua BD,
  2. Cosey sur le site BD Oubliées.
  3. Antoine Duplan, Cosey. Du Tibet blanc au bleu Léman, L'Hebdo 19 novembre 2005
  4. Gilles Dubos, « Bernard Cosey est le nouveau Grand Boum de la ville de Blois ! », sur BD Zoom,
  5. Didier Pasamonik et Charles-Louis Detournay, « Cosey, Grand Prix d’Angoulême 2017 », sur Actua BD,
  6. Didier Pasamonik, « L’envoûtante « Calypso » de Cosey », sur actua Bd,
  7. Mattéo Sallaud, « BD : au festival d’Angoulême, le prix du meilleur album prend du poids chaque année », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)
  8. http://www.bdfil.ch/archives/edition-2007/
  9. http://www.sudouest.fr/2018/01/25/bd-a-angouleme-cosey-promu-chevalier-des-arts-et-des-lettres-par-francoise-nyssen-4142582-813.php
  10. Sylvie Lambelet, « Le bédéiste Cosey reçoit le Grand prix de la Fondation vaudoise de la culture », RTS Culture, sur www.rts.ch, RTS, (consulté le 22 septembre 2018).
  11. « Bernard Cosendai dit Cosey, auteur de bandes dessinées », Accueil, sur www.fvpc.ch, Fondation vaudoise pour la culture, (consulté le 22 septembre 2018). Avec un portrait vidéo par Pierre-Yves Borgeaud.

Annexes

Bibliographie

  • Cosey (entretien avec Stephan Caluwaerts and André Taymans), À propos de Jonathan, Nautilus, coll. « À propos », 2000.
  • Cosey, Écho, Daniel Maghen, Paris, 2007.
  • (de) Dino Logoz, Cosey, Comic Forum, .
  • (fr + en) Jean-Pierre Mercier (dir.), Cosey d'Est en Ouest. Cosey from East to West, Angoulême, Musée de la bande dessinée, (ISBN 2907848186). Catalogue de l'exposition présentée du 27 janvier au 25 avril 1999 :
    • (fr + en) Jean-Philippe Martin, « L'Espace blanc entre les images », dans Jean-Pierre Mercier (dir.), Cosey d'Est en Ouest. Cosey from East to West, Angoulême, Musée de la bande dessinée, (ISBN 2907848186), p. 9-29.
    • (fr + en) Cuno Affolter et Urs Hangartner, « Rencontre avec l'horizon », dans Jean-Pierre Mercier (dir.), Cosey d'Est en Ouest. Cosey from East to West, Angoulême, Musée de la bande dessinée, (ISBN 2907848186), p. 33-46.
  • Frédéric Bosser et Géant Vert, Bernard Cosey : Sinalco, cenovis, sugus, dBD n°119, décembre 2017-janvier 2018 , p. 36-43.
  • Daniel Couvreur et Cosey (int.), « Bande dessinée : Echo de Bernard Cosey. Souviens-toi de Jonathan et Peter Pan. Entretien », Le Soir,‎
  • Cosey (interviewé) et Antoine Duplan, « Cosey: « voyager a permis d'enrichir mon dessin » », Le Temps,‎

Liens externes