Coradia Liner

Coradia Liner
Description de cette image, également commentée ci-après
Coradia Liner en gare de Paris-Est.
Identification
Exploitant(s) SNCF
Désignation • B 85000 (bi-mode Intercités)
Surnom Coradia Liner
Type automotrice
Motorisation bimode
Composition 6 caisses
Constructeur(s) Alstom
Mise en service depuis
Effectif

34 rames au

• B 85000 : 33 rames
Affectation Intercités
TER Vallée de la Marne

Le Coradia Liner est une génération de rames automotrices construites par Alstom issues de la famille Coradia et destiné à la gamme « Intercités » . Il s'agit de la version Grandes Lignes à moteur bimode du Régiolis, roulant à une vitesse maximale de 160 km/h. Son équipement permettra le retrait des voitures Corail en fin de vie de ces relations. Ils seront équipés de fauteuils en première classe et de sièges de seconde classe, mais aucun espace de restauration n'est prévu pour le moment.

Historique

Le matériel a été commandé en urgence par la SNCF dans le cadre du contrat-cadre « porteur polyvalent » signé en 2009 pour le renouvellement du parc Intercités, dans le cadre du marché du Régiolis destiné au transport régional. Cette commande de 34 rames de 110 m composées de six caisses comportent 269 places assises, dont 35 de première classe, s'est élevée à 10,3 millions d'euros par rame[2].

La première rame est sortie d'usine à l'automne 2015 et est livrée au second semestre 2016[3], les premières mises en service intervenant à la fin de l'année 2016 sur des lignes en partie non électrifiées[4].

En janvier 2017, les Coradia Liner effectuent des services Strasbourg-Metz ou Strasbourg-Nancy de façon sporadique.

Les Coradia Liner V160 peuvent également être fournies en rames de 72 m (4 voitures), de 5 ou de 8 voitures, éventuellement en mode purement électrique[2].

Caractéristiques techniques

Dessertes 

Livraison

La première mise en service régulière a débuté le — à raison de 2 allers-retours par jour — sur la ligne de Paris-Est à Mulhouse-Ville, en remplacement des CC 72000 tractant des voitures Corail. Le remplacement de toutes les rames Corail de cette ligne est réalisé le avec les 19 premières rames livrées[réf. nécessaire].

À venir

Ces matériels devraient être affectés aux lignes suivantes :

Liste des Coradia Liner

Article connexe : Liste des B 85000.

Notes et références

Notes

Références

  1. a et b Patrick Laval, « Le Coradia Liner V160 en service sur Paris-Belfort : Le 6 février, les premières rames Coradia Liner V160 sont entrées en service commercial entre Paris, Troyes et Belfort. Premier aperçu du nouveau train intercité d'Alstom, qui commencera par remplacer les Corail sur les relations no-électrifiées ou partiellement électrifiées », Ville, Rail & Transports, no 597,‎ , p. 54-56 (ISSN 2269-4544).
  2. Alstom augmente la production des rames Régiolis, article du 30 janvier 2015, sur usinenouvelle.com, consulté le 2 mai 2017.
  3. « Ces trains seront déployés à partir de la fin 2016 sur des lignes en partie non électrifiées comme Paris-Troyes-Belfort et Paris-Amiens-Boulogne. », article de MobiliCités du 19 février 2016, consulté le 23 février 2016.
  4. « Paris-Granville : de nouveaux trains sur les rails », article de La Manche Libre du 3 novembre 2012, consulté le 14 septembre 2013.
  5. SNCF - Régiolis sur la ligne Paris-Granville [PDF], dossier de presse du 18 décembre 2013.
  6. a, b, c, d, e, f et g « L'Etat et la SNCF donnent un coup de TET aux Intercités », La Tribune, 28 février 2017 (consulté le 23 avril 2017).
  7. « Ligne SNCF Nantes - Lyon : une nouvelle jeunesse », article de La Nouvelle République du 3 février 2014.

Voir aussi

Articles connexes