Convoi n° 4 du 18 août 1942

Convoi n° 4 du 18 août 1942

Convoi n° 4 du 18 août 1942
Caserne Dossin à Malines
Caserne Dossin à Malines

Contexte Seconde Guerre mondiale
Mode de transport Ferroviaire
Numéro IV
Départ Drapeau de la Belgique Belgique (18 août 1942)
Arrivée Auschwitz, Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Déportés Juifs
· Total 997
· Moins de 16 ans 287
Survivants en 1945 0
But de la déportation Extermination

Le convoi du fut le quatrième convoi de déportation à quitter le territoire belge en direction d'Auschwitz-Birkenau[1]

La majeure partie de ce convoi était constituée des personnes arrêtées le lors de la rafle conduite par des policiers anversois[1].

Le train comportait 999 déportés dont près d'un tiers était des enfants (287). Le convoi IV fut le seul dont personne ne revint. Parmi les victimes, Loup Bernard Staszewski (1931 - 1942), 11 ans[2].

Élisabeth Orcher et Salomon Karolinski firent également partie de ce convoi. Arrêtés sur dénonciation au petit matin du , ils furent conduits à Malines où il rejoignirent le convoi IV. Élisabeth est tuée à son arrivée, le , Salomon mourra un mois plus tard, le . Deux "Pavés de mémoire" à leur souvenir seront inaugurés le au 40 de la Rue Vondel à Schaerbeek où ils résidaient[3].

Références

  1. a et b Maxime Steinberg, Un pays occupé et ses juifs : Belgique entre France et Pays-Bas, Gerpinnes, Quorum, , 314 p. (ISBN 978-2-873-99014-5, OCLC 263411514).
  2. geni.com
  3. Schaerbeek.be

Voir aussi

Convois de la déportation des Juifs de Belgique