Consulat général de France à Saint-Pétersbourg

Consulat général de France à Saint-Pétersbourg
Consulat général de France à Saint-Pétersbourg
Drapeau de la France
France
Lieu 12 Nevsky prospekt
Saint-Pétersbourg 191186
Coordonnées 59° 56′ 33″ nord, 30° 19′ 24″ est
Consul général Thibaut Fourrière
Nomination Août 2013
Site web Consulter

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Consulat général de France à Saint-Pétersbourg

Géolocalisation sur la carte : Saint-Pétersbourg

(Voir situation sur carte : Saint-Pétersbourg)
Consulat général de France à Saint-Pétersbourg

Ambassadeurs français • Consuls français

Le consulat général de France à Saint-Pétersbourg est une représentation consulaire de la République française en Russie. Depuis le 14 avril 2014, jour de l'inauguration, le consulat général de France a déménagé au 12, Nevsky Prospekt, bâtiment dans lequel se trouvent le Crédit Agricole et l'Institut Français.

Le consulat est rattaché à l'ambassade de France en Russie à Moscou.

Il comprend l'oblast de Léningrad, la République de Carélie, l'oblast de Mourmansk, l'Oblast d'Arkhangelsk, l'oblast de Pskov, l'oblast de Kaliningrad, l'oblast de Vologda et l'Oblast de Novgorod.

Il fut situé au 15 quai de la Moïka dans le quartier de Tsentralny. En 1858, le propriétaire de cet immeuble néo-classique, le général-major Seyffarth, commande à l'architecte Kolb un remaniement de la structure des trois étages existants, et lui fait ajouter un quatrième étage.

Dans les années 1860, le poète Piotr Viazemski habite ce lieu, qui accueille aussi, dans les années 1890, le peintre Arkady Rylov, qui sera plus tard une des figures du symbolisme soviétique. Parmi les hôtes de prestige, on cite aussi Honoré de Balzac, qui séjourne dans cette maison avant son remaniement, en 1843[1]. L'écrivain Xavier de Maistre a vécu au 11 quai de la Moïka de 1841 à 1852.

Après une importante rénovation, avec des constructions ajoutées, et des parties détruites, le consulat général de France s'y installa entre 1972 et 2014.

Notes et références

  1. André Maurois, Prométhée ou la vie de Balzac, hachette 1965, p. 467

Annexe

Lien externe