Constance Debré

Constance Debré
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Père
Autres informations
Genre artistique
Distinction

Constance Debré, née en , est une avocate[1] et romancière française.

Biographie

Elle est la fille du journaliste François Debré. Elle étudie au lycée Henri-IV, puis le droit à l'université Panthéon-Assas. Elle est diplômée de la promotion 99 (E99) de l'ESSEC[2]. Mariée, elle a un fils. Avocate de profession, elle quitte finalement son conjoint et son métier pour vivre avec une femme et mener à plein temps une carrière d'écrivain[3].

Œuvres

  • Un peu là, beaucoup ailleurs, Monaco-Paris, France, Le Rocher, 2004, 107 p. (ISBN 2-268-05191-9)[4]
- Prix Contrepoint 2005
  • Manuel pratique de l'idéal. Abécédaire de survie, Monaco-Paris, France, Le Rocher, 2007, 156 p. (ISBN 978-2-268-06130-6)
  • Play Boy, Paris, Éditions Stock, 2018, 160 p. (ISBN 978-2-234-08429-2)[5],[6]
  • Love me tender, Paris, Éditions Flammarion, 2020, 192 p. (ISBN 978-2-08-147173-3)

Notes et références

  1. Pascale Robert-Diard, « Constance Debré : de l'autre côté du nom », sur Le Monde, (consulté le 23 janvier 2018)
  2. Louis Armengaud Wurmser, « Livre : Play Boy », sur ESSEC Alumni, (consulté le 2 janvier 2020)
  3. Gaspard Dhellemmes, « L'important d'être Constance », Vanity Fair n°68, mai 2019, p. 78-85.
  4. Françoise Le Corre, « Recensions », Études, S.E.R., vol. Tome 402, no 1,‎ , p. 121-143 (122-123) (ISSN 0014-1941, résumé, lire en ligne)
  5. Elisabeth Philippe, « "J'aime les filles" : le bras d'honneur littéraire de Constance Debré », sur Bibliobs, (consulté le 23 janvier 2018)
  6. Gérard Lefort, « “Play Boy”, le jeu de massacre de Constance Debré », sur Les Inrocks, (consulté le 23 janvier 2018)

Liens externes