Consonne fricative uvulaire voisée

Consonne fricative uvulaire voisée
Symbole API ʁ
Numéro API 143
Unicode U+0281

X-SAMPA R
Kirshenbaum g"

La consonne fricative uvulaire voisée est un son consonantique fréquent dans de nombreuses langues. Son symbole dans l'alphabet phonétique international est [ʁ], un symbole qui représente un [ʀ] renversé. Ce dernier symbole représente habituellement le r roulé.

Ce son est une des consonnes collectivement appelées r uvulaire ou r guttural.

Consonne fricative uvulaire voisée

Sommaire

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de la consonne fricative uvulaire voisée :

  • Son mode d'articulation est fricatif, ce qui signifie qu’elle est produite en contractant l'air à travers une voie étroite au point d’articulation, causant de la turbulence.
  • Son point d'articulation est uvulaire, ce qui signifie qu'elle est articulée avec le dos de la langue (la dorsal) contre ou près de la luette.
  • Sa phonation est voisée, ce qui signifie que les cordes vocales vibrent lors de l’articulation.
  • C'est une consonne orale, ce qui signifie que l'air ne s’échappe que par la bouche.
  • C'est une consonne centrale, ce qui signifie qu’elle est produite en laissant l'air passer au-dessus du milieu de la langue, plutôt que par les côtés.
  • Son mécanisme de courant d'air est égressif pulmonaire, ce qui signifie qu'elle est articulée en poussant l'air par les poumons et à travers le chenal vocatoire, plutôt que par la glotte ou la bouche.

En français

Article détaillé : Phonème /r/ en français.

Ce son est la réalisation la plus répandue en français standard du phonème /r/. Elle peut être voisée [ʁ] ou sourde [χ], selon le contexte phonologique. La réalisation sourde se produit généralement avant ou après une consonne sourde. Ce dernier provoque une disparition du trait « voisé » de la consonne fricative (comme dans « tarte » prononcé [taχt] ou « huître » prononcé [ɥitχ]).

D'autres réalisations du phonème /r/ en français sont considérées comme vieillies ou régionales. C'est le cas par exemple du r grasseyé » [ʀ] ou bien de réalisations alvéolaires, comme le r roulé [r] ou le r battu [ɾ].

Cette consonne peut être parfois affriquée : gras » [ɢ͡ʁɑ].

Autres langues

Plusieurs langues possèdent ce son, surtout en Europe de l'Ouest : l'allemand, le danois, le néerlandais et le portugais. Le provençal le possède aussi, et contrairement aux idées reçues, le r roulé n'est utilisé qu'entre deux voyelles, tout comme les autres dialectes de l'occitan près de la Mer méditerranéenne.

Ce son n'existe pas dans la plupart des dialectes anglais, la raison de la difficulté des anglophones à le prononcer en français. Ils utilisent souvent, comme approximation, la fricative voisée comme le [ʝ] palatal, qui n'existe pas en français. Cependant, certains locuteurs utilisant ce son au Northumberland (dans le nord-est de l'Angleterre), au Pays de Galles et en Irlande.

Le tamazight, l'hébreu, l'arabe et certaines langues turques possèdent aussi ce son.

Voir aussi