Consonne fricative uvulaire sourde

Consonne fricative uvulaire sourde
Symbole API χ
Numéro API 142
Unicode U+03C7

X-SAMPA X
Kirshenbaum X

La consonne fricative uvulaire sourde est un son consonantique fréquent dans de nombreuses langues. Le symbole dans l’alphabet phonétique international est [χ]. Ce symbole est celui de la lettre grecque chi minuscule (χ, prononcer khi en français).

Consonne fricative uvulaire sourde

Sommaire

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de la consonne fricative uvulaire voisée :

  • Son mode d'articulation est fricatif, ce qui signifie qu’elle est produite en contractant l'air à travers une voie étroite au point d’articulation, causant de la turbulence.
  • Son point d'articulation est uvulaire, ce qui signifie qu'elle est articulée avec le dos de la langue (la dorsal) contre ou près de la luette.
  • Sa phonation est sourde, ce qui signifie qu'elle est produite sans la vibration des cordes vocales.
  • C'est une consonne orale, ce qui signifie que l'air ne s’échappe que par la bouche.
  • C'est une consonne centrale, ce qui signifie qu’elle est produite en laissant l'air passer au-dessus du milieu de la langue, plutôt que par les côtés.
  • Son mécanisme de courant d'air est égressif pulmonaire, ce qui signifie qu'elle est articulée en poussant l'air par les poumons et à travers le chenal vocatoire, plutôt que par la glotte ou la bouche.

En français

Le français standard n'utilise pas ce son. Toutefois, il apparaît en tant qu'allophone de /ʁ/ habituel avant ou après une consonne sourde, comme dans les mot propre [pχɔpχ(ə)], tarte [taχt] ou huître [ɥitχ].

On peut aussi le rencontrer dans certains dialectes du Midi, comme allophone du /ʁ/.

Autres langues

Plusieurs variétés de l'allemand possèdent cette consonne comme allophone de /x/. Elle est alors communément connue comme le Ach-Laut, d'après l'interjection allemande.

En espéranto, il est traduit par la lettre ĥ.

En néerlandais, le bas-allemand utilise aussi ce son[pas clair].

En normand, le h de la Hague se prononce par ce son (voir toponymie).

Voir aussi