Consonne fricative rétroflexe voisée

Consonne fricative rétroflexe voisée
Symbole API ʐ
Numéro API 137
Unicode U+0290

X-SAMPA z`
Kirshenbaum z.

La consonne fricative rétroflexe voisée est un son utilisé dans quelques langues naturelles. Son symbole dans l'alphabet phonétique international est [ʐ], la lettre latine z minuscule avec un crochet rétroflexe (descendant vers la droite), accroché à l'extrémité de sa traverse inférieure.

Caractéristiques

  • Son mode d'articulation est fricatif, ce qui signifie qu’elle est produite en contractant l’air à travers une voie étroite au point d’articulation, causant de la turbulence.
  • Son point d’articulation est rétroflexe, ce qui signifie qu'elle est articulée avec la pointe de la langue retournée contre le palais.
  • Sa phonation est voisée, ce qui signifie que les cordes vocales vibrent lors de l’articulation.
  • C'est une consonne orale, ce qui signifie que l'air ne s’échappe que par la bouche.
  • C'est une consonne centrale, ce qui signifie qu’elle est produite en laissant l'air passer au-dessus du milieu de la langue, plutôt que par les côtés.
  • Son mécanisme de courant d'air est égressif pulmonaire, ce qui signifie qu'elle est articulée en poussant l'air par les poumons et à travers le chenal vocatoire, plutôt que par la glotte ou la bouche.

En français

Le français ne possède pas le [ʐ].

Autres langues

En mandarin, le [ʐ] et le [ɻ] sont allophones, notés r en pinyin.

En tibétain, le [ʐ] possède un équivalent aspiré. Il est généralement noté r et rh en translittération Wylie[1].

Articles connexes

Références

  1. Nicolas Tournadre et Sangda Dorjé, 2009, Manuel de tibétain standard, langue et civilisation (préface de Claude Hagège), Paris, L’Asiathèque « Langues et mondes », 3e édition