Conseil représentatif des associations asiatiques de France

Conseil représentatif des associations asiatiques de France
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
But Représenter la communauté asiatique en France
Zone d’influence Drapeau de la France France
Fondation
Fondation 2011
Identité
Site web craaf.info

Le Conseil représentatif des associations asiatiques de France (CRAAF) a été créée en 2011 pour fédérer l'ensemble des associations asiatiques de France[1].

Choix du nom de l'association

Le nom a été choisi pour être le pendant des représentants d'autres minorités en France.

Principaux membres

  • Jacques SUN, Président
  • Valéry VUONG, Vice-Président
  • Jackie TROY, Vice-Présidente
  • Taki ZHANG, porte-parole

[2],[3],[4],[5].

Recensement des actes anti-asiatiques

  • le 21 avril 2015 le porte parole du CRAAF, alerte les médias sur « la flambée de violences dont les Asiatiques sont la cible ». Selon lui les asiatiques sont particulièrement ciblés « parce qu'on dit qu'ils ont de l'argent sur eux » [3],[6],[7].
  • En 2016 La communauté chinoise d'Aubervilliers est victime d'un grand nombre d'attaques [8]. Après de nouvelles agressions une manifestation de protestation est organisée en août [9]. De novembre 2015 à août 2016, plus de cent agressions violentes sont recensés à Aubervilliers [10]
  • Le 13 août 2016,Chaolin Zhang décède des suites d'une agression [10]. Le 21 août , 2000 chinois défilent en protestation [11].
  • Le 29 septembre 2016. trois jeunes sont condamnés pour agression. Le caractère raciste est retenu [12].« C’est la première fois qu’est reconnu le caractère raciste d’un vol avec violence au préjudice de la communauté asiatique. » [13]. C'est le premier meurtre reconnu raciste par la justice en France depuis 10 ans, hors attentat[réf. nécessaire].

Autres associations de défense des asiatiques de France

L'ASSOCIATION DES JEUNES CHINOIS DE FRANCE est en pointe dans les manifestations suite au décès de Chaolin Zhang en août 2016 [14].

Références