Conseil départemental de la Meuse

Conseil départemental de la Meuse
{{{alternative textuelle}}}
Situation
Pays France
Région Grand Est
Département Meuse
Siège Bar-le-Duc
Exécutif
Président Claude Léonard (Les Républicains)


Groupes politiques
  •      Majorité (LR, UDI, DVD et MPF)
  • 27 / 34

    Claude Léonard
  •      Élus de Gauche (PS et PCF)
  • 6 / 34

    Pierre Burgain
  •      Indépendants (FN)
  • 2 / 34
    Budget
    Budget total 243,8 M€ (2014)
    Budget d'investissement 42,1 M€
    Budget de fonctionnement 201,7 M€
    Site internet http://www.meuse.fr/

    Le conseil départemental de la Meuse est l'assemblée délibérante du département français de la Meuse, collectivité territoriale décentralisée. Son siège se trouve à Bar-le-Duc.

    Avant le renouvellement des assemblées départementales de mars 2015, cette instance portait le nom de conseil général de la Meuse.

    Conseil départemental (depuis 2015)

    Le président

    Le président du conseil départemental de la Meuse est Claude Léonard (Les Républicains) depuis le [1].

    Les vice-présidents

    Pour épauler le président, 10 vice-présidents ont été désignés en [1]. Le , les délégations de fonction ont été redéfinies[2] :

    • 1er Vice-Président : Jean-Marie Missler (DVD) - finances, administration générale et affaires du Département
    • 2e Vice-Président : Hélène Sigot-Lemoine (Les Républicains) - éducation, plan Collèges
    • 3e Vice-Président : André Jannot (DVD) - attractivité, numérique, tourisme, agriculture, forêt
    • 4e Vice-Président : Véronique Philippe (Les Républicains) - autonomie
    • 5e Vice-Président : Serge Nahant (UDI) - routes, désenclavement, aménagement foncier
    • 6e Vice-Président : Danielle Combe (DVD) - solidarité active, accompagnement vers l’emploi
    • 7e Vice-Président : Stéphane Perrin (DVD) - contractualisation, développement et accompagnement des territoires
    • 8e Vice-Président : Élisabeth Guerquin (DVD) - culture, sports
    • 9e Vice-Président : Arnaud Merveille (Les Républicains) - environnement, transition énergétique
    • 10e Vice-Président : Évelyne Jacquet (DVD) - enfance, famille

    Les conseillers départementaux

    Depuis 2015, le conseil départemental de la Meuse compte 34 conseillers départementaux (17 femmes et 17 hommes) issus des dix-sept cantons de la Meuse.

    Assemblée départementale élue (2015-2021)
    Parti Sigle Élus
    Majorité (26 sièges)
    Divers droite DVD 13
    Union des démocrates et indépendants UDI 3
    Union pour un mouvement populaire LR 9
    Mouvement pour la France MPF 1
    Élus de Gauche (6 sièges)
    Parti socialiste PS 4
    Parti communiste français PCF 2
    Indépendants (2 sièges)
    Front national FN 2
    Président du Conseil départemental
    Claude Léonard (LR)

    Conseil général (jusqu'en 2015)

    Liste des présidents

    De 1790 à 2015, 36 personnes se sont succédé à la présidence du conseil général.

    Présidents du conseil général successifs de 1945 à 2015
    Période Identité Étiquette Qualité
    1945 1973 Louis Jacquinot UDR Député (1932-1940 et 1945-1973)
    Ministre (1940, 1944-46, 1947, 1949-52, 1953-54 et 1958-66)
    Conseiller général du canton de Gondrecourt-le-Château (1945-1973)
    1973 1982 André Madoux UDF Conseiller général du canton de Stenay (1945-1986)
    1982 1998 Rémi Herment UDF-CDS Maire de Vigneulles (-1989)
    Conseiller général du canton de Vigneulles-lès-Hattonchâtel (1970-2001)
    Sénateur de la Meuse (1974-2001)
    Agriculteur
    mars 1998 2001 Roger Dumez    
    mars 2001 mars 2004 Bertrand Pancher UDI Conseiller général du canton de Bar-le-Duc-Nord (1992-2004)
    1er avril 2004 2 avril 2015 Christian Namy UDI-PR Conseiller général du canton de Pierrefitte-sur-Aire (1985-2015)
    Sénateur de la Meuse (depuis 2011)
    Consultant en entreprise

    Les conseillers généraux

    Jusqu'en 2015, le conseil général de la Meuse comptait 31 conseillers généraux issus des 31 cantons de la Meuse.

    Assemblée départementale élue (2011-2015)
    Parti Sigle Élus
    Opposition (12 sièges)
    Parti communiste français PCF 1
    Parti socialiste PS 10
    Parti radical de gauche PRG 1
    Divers (2 sièges)
    Sans étiquette SE 1
    Mouvement démocrate MoDem 1
    Majorité (17 sièges)
    Mouvement démocrate MoDem 1
    Divers droite DVD 8
    Parti radical RAD 3
    Union pour un mouvement populaire UMP 4
    Mouvement pour la France MPF 1
    Président du Conseil Général
    Christian Namy (UDI-PR)

    Budget

    Budgets primitifs
    Années Budget total Dépenses (M€) Recettes (M€)
    M€ €/hab. Fonctionnement Investissement Fonctionnement Investissement
    2002[5] 158,7 826 104,1 54,6 119,3 39,4
    2003[6] 193,9 1 009 119,7 74,1 132,2 61,7
    2004[7] 221,1 1 151 134,2 86,9 147,4 73,8
    2005[8] 215,1 1 119 138,2 76,9 154,1 61,0
    2006[9] 234,4 1 216 150,0 84,4 168,0 66,4
    2007[10] 253,6 1 314 168,3 85,2 182,7 81,8
    2008[11] 257,3 1 336 175,6 81,7 191,0 78,6
    2009[12] 242,7 1 212 185,7 56,9 199,5 65,6
    2010[13] 240,1 1 199 183,7 56,3 203,0 44,1
    2011[14] 229,3 1 144 185,6 43,8 204,4 25,0
    2012[15] 238,8 1 192 192,2 46,6 213,7 25,1
    2013[16] 239,4 1 194 194,2 45,1 215,2 21,2
    2014[17] 243,8 1 219 201,7 42,1 215,0 28,8

    Le budget primitif provisoire de 2015, voté en décembre 2014, est de 236 millions d'euros, avec 204 millions d'euros de dépenses de fonctionnement et 36,16 millions d'euros d'investissement[18].

    L'Hôtel du département

    Façade avant de l'Hôtel du département.

    Il se situe à la sortie de la ville haute de Bar-le-Duc, au centre des rues Naga, d'Aulnois et de la Résistance ; sur cette façade se trouve une plaque en hommage aux morts de la Seconde Guerre mondiale. Cette bâtisse, en dehors des fortifications de la ville au XIXe siècle a été une école normale de filles, construite par Micault en 1883 sur un plan en H avec les pierres de Savonnières et un toit d'ardoises à double pente. Il fut un hôpital militaire pendant la Première Guerre mondiale, puis une prison pendant la seconde. Il retrouvait sa fonction d'école jusqu'en 1988. Rénové en 1991 par Dominique Perrault, il accueille les services du département.

    Identité visuelle (logo)

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    • Site du Conseil départemental de la Meuse

    Notes et références

    1. a et b Léa Boschiero, « Meuse : Claude Léonard est élu au Conseil départemental », sur le site de L'Est républicain, .
    2. « Les nouvelles délégations au conseil départemental », sur estrepublicain.fr, (consulté le 15 mars 2018)
    3. « Historique des présidents », sur le site du Conseil général (consulté le 4 avril 2014)
    4. Régine Petitjean, Répertoire numérique détaillé de la série N : Administration et comptabilité départementales, Bar-le-Duc, Archives départementales de la Meuse, , p. XIV
    5. [PDF]« Budgets primitifs 2002 des départements », sur collectivites-locales.gouv.fr, .
    6. [PDF]« Budgets primitifs 2003 des départements », sur collectivites-locales.gouv.fr, .
    7. [PDF]« Budgets primitifs 2004 des départements », sur collectivites-locales.gouv.fr, .
    8. [PDF]« Budgets primitifs 2005 des départements », sur collectivites-locales.gouv.fr, .
    9. [PDF]« Budgets primitifs 2006 des départements », sur collectivites-locales.gouv.fr, .
    10. [PDF]« Budgets primitifs 2007 des départements », sur collectivites-locales.gouv.fr, .
    11. [PDF]« Budgets primitifs 2008 des départements - Tableaux financiers », sur collectivites-locales.gouv.fr, .
    12. [PDF]« Budgets primitifs 2009 des départements », sur collectivites-locales.gouv.fr, .
    13. [PDF]« Budgets primitifs 2010 des départements », sur collectivites-locales.gouv.fr, .
    14. [PDF]« Budgets primitifs 2011 des départements », sur collectivites-locales.gouv.fr, .
    15. [PDF]« Budgets primitifs 2012 des départements », sur collectivites-locales.gouv.fr, .
    16. [PDF]« Budgets primitifs 2013 des départements », sur collectivites-locales.gouv.fr, .
    17. [PDF]« Budgets primitifs 2014 des départements », sur collectivites-locales.gouv.fr, .
    18. S.G., « Un budget de 236 M€ avec 36,16 M€ d’investissement », sur le site de L'Est républicain, .