Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur

Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur
Logo de l'organisation
Situation
Création 1968
Siège Ouagadougou
Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso
Langue Français
Organisation
Membres 19 pays africains
Secrétaire général Drapeau du Gabon Pr Bertrand Mbatchi

Site web http://www.lecames.org

Le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) est une institution africaine.

Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur

Sommaire

Historique

Le CAMES a été créé par les chefs d'État de l'Organisation commune africaine et malgache (OCAM) à la suite de la Conférence de Niamey de 1968[1].

La convention portant statut et organisation du CAMES fut signée le 26 avril 1972 à Lomé[2].

En 2011, au terme de la 28e session du CAMES, le professeur Bertrand Mbatchi a été élu secrétaire général en remplacement du professeur Mamadou Moustapha Sall[3].

Missions

Depuis sa création, plusieurs missions ont été assignées au CAMES[4] :

  • Assurer la promotion et favoriser la compréhension et la solidarité entre les États membres ;
  • Instaurer une coopération culturelle et scientifique permanente entre les États membres ;
  • Collecter et diffuser tous documents universitaires ou de recherche ;
  • Préparer les projets de conventions entre les États concernés dans les domaines de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et contribuer à l’application de ces conventions ;
  • Coordonner les systèmes d’Enseignement Supérieur et de la Recherche afin d’harmoniser les programmes et les niveaux de recrutement dans les différents établissements des pays membres.

Pays membres

Le CAMES regroupe 19 pays membres[5] :

Voir aussi

Bibliographie

  • Paul John Marc Tedga, L'enseignement supérieur en Afrique noire francophone : la catastrophe?, P.U.S.A.F., Université d'Abidjan, , 223 p. (lire en ligne), p. 93
  • Peter Materu, Assurance Qualité de l'enseignement supérieur en Afrique subsaharienne : État de la question, défis, opportunités et pratiques positives, t. 152, Washington D.C., Banque mondiale, coll. « Le développement humain en Afrique », , 112 p. (ISBN 082137656X, lire en ligne), p. 20 ; 43-44
  • OCDE et Banque mondiale, L'enseignement supérieur transnational : Un levier pour le développement, OECD Publishing, , 240 p. (lire en ligne), p. 150
  • Peter Materu, Amélioration de l'Enseignement Supérieur en Afrique Subsaharienne : État de la Question, Défis, Opportunités et Pratiques Positives, World Bank Publications, coll. « Devééloppement humain en Afrique », , 112 p. (lire en ligne), p. 20

Article connexe

Lien externe

  • (fr) Site officiel

Références

  1. LS/APA, « Démarrage des premières journées scientifiques du CAMES à Abidjan », sur news.abidjan.net, (consulté le 8 février 2014)
  2. AUF, « CAMES - 24e Colloque sur la reconnaissance et l’équivalence des diplômes », sur www.auf.org, (consulté le 8 février 2014)
  3. AUF, « Cames : Cérémonie d'installation du nouveau Sécrétaire Général du Conseil Africain et Malgache pour l'Enseignement Supérieur, Pr Bertrant Mbatchi », sur www.auf.org, (consulté le 8 février 2014)
  4. CAMES, « Missions du CAMES », sur www.lecames.org (consulté le 8 février 2014)
  5. CAMES, « Pays membres du CAMES », sur http://www.lecames.org (consulté le 8 février 2014)