Concours Eurovision de la chanson 2017

62e Concours Eurovision de la chanson
Celebrate diversity
Image illustrative de l'article Concours Eurovision de la chanson 2017
Dates
1re demi-finale
2e demi-finale
Finale
Retransmission
Lieu Centre d'exposition international, Kiev
Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Présentateur(s) Oleksandr Skichko
Volodymyr Ostapchuk
Timur Miroshnychenko
(green room)
Superviseur exécutif Jon Ola Sand
Télédiffuseur hôte NTU
Participants
Nombre de participants 42
Débuts Aucun
Retour Drapeau du Portugal Portugal
Drapeau de Roumanie Roumanie
Retrait Drapeau de Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Drapeau de Russie Russie
Carte de participation.
  •      Pays participants qualifiés pour la finale
  •      Pays participants non qualifiés pour la finale
  •      Pays ayant participé dans le passé, mais pas en 2017
Résultat
Système de vote Le jury et le télévote de chaque pays participant attribuent séparément deux séries de 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points à leurs 10 chansons favorites.
Précédent Stockholm 2016 Concours Eurovision de la chanson 2018 Suivant

Le Concours Eurovision de la chanson 2017 sera la 62e édition du Concours et aura lieu à Kiev, en Ukraine, à la suite de la victoire de Jamala au Concours 2016 avec la chanson 1944. C'est la deuxième fois que le pays accueille le Concours, après 2005. Les demi-finales auront lieu les 9 et 11 mai 2017 et la finale se déroulera le 13 mai 2017. Le slogan de cette édition est Celebrate diversity (en français Célébrez la diversité).

Préparation du Concours

Dates

Les premières dates préliminaires du Concours étaient fixées aux 16, 18 et 20 mai 2017. Cependant, le diffuseur hôte, NTU, les a avancées d'une semaine, prévoyant les demi-finales aux 9 et 11 mai 2017 et la finale le 13 mai. Ces dates ont été confirmées le , en même temps que l'annonce officielle de la ville hôte[1].

Lieu

Critères d'accueil

NTU a annoncé le 23 juin les critères d'accueil que les villes doivent remplir afin de se porter candidates[2] :

  • La salle où se tiendra le Concours doit pouvoir accueillir 7 000 spectateurs au minimum. Une capacité de 10 000 places serait, selon NTU, idéale.
  • La salle doit impérativement avoir un toit.
  • La ville hôte, en collaboration avec l'État ukrainien, doit être en mesure de garantir la sécurité des artistes, journalistes, invités et fans pendant toute la période du Concours.
  • Un centre de presse pouvant accueillir au moins 1 550 personnes est requis.
  • La ville doit pouvoir accueillir la presse, les artistes et les fans. Pour cela, 2 000 chambres d'hôtel au moins, près de la salle et dans le centre de la ville, doivent être disponibles.
  • La ville hôte doit avoir des connexions importantes avec un aéroport international moderne afin de faciliter les transports des personnes jusqu'à la ville hôte.
  • Les transports à l'intérieur même de la ville doivent être suffisants.
  • L'Euroclub doit être situé à proximité à la fois des hôtels, du centre-ville et de la salle.
  • Un lieu ayant une capacité d'au moins 3 000 places doit être prévu pour la cérémonie d'ouverture et les fêtes d'après-Concours.
  • Les villes doivent prévoir, pendant l'Eurovision, suffisamment d'équipements pour des visites touristiques, afin de montrer les cultures et identités à la fois de la ville et de l'Ukraine, ainsi que l'hospitalité du pays.
  • La ville doit pouvoir prévoir une promotion de l'événement aux échelles locale et internationale.
  • La ville doit créer une atmosphère autour de l'Eurovision grâce à des décorations qui reflètent le logo et le thème de l'Eurovision.

Calendrier de la sélection de la ville hôte

Le processus de sélection devait initialement se dérouler en quatre étapes, du au [3]:

  • Du au  : période de dépôt des candidatures.
  • Du au  : le groupe de travail de NTU ainsi qu'un représentant du comité d'organisation procèdent à une première analyse des candidatures en vue des présentations de la phase suivante.
  • Du au  : les villes candidates présentent leur candidature au groupe de travail et au comité d'organisation. Ces derniers choisissent trois villes pour la dernière phase alors que les autres sont éliminées.
  • Du au  : les trois dernières villes en lice sont visitées par le comité d'organisation ainsi que des représentants de l'Union européenne de radio-télévision (UER). Ces visites permettent d'inspecter les infrastructures de la ville.
  • Après plusieurs reports, ce n'est finalement que le que la ville hôte est annoncée : c'est Kiev qui accueillera le concours 2017 en son centre d'exposition international[1].

Sélection de la ville hôte

Candidatures préliminaires

Avant même le début de la procédure officielle de sélection de la ville hôte, huit villes avaient exprimé un intérêt à accueillir le Concours : Dnipro, Irpin, Kherson, Kiev, Lviv, Odessa, Tcherkassy et Vinnytsia. Certaines de ces villes ne possèdent cependant pas les infrastructures nécessaires à l'accueil du Concours : les lieux proposés sont à ciel ouvert, ce qui est rédhibitoire pour l'accueil du Concours.

Candidatures officielles
Voir l’image vierge
Localisations des villes candidates en Ukraine.

Après la fin de la période de dépôt des candidatures, les villes officiellement candidates sont Dnipro, Kharkiv, Kherson, Kiev, Lviv et Odessa[4],[5],[6],[7],[8],[9].

Un débat entre des représentants de ces différentes villes a été tenu le 21 juillet 2016[10].

Les trois villes finalistes sont annoncées le 22 juillet 2016. Ces villes sont Dnipro, Kiev, et Odessa[11].

Le 25 août 2016, peu après l'annulation de la conférence de presse où la ville hôte aurait dû être présentée, le directeur général de la NTU, Zourabe Alassania, a annoncé que les candidatures de Kiev et Odessa étaient les deux qui ressortaient, et que le comité chargé de l'édition 2017 examinaient encore les deux candidatures avant de faire un choix final, qu'il espèrait pour la semaine suivante[12] et qui n'a finalement eu lieu que le .

Ville Lieu Capacité Notes
Ville Choisie
Kiev Centre d'exposition international 13 000 La ville de Kiev a actuellement déjà le financement de la cérémonie d'ouverture du Concours préparé ainsi qu'un programme pour la nuit après le Concours. Après la disqualification du Palais de Sports, le centre, à l'origine le choix de réserve de la mairie de Kiev, devient la seule salle valide[13].
Villes candidates éliminées
Dnipro[14] Sports Complex Meteor 9 500 L'arène aurait été rénovée d'ici mars 2017 en cas d'accueil du Concours. La délégation ukrainienne s'inquiétait du fait que l'aéroport de la ville ne soit pas international, et du fait que la zone prévue pour les fans soit trop petite.
Kharkiv[15] Stade Metalist 38 633 Le stade a accueilli plusieurs matchs du Championnat d'Europe de football 2012. Cependant la construction d'un toit aurait été nécessaire. La ville avait aussi indiqué son incertitude financière pour l'accueil de l'événement. De plus, la ville étant située à l'extrême Est du pays, le conflit russo-ukrainien restait une source d'inquiétude. Le maire avait cependant précisé que la sécurité aurait été totalement garantie malgré le conflit.
Kherson Aucune salle proposée Aucune salle proposée Aucune salle n'a pu être proposée par la ville, les infrastructures sont trop petites et trop peu nombreuses. Le réseau de transport n'est pas suffisant.
Kiev Palais des Sports de Kiev 7 337 La ville de Kiev a actuellement déjà le financement de la cérémonie d'ouverture du Concours préparé ainsi qu'un programme pour la nuit après le Concours. Cependant, les dirigeants de la délégation ukrainienne ne craignaient que des événements sportifs ne se tiennent à Kiev durant la même période que le Concours. Le 24 août 2016, le directeur général de NTU a rejeté la candidature du Palais, jugé trop vieux, y compris techniquement parlant[16].
Lviv Arena Lviv 35 000 Ce stade a accueilli trois matchs du Championnat d'Europe de football 2012. Il manquait un toit au stade mais des plans de construction étaient prévus et prêts à être mis en œuvre.
Odessa[17] Stade Tchornomorets 34 164
(La capacité aurait été réduite pour le Concours)
Le stade a accueilli la supercoupe d'Ukraine de football de 2004 à 2007. Cependant, afin d'accueillir le Concours dans ce stade, un toit devra être construit. La ville cependant a essuyé de nombreuses critiques quant à ses plans d'accueil. Finalement, la ville s'est vu refuser l'accueil dû à des frais de modifications du stade jugées trop élevées et à un possible manque de temps pour l'amélioration de l'aéroport.

Présentateurs

Les présentateurs du show, annoncés le , sont Timur Miroshnychenko, Oleksandr Skichko et Volodymyr Ostapchuk. C'est la première fois de l'histoire du Concours qu'un trio entièrement masculin est à la présentation. C'est aussi la première fois depuis 1956 qu'aucune femme ne fait partie des présentateurs[18].

Logotype, slogan et monument

Le radiodiffuseur NTU a révélé le slogan et le logo le 30 janvier 2017. Le slogan de l'édition est Celebrate Diversity (en français : Célébrer la diversité), et se veut établir une continuité avec le slogan de l'édition 2016, Come Together (en français : Réunissez-vous). Le logo fait référence au namysto, un collier traditionnel porté en Ukraine, composé de quatorze perles de couleur magenta et noire. Sur chaque perle est dessiné un motif différent, représentant l'individualité et la diversité, en référence au slogan[19].

Le est inaugurée l'Arche de la diversité, le plus grand arc-en-ciel au monde avec ses de 60 m de diamètre. Le monument est une restauration de l'Arche de l'amitié qui célébrait le 300e anniversaire du traité de Pereïaslav de 1654 et l'amitié russo-ukrainienne[20].

Budget

Le budget prévu pour le Concours 2017 s'élève à 23,2 M. De cette somme, 16 M proviennent du gouvernement ukrainien. La ville de Kiev a alloué 7,2 M à l'organisation du Concours et a prévu de répartir ses dépenses sur 2016 et 2017 en utilisant 1,8 M durant la fin de l'année 2016 et les 5,4 M restants en 2017[21].

Équipe principale

Le , le diffuseur NTU a annoncé les membres de l'équipe principale qui sera responsable du Concours 2017. On y trouve notamment Aleksandr Kharebin et Viktorya Romanova en tant que producteurs exécutifs. Cependant, la démission d'une partie de l'équipe le force NTU à nommer des remplaçants (voir ci-dessous).

Difficultés rencontrées

Le diffuseur NTU a rencontré de nombreuses difficultés quant à la préparation du Concours. Le , Aleksandr Kharebin, directeur général du diffuseur, a annoncé que les préparatifs avaient un mois de retard. En cause selon lui, « la bureaucratie, une législation inadéquate et une attitude méprisante de certains officiels ». Plus concrètement l'allocation du budget par le gouvernement ukrainien a été retardée et chaque étape des préparatifs doit, comme le veut la loi ukrainienne, passer par un appel d'offres public — le thème et le slogan du Concours font par exemple l'objet d'une sélection publique —.

Ces problèmes accumulés auraient pu entraîner pour l'Ukraine la perte du droit d'accueillir le Concours[22].

Cependant, le , Aleksandr Kharebin a annoncé que l'Ukraine allait quand même accueillir le Concours, malgré les faux rapports parus dans la presse ukrainienne, des progrès significatifs ayant été réalisés concernant l'organisation[23].

La préparation du Concours est également marquée par de nombreuses démissions. Dans un premier temps, Zurab Alasania, directeur général du diffuseur, présente sa démission le en signe de protestation contre le budget alloué par le gouvernement ukrainien au diffuseur et afin de révéler les problèmes rencontrés par l'organisation. De fait, ce budget une fois les dépenses majeures évaluées, ne laisse le diffuseur qu'avec une faible marge pour opérer à ses restructurations prévues[24].

À la suite de cette démission, une personne — non-nommée —, a désigné un nouveau directeur pour le Concours qui a pris le contrôle total de sa préparation, bloquant les actions de l'équipe principale chargée de l'organisation. Ce blocage a mené, le , à la démission de vingt-et-un membres de cette équipe, y compris les producteurs exécutifs Viktorya Romanova et Aleksandr Kharebin, la directrice commerciale Iryna Asman, le manager de l'événement Denys Bloshchenskyi et le directeur de la sécurité Aleksii Karaban[25]. L'UER a par la suite insisté auprès du diffuseur sur l'importance de mettre rapidement et efficacement les éléments déjà approuvés pour le Concours et de respecter le planning établi malgré les changements de personnel[26].

Pays participants

La liste officielle des pays participants a été dévoilée le 31 octobre 2016. Elle indique la participation de quarante-trois pays. Parmi ces pays, le Portugal et la Roumanie, qui reviennent après une absence en 2016.

La Bosnie-Herzégovine, à l'inverse, est contrainte de se retirer du Concours en raison des importants problèmes financiers que rencontre son diffuseur, BHRT.

La Russie rencontre des problèmes de participation durant le mois de mars 2017 suite à l'interdiction de territoire ukrainien de sa représentante. Suite à l'échec des négociations entre l'UER et les instances concernées, le pays se retire le , portant ainsi le nombre de participants à quarante-deux, au lieu des quarante-trois initialement prévus.

Tirage au sort des demi-finales

  •      Pays participant à la première demi-finale
  •      Pays votant dans la première demi-finale
  •      Pays participant à la deuxième demi-finale
  •      Pays votant dans la deuxième demi-finale

Il est annoncé le que la Suisse participera à la deuxième demi-finale, à la suite d'une demande du diffuseur SRF approuvée par le Groupe de Référence de l'UER. De même, le diffuseur allemand ARD a demandé l'autorisation de voter lors de la deuxième demi-finale, ce qui lui a été accordé.

Pour les autres pays, un tirage au sort a lieu le pour répartir les pays dans les différentes demi-finales. Un autre tirage au sort se déroule le même jour pour déterminer dans quelle demi-finale les différents pays qualifiés d'office votent.

Le tirage au sort se fait en fonction des lots suivants[27] :

Lot 1 Lot 2 Lot 3 Lot 4 Lot 5 Lot 6

Pays ne participant pas en 2017

Pays Note Dernière participation
Pays ayant déjà participé
Drapeau d'Andorre Andorre Le diffuseur RTVA a indiqué ne pas avoir l'intention de participer en 2017, et ce pour différentes raisons à propos desquelles il n'a pas donné de précisions[28]. Eurovision 2009
Drapeau de Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine En raison de ses importants problèmes financiers et du manque de sponsors, le télédiffuseur BHRT a été contraint de se retirer du Concours[29]. Eurovision 2016
Drapeau du Luxembourg Luxembourg Le pays a confirmé le 22 août 2016 qu'il ne reviendrait pas pour le Concours 2017[30]. Un retour dans les années à venir est tout de même envisageable à la suite d'une pétition soumise à la chambre des députés du Luxembourg[31]. Eurovision 1993
Drapeau du Maroc Maroc Aucune information n'a été communiquée. Seule la liste officielle indique que le pays ne participera pas. Eurovision 1980
Drapeau de Monaco Monaco Sans indiquer ses raisons, le diffuseur monégasque TMC a indiqué le qu'il ne participerait pas au Concours[32]. Eurovision 2006
Drapeau de Russie Russie Le pays devait initialement participer et concourir à la troisième position de la seconde demi-finale. Cependant, les autorités ukrainiennes décident en mars 2017 d'interdire de territoire la représentante russe, Yulia Samoilova. Aucune issue n'ayant été trouvée, le pays annonce le 13 avril 2017 son retrait ainsi que la non-diffusion du concours.[33] Eurovision 2016
Drapeau de Slovaquie Slovaquie Le diffuseur RTVS a indiqué que malgré les discussions ayant eu lieu, il ne reviendrait pas au Concours 2017[34]. Eurovision 2012
Drapeau de Turquie Turquie Malgré le travail effectué par des ONG pour convaincre le diffuseur[35] et des rumeurs spéculant un retour du pays, TRT a confirmé que la Turquie ne participerait pas en 2017[36] Eurovision 2012
Pays n'ayant jamais participé
Drapeau du Liechtenstein Liechtenstein Le diffuseur du pays, 1FLTV, a confirmé que ses débuts au Concours ne pourraient pas se faire en 2017. En effet, 1FLTV n'est pas membre de l'UER. X mark.svg

Artistes de retour

L'édition 2017 voit sept artistes ayant déjà participé prendre part à nouveau au Concours. Parmi eux, Valentina Monetta, participe pour la quatrième fois.

Pays Artiste Année(s) précédente(s)
Drapeau d'Estonie Estonie Koit Toome 1998
Laura Põldvere 2005 (avec le groupe Suntribe)
Drapeau de Moldavie Moldavie SunStroke Project 2010
Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin Valentina Monetta 2012, 2013, 2014
Drapeau de Slovénie Slovénie Omar Naber 2005

Concours en 2017

Première demi-finale

Cette demi-finale aura lieu le mardi 9 mai 2017.

L'Espagne, l'Italie et le Royaume-uni voteront et interpréteront leur chanson lors de cette demi-finale.

Ordre Pays Langue Artiste Chanson Traduction Place Points
01 Drapeau de Suède Suède Anglais Robin Bengtsson I Can't Go On Je ne peux pas continuer
02 Drapeau de Géorgie Géorgie Anglais Tamara Gatchetchiladze Keep the Faith Gardez la foi
03 Drapeau d'Australie Australie Anglais Isaiah Don't Come Easy Ça ne vient pas facilement
04 Drapeau d'Albanie Albanie Anglais Lindita World Monde
05 Drapeau de Belgique Belgique Anglais Blanche City Lights Lumières de la ville
06 Drapeau du Monténégro Monténégro Anglais Slavko Kalezić Space Espace
07 Drapeau de Finlande Finlande Anglais Norma John Blackbird Merle
08 Drapeau d'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Anglais DiHaj Skeletons Squelettes
09 Drapeau du Portugal Portugal Portugais Salvador Sobral Amar pelos dois Aimer pour deux
10 Drapeau de Grèce Grèce Anglais Demy This Is Love C'est l'amour
11 Drapeau de Pologne Pologne Anglais Kasia Moś Flashlight Lampe torche
12 Drapeau de Moldavie Moldavie Anglais SunStroke Project Hey Mamma Hé maman
13 Drapeau d'Islande Islande Anglais Svala Paper Papier
14 Drapeau de République tchèque République tchèque Anglais Martina Bárta My Turn Mon tour
15 Drapeau de Chypre Chypre Anglais Hovig Gravity Gravité
16 Drapeau d'Arménie Arménie Anglais Artsvik Fly with Me Vole avec moi
17 Drapeau de Slovénie Slovénie Anglais Omar Naber On My Way En route
18 Drapeau de Lettonie Lettonie Anglais Triana Park Line Ligne

Deuxième demi-finale

Cette demi-finale aura lieu le jeudi 11 mai 2017.

L'Allemagne, la France et l'Ukraine voteront et interpréteront leur chanson lors de cette demi-finale.

Cette demi-finale marque la première apparition de la langue biélorusse dans une chanson du Concours.

Ordre Pays Langue Artiste Chanson Traduction Place Points
01 Drapeau de Serbie Serbie Anglais Tijana Bogićević In Too Deep Au fond du gouffre
02 Drapeau d'Autriche Autriche Anglais Nathan Trent Running on Air Aux anges[N 3]
03 Drapeau de Macédoine Macédoine Anglais Jana Burčeska Dance Alone Danser seule
04 Drapeau de Malte Malte Anglais Claudia Faniello Breathlessly À bout de souffle
05 Drapeau de Roumanie Roumanie Anglais Ilinca et Alex Florea Yodel It! Yodle-le !
06 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Anglais O'G3NE Lights and Shadows Lumières et ombres
07 Drapeau de Hongrie Hongrie Hongrois[N 4] Joci Pápai Origo Origines
08 Drapeau du Danemark Danemark Anglais Anja Nissen Where I Am Où je suis
09 Drapeau d'Irlande Irlande Anglais Brendan Murray Dying to Try Mourir d'envie d'essayer
10 Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin Anglais Valentina Monetta et Jimmie Wilson Spirit of the Night Esprit de la nuit
11 Drapeau de Croatie Croatie Anglais, italien Jacques Houdek My Friend Mon ami(e)
12 Drapeau de Norvège Norvège Anglais JOWST feat. Aleksander Walmann Grab the Moment Saisis le moment
13 Drapeau de Suisse Suisse Anglais Timebelle Apollo Apollon
14 Drapeau de Biélorussie Biélorussie Biélorusse NAVI Story of my life L'histoire de ma vie
15 Drapeau de Bulgarie Bulgarie Anglais Kristian Kostov Beautiful Mess Beau désordre
16 Drapeau de Lituanie Lituanie Anglais Fusedmarc Rain of Revolution Pluie de révolution
17 Drapeau d'Estonie Estonie Anglais Koit Toome et Laura Verona Vérone
18 Drapeau d'Israël Israël Anglais Imri I Feel Alive Je me sens vivant

Finale

La finale aura lieu le samedi 13 mai 2017.

Ordre Pays Langue Artiste Chanson Traduction Place Points
Drapeau d'Allemagne Allemagne Anglais Levina Perfect Life Vie parfaite
Drapeau d'Espagne Espagne Espagnol, anglais Manel Navarro Do It for Your Lover Fais-le pour ton amant
Drapeau de France France Français, anglais Alma Requiem -
Drapeau d'Italie Italie Italien[N 5] Francesco Gabbani Occidentali's Karma Karma des Occidentaux
Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni Anglais Lucie Jones Never Give Up On You Ne jamais renoncer à toi
22 Drapeau d'Ukraine Ukraine (hôte) Anglais O.Torvald Time Temps

Controverse sur la participation russe

Le gouvernement ukrainien interdit à tout artiste russe soutenant l'annexion de la Crimée par la Russie lors de la crise de Crimée en 2014 l'entrée sur le territoire du pays, créant ainsi une liste d'artistes qui ne seraient pas autorisés à entrer en Ukraine. Selon le député Vyacheslav Kyrylenko, il n'était pas prévu que l'Ukraine lève cette interdiction[37]. L'UER maintient un dialogue avec les autorités du pays ainsi que le télédiffuseur afin de pouvoir assurer l'entrée de chaque artiste et délégation sur le territoire.

Le , le lendemain de l'annonce faite par le diffuseur russe VGTRK que Yulia Samoilova représenterait la Russie au Concours, un communiqué annonce que les autorités ukrainiennes enquêtent sur le cas de la chanteuse, en raison d'un concert donné en Crimée en 2015[38]. Étant entrée directement depuis la Russie alors que les lois indiquent que seul l'accès via le territoire ukrainien est autorisé, la sanction étant l'interdiction d'entrer sur le territoire pour plusieurs années.

Le choix de Yulia Samoilova est vu, par les autorités ukrainiennes, comme un choix délibérément politique voulant instiguer une polémique et comme une provocation, ce que les Russes nient[39].

C'est le que le Service de sécurité d'Ukraine (SBU) annonce que Yulia Samoilova est interdite d'entrée en Ukraine pour une durée de trois ans en raison de son voyage illégal en Crimée. L'UER, restée jusqu'alors en retrait, annonce qu'elle continuerait d'assurer que tous les participants puissent interpréter leurs chansons, ainsi que la déception causée par cette décision qui va « à l'encontre de l'esprit du Concours et de la notion d'inclusion au cœur de ses valeurs »[40]. Frants Klintsevich, député russe, appelle alors à boycotter le Concours si les organisateurs ne déclarent pas cette décision inacceptable ; organisateurs qu'il accuse également d'être « totalement politisés et biaisés »[41].

Le , l'UER propose que la participante russe participe au Concours en interprétant sa chanson via une liaison satellite, solution que le diffuseur russe rejette, car allant à l'encontre des règles du Concours, obligeant de se produire en direct sur scène[42].

Deux jours plus tard, le 25 mars 2017, l'UER propose aux autorités ukrainiennes de repousser le bannissement de la candidate russe après le Concours.

Le 29 mars 2017, la directrice générale de l'UER Ingrid Deltenre qualifie le bannissement de Yulia comme "absolument inacceptable", allant même à menacer l'Ukraine, pays hôte, d'exclusion de la compétition, via une lettre adressée au Premier ministre ukrainien, Volodymyr Hroïsman[43].

Le , le diffuseur ukrainien répond à ces propos, soulignant que l'Ukraine a toujours respecté la législation des pays hôtes des Concours précédents, et exprimant également son regret que le Concours soit manipulé à des fins politiques. Selon le diffuseur ukrainien, l'UER tente d'interférer dans les lois du pays en faveur de la candidate russe. Le diffuseur considère également la menace d'Ingrid Deltenre comme étant contraire aux valeurs du Concours. Enfin, UA:PBC demande à l'UER de ne pas intervenir et de respecter la souveraineté de l'État ukrainien[44],[45]. Le président ukrainien, Petro Porochenko, considère le choix de le chanteuse russe comme une provocation délibérée[46].

Entre-temps, la participante russe a commencé le tournage de sa carte postale pour le Concours, malgré l'incertitude planant encore sur sa participation[47].

Finalement, le 13 avril 2017, juste un mois avant la finale, le pays se retire, faute de l'UER d'avoir trouvé un accord avec le diffuseur hôte, NTU[48].

Chaînes retransmettant le Concours et commentateurs

Dans les pays participants

  •      Participe et vote lors de l'événement
  •      Vote lors de l'événement
Pays Première demi-finale Seconde demi-finale Finale Porte-parole
Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s)
Drapeau de l'Albanie Albanie RTSH RTSH RTSH
Drapeau de l'Allemagne Allemagne One Peter Urban One, NDR Fernsehen Peter Urban Das Erste, One Peter Urban
Drapeau de l'Arménie Arménie
Drapeau de l'Australie Australie SBS Myf Warhurst et Joel Creasey SBS Myf Warhurst et Joel Creasey SBS Myf Warhurst et Joel Creasey
Drapeau de l'Autriche Autriche ORF eins Andi Knoll ORF eins Andi Knoll ORF eins Andi Knoll Kati Bellowitsch
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan İTV İTV İTV
Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau de la Wallonie La Une Maureen Louys et Jean-Louis Lahaye Drapeau de la Wallonie La Une Maureen Louys et Jean-Louis Lahaye Drapeau de la Wallonie La Une Maureen Louys et Jean-Louis Lahaye
Drapeau de la Flandre Één Peter Van de Veire Drapeau de la Flandre Één Peter Van de Veire Drapeau de la Flandre Één Peter Van de Veire
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Drapeau de Chypre Chypre
Drapeau de la Croatie Croatie HRT 1 HRT 1 HRT 1
Drapeau du Danemark Danemark DR1 Ole Tøpholm DR1 Ole Tøpholm DR1 Ole Tøpholm
Drapeau de l'Espagne Espagne La 2 José María Íñigo et Julia Varela La 2 José María Íñigo et Julia Varela La 1 José María Íñigo et Julia Varela Nieves Álvarez
Drapeau de l'Estonie Estonie ETV Marko Reikop ETV Marko Reikop ETV Marko Reikop
Drapeau de la Finlande Finlande Drapeau de la Finlande Yle TV1 Mikko Silvennoinen Drapeau de la Finlande Yle TV1 Mikko Silvennoinen Drapeau de la Finlande Yle TV1 Mikko Silvennoinen
Drapeau de la Suède Yle TV2 Eva Frant et Johan Lindroos Drapeau de la Suède Yle TV2 Eva Frant et Johan Lindroos Drapeau de la Suède Yle TV2 Eva Frant et Johan Lindroos
Drapeau de la France France[49],[50] France 4 Jarry et Marianne James France 4 Jarry et Marianne James France 2 Stéphane Bern, Marianne James et Amir Haddad Elodie Gossuin
Drapeau de la Géorgie Géorgie
Drapeau de la Grèce Grèce ERT1, ERT HD, ERT World Maria Kozakou et Giorgos Kapoutzidis ERT1, ERT HD, ERT World Maria Kozakou et Giorgos Kapoutzidis ERT1, ERT HD, ERT World Maria Kozakou et Giorgos Kapoutzidis
Drapeau de la Hongrie Hongrie Duna, Duna World Krisztina Rátonyi et Freddie Duna, Duna World Krisztina Rátonyi et Freddie Duna, Duna World Krisztina Rátonyi et Freddie
Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau de l'Islande Islande
Drapeau d’Israël Israël Aroutz 1
Drapeau de l'Italie Italie Rai 4 Andrea Delogu Rai 4 Andrea Delogu Rai 1 Flavio Insinna et Federico Russo
Drapeau de la Lettonie Lettonie
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Drapeau de la Macédoine Macédoine
Drapeau de Malte Malte
Drapeau de la Moldavie Moldavie
Drapeau du Monténégro Monténégro
Drapeau de la Norvège Norvège
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Douwe Bob
Drapeau de la Pologne Pologne TVP 1 Artur Orzech TVP 1 Artur Orzech TVP 1 Artur Orzech
Drapeau du Portugal Portugal RTP1, RTP Internacional José Carlos Malato et Nuno Galopim RTP1, RTP Internacional José Carlos Malato et Nuno Galopim RTP1, RTP Internacional José Carlos Malato et Nuno Galopim Filomena Cautela
Drapeau de la République tchèque République tchèque
Drapeau de la Roumanie Roumanie
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni BBC Four Scott Mills et Mel Giedroyc BBC Four Scott Mills et Mel Giedroyc BBC One Graham Norton
Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin San Marino RTV Lia Fiorio et Gigi Restivo San Marino RTV Lia Fiorio et Gigi Restivo San Marino RTV Lia Fiorio et Gigi Restivo Lia Fiorio et Gigi Restivo
Drapeau de la Serbie Serbie RTS1 RTS1 RTS1 Sanja Vučić
Drapeau de la Slovénie Slovénie
Drapeau de la Suède Suède SVT1 Måns Zelmerlöw et Edward af Sillén SVT1 Måns Zelmerlöw et Edward af Sillén SVT1 Måns Zelmerlöw et Edward af Sillén Wiktoria
Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau de l'Ukraine Ukraine Pershyi Natsionalnyi Tetiana Terekhova et Andriy Horodyskyi Pershyi Natsionalnyi Tetiana Terekhova et Andriy Horodyskyi Pershyi Natsionalnyi Tetiana Terekhova et Andriy Horodyskyi Pavlo Chylko

Dans les autres pays

Pays Première demi-finale Seconde demi-finale Finale
Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s)
Drapeau de la République populaire de Chine Chine Hunan Télévision Hunan Télévision Hunan Télévision
Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Khabar Agency Khabar Agency Khabar Agency

Autres prix

Prix Marcel-Bezamçon

Article détaillé : Prix Marcel-Bezençon.

Le Prix Marcel-Bezençon, nommé pour le créateur du Concours Eurovision de la chanson, rend honneur aux meilleures chanson du concours. Il a été créé pour les Suédois Christer Björkman et Richard Herrey et a été présente pour la première fois en 2002 en Estonie. Le prix est divisé à trois catégories : Le prix de la Presse, Le Prix artistique, et le Prix de compositeurs.

OGAE

L'Organisation générale des amateurs de l'Eurovision (OGAE) est l'un des deux plus grands fan clubs de l'Eurovision. Elle possède des sections dans toute l'Europe et a été créée en 1984 en Finlande[51]. Tous les pays prenant part ou qui ont pris part à la compétition annuelle peuvent avoir leur propre section OGAE. Les autres pays du monde sont, quant à eux, regroupés dans l'« OGAE Reste du monde », créée en 2004.

Chaque année, les 45 clubs ont l'occasion de voter, suivant le modèle de l'Eurovision, pour leurs favoris.

Le tableau ci-dessous montre les dix premiers du vote OGAE 2017 et est mis à jour au fur et à mesure que les résultats sont annoncés[52].

Position Pays Artiste Chanson Points
1 Drapeau d'Italie Italie Francesco Gabbani Occidentali's Karma 437
2 Drapeau de Belgique Belgique Blanche City Lights 290
3 Drapeau de Suède Suède Robin Bengtsson I Can't Go On 284
4 Drapeau de France France Alma Requiem 242
5 Drapeau d'Estonie Estonie Koit Toome & Laura Verona 218
6 Drapeau de Bulgarie Bulgarie Kristan Kostov Beautiful Mess 106
7 Drapeau du Portugal Portugal Salvador Sobral Amar pelos dois 103
8 Drapeau d'Israël Israël Imri Ziv I Feel Alive 90
9 Drapeau de Macédoine Macédoine Jana Burčeska Dance Alone 88
10 Drapeau de Finlande Finlande Norma John Blackbird 59

Notes et références

Notes

  1. Le pays devait faire partie de ce premier lot. Cependant, sa demande de participer lors de la seconde demi-finale ayant été acceptée, la Suisse n'a pas à passer par le tirage au sort.
  2. L'interdiction de séjour en Ukraine de la chanteuse russe, entraîne le retrait de la Russie.
  3. Le titre de la chanson est une hyperbole de l'expression anglaise "Walking on air", qui peut se traduire en français par "Être aux anges".
  4. La chanson contient également quelques mots en romani. Le titre, lui, est en latin.
  5. Contient également quelques mots en grec ancien, anglais, pali et sanskrit.

Références

  1. a et b « Eurovision 2017 : et la ville qui organisera finalement le concours est… »
  2. (en) « Ukraine 2017 : host coty requirements »
  3. (en) « ESC '17 : Host city criteria and bidding timeline announced »
  4. (en) « Eurovision 2017 : Dnipro officially applies to host the contest »
  5. (en) « Eurovision 2017 : Kharkiv officially applies to host the contest »
  6. (en) « Eurovision 2017 : Kherson officially applies to host the contest »
  7. (en) « Eurovision 2017 : Kyiv officially applies to host the contest »
  8. (en) « Eurovision 2017 : Lviv officially applies to host the contest »
  9. (en) « Eurovision 2017 : Odessa officially applies to host the contest »
  10. (en) « Ukraine : host city debate 2017 »
  11. (en) « Only three remain : host city of Eurovision 2017 »
  12. (en) « Eurovision 2017: A two horse race between Odessa and Kyiv: announcement postponed »
  13. (en) « Eurovision 2017: Kyiv bids with the IEC as the potential venue »
  14. (en) « ESC '17 : Dnipro reveals Eurovision hosting plans »
  15. (en) « ESC '17 : Kharkiv reveals planned venue »
  16. (en) « Eurovision 2017: International Exhibition Center is Kyiv's only viable venue »
  17. (en) « ESC '17 : Odessa proposes Chornomorets stadium as venue »
  18. (en) « Let's hear it for the boys! Meet the hosts of Eurovision 2017 »
  19. (en) « Ukraine is ready to Celebrate Diversity in 2017 »
  20. (en) « ESC'17 : People's Friendship Arch becomes Arch of Diversity »
  21. (en) « ESC'17 : Kyiv allocates 7.2 million Euros to hosting Eurovision »
  22. (en) « ESC'17 : Director General of NTU admits preparations are one month behind schedule »
  23. (en) « ESC'17: “Eurovision Will Be Held in Ukraine” – Oleksandr Kharebin »
  24. (en) « Ukraine : Head of NTU Zurab Alasania resigns »
  25. (en) « Eurovision 2017 : UA:PBC Eurovision core team resigns ; EBU confirms »
  26. (en) « Eurovision 2017 : Victoria Romanova and Oleksandr Kherebin resign : EBU statement »
  27. (en) « Semi-Final Allocation draw to take place in Kyiv »
  28. (en) « Andorra : RTVA will not return to Eurovision 2017 »
  29. (en) « Bosnia and Herzegovina withdraws from Eurovision 2017 »
  30. (en) « Luxembourg: RTL will not return to Eurovision in 2017 »
  31. « Luxembourg: Government Committee To Debate Eurovision Return »
  32. (en) « Monaco : TLC will not return to Eurovision 2017 »
  33. (ru) « Первый канал не будет транслировать Евровидение-2017. Новости. Первый канал » (consulté le 13 avril 2017)
  34. (en) « Slovakia : RTVS will not participate in Eurovision 2017 »
  35. (en) « Turkey : NGOs working to seek Turkish return to Eurovision »
  36. (en) « Turkey : TRT will not participate in Eurovision 2017 »
  37. (en) « Ukraine Won't Lift Eurovision Ban on Some Russian Artists, Says Song Contest Isn't Moscow Bound »
  38. (en) « Ukraine investigates Russia's newly chosen Eurovision candidate »
  39. (en) « Russia strikes provocative note for Eurovision in Ukraine »
  40. (en) « Statement from the EBU regarding Russia's participation in the 2017 Eurovision Song Contest »
  41. (en) « Russia to Boycott Eurovision if Contest Leadership Does Not Defend Samoilova »
  42. (en) « Russia: Channel One Refuses Remote Performance Proposal »
  43. William Lee Adams, « EBU chief Ingrid Deltenre could threaten Ukraine with exclusion from Eurovision », sur Eurovision 2017 Predictions, Polls, Odds, Rankings | wiwibloggs, (consulté le 29 mars 2017)
  44. (en) « Eurovision 2017: UA:PBC ‘EBU should refrain from interfering’ »
  45. (en) « ESC'17 : UA:PBC board urges EBU to respect Ukraine's sovereignty »
  46. (en) « Ukraine : President Poroshenko gives first public comments on Yulia's ban »
  47. (en) « Russia : Julia Samoylova films Eurovision postcard amidst uncertainty »
  48. (en) « Russia : Officially withdraws from the Eurovision Song Contest 2017 »
  49. « Eurovision 2017 : Marianne James et Stéphane Bern toujours aux commentaires »
  50. « Le grand direct des médias – Marianne James », Marianne James indique sur Europe 1 : "C'est le partenariat France 4/France 2 avec Jarry et les deux demi-finales dans la semaine..." à 43:30 du programme, sur www.europe1.fr (consulté le 2 janvier 2017)
  51. (fi) « Club History », OGAE Finlande,
  52. (en) « OGAE Poll 2017 Results », Google Docs / OGAE,‎ (lire en ligne)

Liens externes

  • (en) Site officiel
  • Concours Eurovision - Site francophone du Concours Eurovision
  • EFR12 Radio - 1re radio francophone de l'Eurovision
  • Eurovision-fr.net - Histoire, vidéos et infos