Composition de l'armée d'Afrique pour l'expédition de 1830

Ce qui suit est la composition de l'armée d'Afrique pour l'expédition de 1830 qui marque le début de la conquête de l'Algérie par la France.

France Forces Françaises

La flotte appareille à Toulon le 25 mai 1830 avec 453 navires, 83 pièces de siège, 27 000 marins et 37 000 soldats.

Le 20 février 1830, le ministre de la guerre décide que les bataillons destinés à l'expédition d'Alger seraient portés à 840 hommes par le rappel des hommes en congé d'un an. Les régiments légers désignés fourniraient leur 1er bataillon et les régiments de ligne leurs 1er et 2e[1].

Armée terrestre

L'ensemble des forces terrestre est forte de 37 507 hommes (1876 officiers, 35 631 hommes et 4 512 chevaux).

  • Chaque brigade d'infanterie était de 3 428 hommes.
  • Chaque division de 10 284 hommes

Soit un total de 30 852 hommes et 326 chevaux (1 080 officiers et 29 772 hommes)

1re division

La première division est sous le commandement du général baron Berthezène

2e division

La 2e division est sous le commandement du général comte Loverdo

3e division

La 3e division est sous le commandement du général duc d'Escars

Génie

Le génie militaire est sous le commandement du maréchal de camp baron Valazé qui comprend 1 343 hommes et 182 chevaux :

Artillerie

L'artillerie est sous le commandement du maréchal de camp vicomte de La Hitte et elle est composée de 2 327 hommes et 1 309 chevaux :

  • Batteries montées (16 officiers, 682 hommes et 658 chevaux)
  • Batterie non montées, pour les sièges (40 officiers et 1 000 canniers)
  • Pontonniers (4 officiers et 100 pontonniers)
  • Ouvriers d'artillerie (59 ouvriers d'artillerie)
  • Train d'artillerie (9 officiers, 413 hommes et 651 chevaux du train des parcs)

Cavalerie

La cavalerie est sous le commandement du colonel Boutems Dubarry et elle est composée de 534 hommes et 503 chevaux.

Administration militaire

  • Ouvriers d'administration (15 officiers, 813 ouvriers et 10 chevaux)
  • Train des équipages militaires (26 officiers, 825 soldats et 1 330 chevaux)
  • Poste et trésor (45 sous-officiers et conducteurs, 45 chevaux)

Armée navale

L'armée navale était composée de 102 navires et 27 000 marins de toutes classes, officiers compris.

Vaisseaux de ligne

Il y avait 11 vaisseaux de ligne[10]. Sont indiqués pour chaque vaisseau : son nom lors de son lancement avec, entre parenthèse, l'année de son lancement. Le lien dirige vers soit le nom du navire, soit la classe du navire et le nom du commandant du navire[11],[12],[13].

Frégates

Il y avait 24 frégates[10],[16]. Sont indiqués pour chaque Frégate : son nom lors de son lancement avec, entre parenthèse, l'année de son lancement. Le lien dirige vers soit le nom du navire, soit la classe du navire et le nom du commandant du navire[11],[12],[13].

  • Amphitrite (1823); commandant Serec
  • Aréthuse (1812)  ; commandant Demoges
  • Artémise (1828); commandant Louis Aimé Cosmao-Dumanoir[17]
  • Belle Gabrielle (1828); commandant Laurent de Choisy
  • Bellone (1814) [18]; commandant Gallois
  • Circé (1811); commandant Rigaudit
  • Cybèle; commandant De Robillard
  • Didon (1828); commandant Villeneuve de Bargemont
  • Duchesse de Berry (1816)[19]; commandant Kerdrain
  • Guerrière (1821)[20]; commandant De Rabaudy
  • Herminie; commandant Leblanc
  • Iphigénie; commandant Christy-Pallière
  • Jeanne-d'Arc (1820)[21]; commandant Lettré
  • Marie-Thérèse (1823)[21]; commandant Billard
  • Magicienne; commandant Bégué
  • Médée (1811) ; commandant Duplanty
  • Melpomène (1828) ; commandant La Marche
  • Pallas (1827) [22]; commandant Forsans
  • Proserpine (1809); commandant De Reverseaux
  • Surveillante (1825); commandant Trosel
  • Syrène (1823)[21]; commandant Charmasson
  • Thémis (1815)[23]; commandant Le Gouvan de Tromelin
  • Thétis; commandant Le Moine
  • Vénus (1823)[21]; commandant Bussel

Corvettes de guerre

Il y avait 7 corvettes de guerre[24]. Sont indiqués pour chaque corvette : son nom lors de son lancement avec, entre parenthèse, l'année de son lancement. Le lien dirige vers soit le nom du navire, soit la classe du navire et le nom du commandant du navire[11],[12],[13].

  • Bayonnaise; commandant Ferrin
  • Cornélie; commandant Sary
  • Créole (1829); commandant De Péronne
  • Écho; commandant Graeb
  • Orythie; commandant Suneau
  • Perle; commandant Villeneau
  • Victorieuse; commandant Guérin des Essarts

Bricks

Il y avait 26 bricks[24]. Sont indiqués pour chaque brick : son nom lors de son lancement et le nom du commandant du navire[11],[12],[13].

  • Alicrity; commandant Laisné
  • Actéon; commandant Hamelin
  • Aldonis; commandant Huguet
  • Alerte; commandant De Nerciat
  • Aventure; commandant D'Assigny
  • Alsacienne; commandant Clery
  • Badine; commandant Guindet
  • Capricieuse; commandant Brindejonc
  • Cicogne; commandant Barbier
  • Comète; commandant Richard
  • Cuirassier; commandant La Rouvraye
  • Cygne; commandant Longer
  • D'Assas; commandant Pujol
  • Dragon; commandant Le Blanc
  • Ducouédic; commandant Gay de Taradel
  • Endymion; commandant Nonay
  • Euryale; commandant Parceval
  • Faune; commandant Coutiotte
  • Griffon; commandant Abel Aubert du Petit-Thouars
  • Hussard; commandant Thoulion
  • Lézard; commandant Herpin de Fiément
  • Marsouin; commandant De Forget
  • Rusé; commandant Jouglas
  • Sylène; commandant Bruat
  • Voltigeur; commandant Ropert
  • Zèbre; commandant Fercé

L'Aventure et le Sylène firent naufrage avant l'arrivée de l'expédition.

Corvettes de charge

Il y avait 8 corvettes de charge[24]. Sont indiqués pour chaque corvette de charge : son nom lors de son lancement et le nom du commandant du navire.

  • Adour; commandant Le Maître
  • Astrolabe; commandant Vermissac Saint-Maur
  • Bonitte; commandant Parnajon
  • Caravanne; commandant Denis
  • Dordogne; commandant Mathieu
  • Lybio; commandant Coste
  • Rhône; commandant Despointes
  • Tarn; commandant Fleurine Lagarde

Bombardes

Il y avait 8 bombardes[24]. Sont indiqués pour chaque bombarde : son nom lors de son lancement et le nom du commandant du navire.

  • Achéron; commandant Lévêque
  • Cyclope; commandant Texier
  • Dore; commandant Lelong
  • Finistère; commandant Rolland
  • Hécla; commandant Ollivier
  • Vésuve; commandant Mallet
  • Volcan; commandant Brait
  • Vulcain; commandant Baudin

Gabarres maritime

Il y avait 8 gabarres maritime[24]. Sont indiqués pour chaque gabarre maritime : son nom lors de son lancement et le nom du commandant du navire.

  • Bayonnaise; commandant La Fèvre d'Abancourt
  • Chameau; commandant Coudein
  • Désirée; commandant Coudein
  • Garonne; commandant Aubry de la Noé
  • Lamproie; commandant Dressault
  • Robuste; commandant Delasseaux
  • Truite; commandant Miègeville
  • Vigogne; commandant De Sercey

Goélettes

Il y avait 2 goélettes[24]. Sont indiqués pour chaque goélette : son nom lors de son lancement et le nom du commandant du navire.

  • Daphné; commandant Robert Dubreuil
  • Iris; commandant Nicolas Guérin

Bateaux à vapeur

Il y avait 7 bateaux à vapeur[24]. Sont indiqués pour chaque bateau à vapeur : son nom lors de son lancement et le nom du commandant du navire.

  • Coureur; commandant Pujeol
  • Nageur; commandant Louvrier
  • Pélican; commandant Janvier
  • Rapide; commandant Gatier
  • Sphinxr; commandant Sarlat
  • Souffleur; commandant Granjean de Fonchy
  • Ville du Havre; commandant Turrault

Balancelle

Il y avait 1 balancelle[24]. Sont indiqués pour la balancette : son nom lors de son lancement et le nom du commandant du navire.

  • Africaine; commandant Magloire de Vitriolle

Bibliographie et sources

  • Considérations statistiques, historiques, militaires et politiques sur la régence d'Alger par Antoine de Juchereau de Saint-Denys
  • P Genty de Bussy : De l'établissement des français dans la régence d'Alger

Notes

  1. Histoire de l'infanterie en France de Victor Louis Jean François Belhomme Vol 5 page 145
  2. Edwin Bonaventure Bosquillon Frescheville né le 4 février 1780 à Cambrai décédé le 21 août 1830 à Alger
  3. Louis Clouet ou Louis Cloüet né en 1781 décédé en 1862 à La Brède
  4. Jean-Marie Horric de la Motte (1786-1850)
  5. général Louis d'Uzer ou Louis Duzer, dit aussi Louis de Monck d'Uzer ou Louis Munck d'Uzer. A ne pas confondre avec son cousin, François Louis Auguste Philippe d'Uzer (1789-1862), également général de brigade.
  6. Annuaire officiel des officiers de l'armée active pour l'année 1822 pages 217 et 332
  7. Général Jean-François Emmanuel Colomb d'Arcine né le 15 octobre 1784 à Arbusigny décédé le 26 novembre 1865
  8. Annuaire officiel des officiers de l'armée active pour l'année 1822 page 358
  9. François Alexandre Hurel
  10. a et b Page:Revue des Deux Mondes - 1830 - tome 2.djvu/197 sur wikisource
  11. a b c et d Liste d'officiers de la Marine du XIIIe siècle à 1829 sur la base Pierfit
  12. a b c et d Liste d'officiers de la Marine depuis 1830 sur la base Pierfit
  13. a b c et d État nominatif des officiers généraux et capitaines de vaisseau qui ont fait partie de l'expédition d'Alger en 1830 à lire en ligne
  14. François Ponée né le 10 décembre 1775 à Granville, décédé à le 23 avril 1863 à Granville fils de Thomas François Ponée
  15. Alexis Villaret de Joyeuse (né à Lorient en 1768 et décédé en 1873)
  16. Page:Revue des Deux Mondes - 1830 - tome 2.djvu/198 sur wikisource
  17. Louis-Aimé Cosmao Dumanoir (1783 - 1864)
  18. Initialement appelée Pauline elle prend le nom de Bellone en 1814
  19. Elle prend le nom de Victoire en août 1830
  20. Initialement appelée Romulus (1812) elle prend le nom de Guerrière en 1821
  21. a b c et d Frégate de la Classe Jeanne-d'Arc
  22. Inialement appelée Colosse (1813) elle prend le nom de Pallas en 1827
  23. Initialement appelée Oder (1813) elle prend le nom de Thémis en 1814 puis redevient Oder en 1815 et reprend le nom de Thémis en 1815
  24. a b c d e f g et h Page:Revue des Deux Mondes - 1830 - tome 2.djvu/199 sur wikisource