Communauté urbaine Marseille Provence Métropole

Marseille Provence Métropole
Blason de Marseille Provence Métropole
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Forme Communauté de communes (1992 → 2000)
Communauté urbaine (2000 → 2015)
Siège Marseille
Communes 18
Budget 1 392 000 000  (2010)
Date de création
Date de disparition
Code SIREN 241300391
Démographie
Population 1 045 823 hab. (2012)
Densité 1 729 hab./km2
Géographie
Superficie 604,75 km2
Localisation
Localisation de Marseille Provence Métropole
Localisation dans les Bouches-du-Rhône.
Liens
Site web marseille-provence.com
Fiche Banatic Données en ligne

Marseille Provence Métropole est une ancienne communauté urbaine française regroupant 18 communes de l'agglomération de Marseille situées dans le département des Bouches-du-Rhône. Avec 1 045 823 habitants, il s'agissait à sa disparition du troisième plus important établissement public de coopération intercommunale français.

Elle a été créée par arrêté préfectoral le [1] et disparaît le 31 décembre 2015 en fusionnant au sein de la métropole d'Aix-Marseille-Provence.

Les 18 communes de l'ancienne communauté urbaine forment aujourd'hui le territoire de Marseille-Provence au sein de la métropole.

Histoire

L'idée d'améliorer l'organisation des services locaux en fusionnant ou faisant coopérer les institutions existantes découle de la modification des conditions de mobilité et de l'extension des périmètres des bassins de vie des habitants à un territoire plus important que celui de la seule ville2.

Toutefois, en 1966, Gaston Defferre refuse la création d'une communauté urbaine autour de Marseille en raison du risque de voir les communes communistes ou de droite de la périphérie de la ville y devenir majoritaires. Il faut alors attendre 1992 pour que soit créée une communauté de communes regroupant une vingtaine de communes autour de Marseille. Dans le contexte de la promulgation de la loi de 1999 relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale, dite « loi Chevènement », Jean-Claude Gaudin se résout à créer la communauté urbaine Marseille Provence Métropole en 2000, avec 18 communes contiguës. Mais la plupart des communes de la périphérie, dont Aix-en-Provence et Aubagne, refusent d'y être associées et créent leurs propres structures intercommunales3. Et certains maires de communes membres iront même jusqu'à dire qu'ils ont été « forcés à entrer dans la communauté urbaine de Marseille en 2000 »[2].

Territoire

Communes membres

Marseille Provence Métropole regroupait 18 communes, représentant 1 039 739 habitants[3] :


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Marseille
(siège)
Marseillais (2016) 3 583


Allauch Allaudiens (2016) 422
Carnoux-en-Provence Carnussiens (2014) 1 937
Carry-le-Rouet Carryens (2014) 585
Cassis Cassidains (2014) 273
Ceyreste Ceyrestens (2014) 194
Châteauneuf-les-Martigues Châteauneuvais (2016) 517
Ensuès-la-Redonne Ensuennens (2014) 211
Gémenos Gémenosiens (2014) 189
Gignac-la-Nerthe Gignacais (2014) 1 057
La Ciotat Ciotadens (2016) 1 124
Le Rove Rovenains (2014) 201
Marignane Marignanais (2016) 1 453
Plan-de-Cuques Plandecuquois (2016) 1 216
Roquefort-la-Bédoule Bédoulens (2014) 174
Saint-Victoret Saint-Victoriens (2014) 1 381
Sausset-les-Pins Saussetois (2014) 631
Septèmes-les-Vallons Septemois (2016) 608

Démographie

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2007 2009 2012
987 8931 039 1121 024 953969 323980 7911 038 5211 049 4611 045 823
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : INSEE[4],[5])
Histogramme
(Élaboration graphique par Wikipédia)

Administration

Présidence

Le président de la communauté urbaine est élu par le conseil communautaire. Trois présidents se sont succédé pendant la vie de la communauté urbaine. L'élection d'Eugène Caselli en 2008 a été une surprise : socialiste, il est élu avec 79 voix contre 77 face au candidat UMP Renaud Muselier alors que la gauche est minoritaire au conseil[6].

Mandat Président Parti Commune
2000-2001 Jean-Claude Gaudin DL Marseille
2001-2008 Jean-Claude Gaudin DL / UMP Marseille
2008-2014 Eugène Caselli PS Marseille
2014-2015 Guy Teissier UMP Marseille

Conseil communautaire

Composition du conseil communautaire issu des élections de 2014[7] :
  • Gauche (32)
  • Droite (90)
  • Front national (16)

À sa création, le conseil de la communauté urbaine comptait 157 délégués[1]. À compter des élections municipales et communautaires de 2014, le conseil communautaire compte 138 membres[8].

Groupes du conseil communautaire[9],[10]
Groupe Parti Conseillers
Pour un territoire solidaire FG-DVG 8
Agir pour l'espace métropolitain de MPM PS 21
Ensemble pour l'avenir DVD 17
Ensemble pour l'intérêt des communes DVD-UDI 21
Union pour un avenir métropolitain UMP-UDI 51
Front national Rassemblement bleu marine FN 16
Sans étiquette La Force du 13 2
Non-inscrits EÉLV 2
Délégués par commune
Commune Maire Parti Conseillers
Allauch Roland Povinelli PS 7
Carnoux-en-Provence Jean-Pierre Giorgi DVD 2
Carry-le-Rouet Jean Montagnac UMP 2
Cassis Danielle Vivanti-Milon UMP 3
Ceyreste Patrick Ghigonetto SE 1
Châteauneuf-les-Martigues Roland Mouren DVD 3
Ensuès-la-Redonne Michel Illac DVG 2
Gémenos Roland Giberti DVD 2
Gignac-la-Nerthe Christian Amiraty DVG 3
La Ciotat Patrick Boré UMP 13
Le Rove Georges Rosso PCF 1
Marignane Éric Le Dissès DVD 14
Marseille (Ier secteur) Sabine Bernasconi UMP 6
Marseille (IIe secteur) Lisette Narducci La Force du 13 5
Marseille (IIIe secteur) Bruno Gilles UMP 8
Marseille (IVe secteur) Yves Moraine UMP 10
Marseille (Ve secteur) Lionel Royer-Perreaut UMP 10
Marseille (VIe secteur) Valérie Boyer UMP 10
Marseille (VIIe secteur) Stéphane Ravier FN 12
Marseille (VIIIe secteur) Samia Ghali PS 8
Plan-de-Cuques Jean-Pierre Bertrand DVD 4
Roquefort-la-Bédoule Jérôme Orgeas UMP 2
Saint-Victoret Claude Piccirillo DVD 2
Sausset-les-Pins Éric Diard UMP 3
Septèmes-les-Vallons André Molino PCF 4

Compétences

  • Développement et aménagement économique, social et culturel de l'espace communautaire
    • Création, aménagement, entretien et gestion des zones d'activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire
    • Actions de développement économique
    • Construction ou aménagement, entretien gestion et animation d'équipements, ou de réseaux d'équipements (culture, sport ...) lorsqu'ils sont d'intérêt communautaires
  • Aménagement de l'espace communautaire
    • Schémas directeur et de secteur, POS et document assimilé, création et réalisation de ZAC d'intérêt communautaire et, après avis des conseillers municipaux, constitution de réserves foncières d'intérêt communautaire
    • Organisation des transports urbains, création ou aménagement et entretien de voirie, signalisation, parcs de stationnement
    • Prise en considération d'un programme d'aménagement d'ensemble et secteurs d'aménagement du code de l'urbanisme
  • Équilibre social de l'habitat sur le territoire communautaire
    • Programme local de l'habitat
    • Politique du logement d'intérêt communautaire, politique du logement social d'intérêt communautaire, actions en faveur du logement des personnes défavorisées par des opérations d'd'intérêt communautaire
    • Opérations programmées d'amélioration de l'habitat et actions de réhabilitation et de résorption de l'habitat insalubre lorsqu'elles sont d'intérêt communautaire
  • Politique de la Ville dans la Communauté
    • Dispositifs contractuels (développement urbain, local et insertion économique et sociale)
    • Dispositifs locaux de prévention de la délinquance
  • Gestion des services d'intérêt collectif
    • Assainissement et eau
    • Cimetières (création, extension), crématoriums
    • Abattoirs, abattoirs-marchés et marchés d'intérêt national
    • Services d'incendie et de secours dans les conditions fixées par la loi
  • Protection et mise en valeur de l'environnement et politique du cadre de vie
    • Elimination et valorisation des déchets des ménages et assimilés
    • Lutte contre la pollution de l'air
    • Lutte contre les nuisances sonores

Finances

Le budget de la communauté urbaine a évolué comme suit :

  • 2004 : 1 204 millions d'euros
  • 2005 : 1 283 millions d'euros
  • 2006 : 1 376 millions d'euros
  • 2007 : 1 391 millions d'euros
  • 2010 : 1 392 millions d'euros
  • 2011 : 1 690 millions d'euros
  • 2012 : à déterminer
  • 2013 : 1 959 millions d'euros
  • 2014 : sera adopté en avril 2014

L'encours de la dette de la communauté urbaine a ainsi évolué :

  • 2000 : 0 euros
  • 2002 : 300 millions d'euros
  • 2003 : 313 millions d'euros
  • 2004 : 488 millions d'euros
  • 2005 : 827 millions d'euros
  • 2006 : 1 100 millions d'euros
  • 2007 : 1 262 millions d'euros
  • 2008 : 1 384 millions d'euros
  • 2009 : 1 446 millions d'euros
  • 2010 : 1 467 millions d'euros

Voir aussi

Liens externes

Notes et références