Communauté d'agglomération de la Région Nazairienne et de l'Estuaire

CARENE
Communauté d'agglomération de la Région Nazairienne et de l'Estuaire
Blason de CARENECommunauté d'agglomération de la Région Nazairienne et de l'Estuaire
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Forme Communauté d'agglomération
Siège Saint-Nazaire
Communes 10
Président David Samzun (PS)
Budget 150 000 000 
Date de création (17 ans)
Code SIREN 244400644
Démographie
Population 122 932 hab. (2015)
Densité 450 hab./km2
Géographie
Superficie 273,48 km2
Localisation
Localisation de CARENECommunauté d'agglomération de la Région Nazairienne et de l'Estuaire
Localisation en Loire-Atlantique.
Liens
Site web http://www.agglo-carene.fr
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté d'agglomération de la Région Nazairienne et de l'Estuaire, souvent désignée par son acronyme la CARENE, est une intercommunalité française, située dans le département de la Loire-Atlantique (région Pays de la Loire).

L'intercommunalité est membre des pôles métropolitains Nantes - Saint-Nazaire et Loire-Bretagne.

Histoire

La création du SIERNA en 1991, Syndicat Intercommunal de l'Estuaire et de la Région Nazairienne, marque les débuts de l'intercommunalité autour de l'estuaire de la Loire. Principalement doté de la compétence Transport, le SIERNA réunissait communes du Nord et du Sud de l'Estuaire. Cependant, à la suite de dissensions entre la municipalité nazairienne et les maires des communes de Paimbœuf, Corsept et Saint-Brévin-les-Pins, celles-ci quitteront le SIERNA en 1996 et créèrent avec trois autres municipalités du pays de Retz, la Communauté de communes du Sud-Estuaire.

Au premier janvier 2001, le Syndicat réduit à ses communes du Nord-estuaire, laisse sa place à la CARENE, née de l'ambition d'une coopération intercommunale plus intégrée et de la volonté d'agir pour un développement global et solidaire. Elles seront rejointes par Pornichet en 2002.

Au , l'agglomération regroupait près de 122 165 habitants, sur un territoire de près de 250 km2 comptant dix communes[1].

Identité visuelle

Composition

Dix communes composent la CARENE :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Nazaire
(siège)
Nazairiens (2015) 1 491
Besné Besnétins (2015) 169
La Chapelle-des-Marais Marais Chapelains (2015) 225
Donges Dongeois (2015) 159
Montoir-de-Bretagne Montoirins (2015) 192
Pornichet Pornichétins (2015) 822
Saint-André-des-Eaux Andréanais (2015) 251
Saint-Joachim Briérons (2015) 46
Saint-Malo-de-Guersac Malouins (2015) 218
Trignac Trignacais (2015) 531

Administration

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2001 avril 2014 Joël Batteux PS Maire de Saint-Nazaire (1983-2014)
avril 2014 en cours David Samzun[2] PS Maire de Saint-Nazaire (depuis 2014)

Présidée par David Samzun, maire de Saint-Nazaire, depuis avril 2014, la CARENE est administrée de la façon suivante[3] :

  • le président de la CARENE, David Samzun, prépare et met en œuvre les décisions des deux assemblées délibérantes.
  • le bureau communautaire, formé de 16 vice-présidents et du président, délibère sur les domaines préalablement fixés par le conseil communautaire.
  • le conseil communautaire est composé de 57 délégués représentant les 10 conseils municipaux des communes de l'agglomération. Il délibère sur les grandes orientations de la CARENE et vote le budget. Pour un fonctionnement plus fluide, il a délégué une partie de ses pouvoirs au bureau communautaire et au président.
  • Cinq commissions ont également été créées, chargées d'étudier les questions soumises au conseil :
  • la commission des finances composée des 10 maires et du 1er vice-président
  • quatre commissions sectorielles correspondant aux grandes priorités de la Communauté : l'aménagement de l'espace, l'habitat et la croissance démographique, le développement et la diversification économique et enfin les grands services publics.

Les commissions sont un lieu d'échanges, de débats et de propositions. Elles émettent des avis qu'elles remettent aux Assemblées délibérantes avant les votes.

Compétences

La CARENE est compétente dans quatre grands domaines d'action[4] :

  1. L'aménagement de l'espace : il s'agit, pour la CARENE, de limiter l'étalement de l'urbanisation afin de préserver le cadre naturel de l'agglomération. Les efforts sont donc concentrés sur les centres-villes et les centres bourgs.
  2. L'habitat : la CARENE est à l'origine de la construction de nombreux logements, sa priorité étant de favoriser l'accès au logement pour tous.
  3. Le développement économique : place portuaire, aéronautique et logistique de premier plan, l'agglomération agit pour le développement et la diversification économique.
  4. Les grands services publics : l'eau potable, l'assainissement, la gestion des déchets, les transports collectifs et les piscines sont les 5 grands services publics assurés par la CARENE, dans une logique de développement durable.

Réalisations et projets

Parmi les réalisations les plus importantes de la CARENE, on peut citer [5] :

  • concernant l'habitat : le soutien à la construction de logements sociaux ; l'adoption du Plan Local de l'Habitat favorisant la maîtrise du développement urbain, la préservation de l'environnement et la mixité sociale et patrimoniale ; l'attribution de subventions aux travaux d'amélioration de l'habitat (qui ont concerné 6 000 logements) ; le versement d'aides à l'accession à la propriété (sous conditions de ressources)
  • concernant l'aménagement : l'adoption du Schéma de secteur de la CARENE, déclinaison du Scot (Schéma de Cohérence Territoriale) de la Métropole Nantes Saint-Nazaire à l'échelle de l'agglomération nazairienne ; les travaux de réaménagement des entrées de villes ; la réalisation de Zones d'Aménagement Concerté communautaires ; le copilotage de deux Projets de Rénovation Urbaine (Ville-Ouest à Saint-Nazaire et Horizon Certé à Trignac) ; la valorisation et la sécurisation des 12 km de sentier littoral entre Saint-Nazaire et Pornichet ; la réalisation de 170 km d'itinéraires vélos sur toute l'agglomération ; la participation à l'aménagement du quartier "Ville-Port" à Saint-Nazaire
  • concernant le développement économique : l'accompagnement à l'implantation d'entreprises et aux porteurs de projets ; le soutien à la diversification économique (grâce notamment à la construction d'un pôle tertiaire régional) ; la contribution à la création de Technocampus EMC² (filière des éléments composites) ; le soutien aux filières innovantes (bio-ressources marines, laboratoires de recherche)
  • concernant les grands services publics :
  1. les transports publics : la mise en place du bus à haut niveau de service Hélyce en 2012 et la refonte du réseau de bus classique ; la mise en ligne d'un site de covoiturage ; la participation à la création en 2006 de Métrocéane, service de transport permettant de combiner les moyens (car, bus, train, tram) pour aller de Nantes au Croisic en passant par Saint-Nazaire ; la contribution à la création de Destinéo, plate-forme web régionale permettant d'organiser ses trajets en transports collectifs
  2. la distribution d'eau potable : la reprise en régie de l'exploitation du service de l'eau sur les communes membres à la suite de la fin des contrats des entreprises délégataires de service
  3. l'assainissement des eaux usées : l'élaboration et l'adoption d'un schéma directeur d'assainissement, prévoyant notamment la réalisation de deux nouvelles grandes stations d'épuration à l'ouest et à l'est de l'agglomération
  4. la gestion des déchets : la mise en place du tri sélectif sur toute l'agglomération, la rénovation du réseau des déchèteries
  5. la gestion des piscines : la promotion et le développement de la natation scolaire, la restructuration de la piscine de Saint-André-des-eaux, l'extension du bassin de la Bouletterie à Saint-Nazaire

Le Conseil de développement

Créé en mars 2002, le Conseil de développement est une instance consultative composée de représentants des milieux économiques, sociaux, culturels et associatifs dont la mission est de donner un avis sur les projets d'aménagement et de développement de la CARENE. 70 membres, divisés en deux collèges : 12 personnalités qualifiées et 58 représentants d'associations, d'institutions ou d'organismes. Il est dirigé par un Président, lui-même « personnalité qualifiée », fonction qui incombe depuis fin 2008 à René Terrien.

Le Conseil de développement peut être sollicité par les élus de la CARENE, mais il peut également s'autosaisir de toutes les questions relatives au développement de l'agglomération. Selon les besoins, il se réunit en séances plénières ou en groupes de travail thématiques.

Il arrive que le Conseil de développement travaille avec d'autres Conseils issus des Régions Pays de la Loire et Bretagne.

Le Conseil a notamment travaillé sur les projets suivants :

  • le Schéma de secteur de la CARENE
  • le développement Est-Ouest de l'agglomération nazairienne
  • le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes
  • le Schéma de cohérence territoriale métropolitain
  • la charte de développement durable et l'Agenda 21 de la CARENE. Ce projet est actuellement en cours.

Notes et références

  1. David Capelle et Amandine Rodrigues, « Loire-Atlantique : une croissance démographique forte », Insee (consulté le 2 janvier 2017).
  2. « David Samzun (PS) élu président de la Carene », Presse-Océan, 15 avril 2014.
  3. Plaquette de présentation de la CARENE
  4. site web de la CARENE
  5. Rapports d'activités de la CARENE de 2001 à 2008

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes