Colonnes départementales

Selon l'arrêté consulaire du 29 ventôse an VIII (20 mars 1800), proposé par Lucien Bonaparte, il fut ordonné que soient élevées, en l'honneur des guerriers morts pour la patrie, des colonnes commémoratives dans chacun des 108 départements d'alors. Un concours eut lieu pour choisir les architectes.

Extrait de l'arrêté

« Article I : Il sera élevé dans chaque chef-lieu de département, sur la plus grande place, une colonne à la mémoire des braves du département morts pour la défense de la patrie et de la liberté. »
« Article II : Sur cette colonne seront inscrits les noms de tous les militaires domiciliés dans les départements qui après s'être distingués par des actions d'éclats, seraient morts sur le champ de bataille. »

Envois au Salon

Reproduits dans Les annales du Musée et de l'École moderne des Beaux-Arts de Charles Paul Landon :

Dessins de projets

Le 8 juin 2007, lors d'une vente aux enchères à Paris, Hôtel Drouot, salle 5 & 6 réunies, Maître Beaussant et Maître Lefèvre, furent présentés sept projets de ces colonnes. L'auteur (ou les auteurs) des dessins n'a pas été identifié (n'ont pas été identifiés).

  • no 18 Aux braves du département de l'Aube, projet pour l'Aube adjugé 700 €.
  • no 19 Ici nous consacrons un rayon de leur gloire, non vendu.
  • no 20 Ces héros de la gloire ont fourni la carrière, projet pour la Somme, vendu 900 €.
  • no 21 La force exécuta les ordres du génie, projet pour l'Eure-et-Loir, vendu 600 €.
  • no 22 Aux braves de l'armée de réserve/Ces fiers républicains sont au-dessus des rois et le marbre animé répète leurs exploits, projet pour la Côte-d'Or, vendu 600 €.
  • no 23 Colonne en forme de fontaine surmontée d'une statue de Minerve, non vendu.

On notera que seuls les dessins liés à un département ont été vendus.

Architectes ayant participé au concours

Bibliographie

  • F. Folliot, « Des colonnes pour les héros », Les architectes de la Liberté : 1789-1799, catalogue d'exposition à l'École nationale supérieure des beaux-arts (4 octobre 1989-7 janvier 1990), Paris, 396 p. (ISBN 2-903639-65-5), p. 305-322