Colin Bell

Colin Bell
Image illustrative de l’article Colin Bell
Biographie
Nom Colin Bell
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Nat. sportive Drapeau : Angleterre Anglais
Naissance (72 ans)
Lieu Hesleden (Angleterre)
Période pro. 19631980
Poste Milieu
Parcours junior
Saisons Club
1957-1961Drapeau : Angleterre East Durham FC
1961-1963Drapeau : Angleterre Darlington FC
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1963-1966 Drapeau : Angleterre Bury FC 086 0(25)
1966-1979Drapeau : Angleterre Manchester City489 (151)
1980Drapeau : États-Unis San Jose Earthquakes005 00(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1968-1975 Drapeau : Angleterre Angleterre048 0(9)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Colin Bell, MBE, est un footballeur anglais né le 26 février 1946 à Hesleden. Bell est considéré comme le meilleur joueur de tous les temps de Manchester City. Le Colin Bell Stand du City of Manchester Stadium est nommé en son honneur.

Biographie

Jeunesse

Bell naît à Hesleden, dans le nord-est de l'Angleterre[A 1]. Il a une sœur de 12 ans son aînée. Bell fait partie d'une famille de footballeurs. Ses parents, ses trois oncles et sa sœur jouent tous au niveau amateur[A 2]. Un an après sa naissance, sa mère se rend à l'hôpital pour une excroissance dans le bas du dos, et apprend qu'elle souffre d'un cancer du colon[A 3]. Son père, John William Bell, travaille dans une mine de charbon non-loin de leur maison, mais n'a pas le temps de s'occuper de Bell et sa sœur[A 2]. À la mort de leur mère, les deux enfants emménagent donc avec leur tante à Blackhall Rocks [A 2]. Sa tante travaille également dans le milieu du charbon, en tant que secrétaire pour le National Coal Board [A 4]. Il est alors souvent seul, et passe la plus part de son temps libre à jouer au football entre les lampadaires de sa rue[A 4]. À 7 ans, il retourne vivre avec son père, rejoignant sa sœur et son mari[A 5]. Sa famille ne possède pas de télévision, et il doit ainsi se rendre au stade du Hartlepool United FC afin d'y voir des matchs de football[A 6]. Il se rend également occasionnellement à des matchs du Sunderland AFC et y découvre ses premiers héros, Len Shackleton et Charlie Hurley [A 6].

Bell découvre le football en club au East Durham FC, où il évolue pour les moins de 15 ans à tout juste 11 ans[A 7]. Il participe à des activités sportives organisées par Brian Jemmett, un professeur de son école, et se démarque nettement par rapport aux autres jeunes[A 8]. Persuadé qu'il a tout ce qu'il faut pour devenir footballeur professionnel, Jemmett prend alors Bell sous son aile et l'entraîne notamment à utiliser son pied gauche[A 8]. Il s'essaie également au cricket, mais il abandonne ce sport après un essai raté pour un club local[A 8]. Alors qu'il étudie à l'école technique de Stockton-on-Tees, un de ses professeurs lui propose un essai en tant que gardien de but pour le Sheffield Wednesday FC[A 9]. Ne se voyant pas évoluer à ce poste, il décline l'offre. À 15 ans, Bell rejoint la meilleure équipe junior locale, le Darlington Reserves FC, et s'y fait remarqué par des clubs professionnels anglais[A 10]. Après une journée d'essai non-fructueuse avec l'Arsenal FC, il participe à deux matchs pour la réserve du Bury FC[A 10]. Il parvient à impressionner les recruteurs et rejoint le club le [A 10].

Débuts professionnels

Bell commence sa carrière avec le Bury FC avec quelques apparitions pour l'équipe réserve[A 11]. Lors d'un match face à la réserve du Leeds United FC, Terry Cooper lui tire un ballon en pleine face et lui brise le nez[A 11]. Il doit subir une opération afin de redresser son nez et est écarté quelques semaines des terrains[A 11]. À son retour de blessure, il incorpore l'équipe première du club et fait ses débuts à Maine Road face au Manchester City FC[A 12]. Bien qu'il habite seul, l'ambiance familiale mise en place par l'entraîneur Bob Stokoe  lui permet de bien s'intègre au club[A 12]. À 19 ans, Bell devient capitaine du Bury FC. Il est alors le plus jeune capitaine de Second Division, et bien que la décision le surprend, il finit par s'habituer et prend son nouveau rôle à cœur[A 13]. Cette soudaine promotion fait parler, et des clubs de plus haut standing s'intéressent dès lors à lui[A 13]. Tout en observant Bell, l'entraîneur-assistant de Manchester City Malcolm Allison tente de ternir la réputation du joueur en le critiquant à haute voix lors des matchs à Gigg Lane[A 14]. Cette technique fonctionne puisque que quelques semaines plus tard, Bell signe pour les Citizens. Le club mancunien paye Bury 45 000 £ pour ses services, un montant record au moment du transfert[A 14].

En 1968, il aide le club à arracher la deuxième victoire de son histoire en championnat. La même année, Bell est convoqué pour la première fois en équipe d'Angleterre face à la Suède, match dans lequel il brille alors que les anglais gagnent 3-1. En 1969, Manchester City gagne la FA Cup, battant Leicester City 1 à 0 d'un but de Neil Young. Cette année-là, Bell se fait remarquer en équipe nationale en marquant le seul but de la victoire 1-0 face aux Pays-Bas ainsi qu'en marquant face au Brésil. En 1970, Manchester City et Bell gagnent deux trophées, la League Cup et la Coupe des coupes.

Coupe du monde 1970

En 1970, Bell est sélectionné pour la Coupe du monde au Mexique. Bell joue son premier et dernier match de la compétition en remplaçant Bobby Charlton lors de la défaite 3-2 face à l'Allemagne. Après le match, Bell est pointé du doigt comme étant la raison de la défaite de l'Angleterre. Charlton prend plus tard sa défense en déclarant que ce n'était pas son remplacement qui avait changé l'issue du match car l'Allemagne avait déjà marqué son premier but avant que Bell ne rentre en jeu.

Fin de carrière

Au total, Colin est retenu 48 fois en équipe d'Angleterre, marquant neuf buts. Il a aussi été capitaine de sa sélection nationale lors de la défaite en 1972 face à l'Irlande du Nord. Malgré cela, Bell était frustré de ne pas réussir à se faire un plus grand nom sur la scène internationale alors que l'Angleterre ne parvient pas à se qualifier pour la Coupe du monde 1974, un échec qui a forcé le départ du sélectionneur, Alf Ramsey. L'ancien entraîneur de Manchester City Joe Mercer prend la tête de l'équipe nationale en tant qu'entraîneur par intérim, choisissant de faire jouer Bell dans chacun des matchs dont il a été responsable.

Bell est considéré comme l'un des meilleurs milieu de terrain anglais ayant existé. L'une de ses meilleures performances avec son équipe nationale était lors de l'humiliation infligée à l'Autriche, les anglais ayant marqué sept buts sans en concéder lors de cette rencontre. Il a aussi aidé son équipe à battre le champion du monde en titre de l'époque, l'Allemagne lors du centième match de l'Angleterre à Wembley en 1975.

Blessure et retraite

Vue depuis le Colin Bell Stand, nommé en l'honneur de Colin Bell lors de l'inauguration du City of Manchester Stadium.

En 1975, à l'âge de 29 ans, Bell se blesse à la cheville droite sur un tacle de Martin Buchan lors d'un match de League Cup à Maine Road face à Manchester United. Il tente de revenir sur les terrains en 1977, mais est obligé de tirer un trait sur sa carrière en 1979, n'ayant jamais réussi à revenir à 100 % de sa blessure. Il tente de se repêcher en 1980 en rejoignant l'ex-star de Manchester United George Best dans l'équipe des San Jose Earthquakes, mais il ne parvient pas à prendre ses marques dans l'équipe, ne jouant que cinq matchs aux États-Unis.

Statistiques

En club

Statistiques de Colin Bell au 23 août 2018[2]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Angleterre Angleterre Total
Division M B M B M B C M B M B M B
1963-1964 Drapeau de l'Angleterre Bury Second Division 10 2 - - - - - - - - - 10 2
1964-1965 Drapeau de l'Angleterre Bury Second Division 42 13 1 0 2 0 - - - - - 45 13
1965-1966 Drapeau de l'Angleterre Bury Second Division 30 10 1 0 - - - - - - - 31 10
Sous-total 82 25 2 0 2 0 - - - - - 86 25
1965-1966 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Second Division 11 4 0 0 - - - - - - - 11 4
1966-1967 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 42 12 6 1 2 1 - - - - - 50 14
1967-1968 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 35 14 4 2 4 1 - - - 2 0 45 17
1968-1969 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 39 14 5 0 3 1 C1 2 0 5 1 54 16
1969-1970 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 31 11 2 0 6 5 C2 9 5 7 1 55 22
1970-1971 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 34 13 3 4 1 0 C2 7 2 - - 45 19
1971-1972 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 33 12 2 0 1 2 - - - 6 1 42 15
1972-1973 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 39 7 5 2 2 1 C3 1 0 9 1 56 11
1973-1974 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 41 7 2 0 11 3 - - - 10 1 64 11
1974-1975 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 42 15 1 0 2 3 - - - 7 4 52 22
1975-1976 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 20 6 0 0 5 1 - - - 2 0 27 7
1976-1977 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 0 0 0 0 0 0 - - - - - 0 0
1977-1978 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 17 2 2 0 2 0 - - - - - 21 2
1978-1979 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 10 0 2 0 1 0 C3 4 1 - - 17 1
Sous-total 394 117 34 9 38 17 - 23 8 48 9 537 160
1980 Drapeau des États-Unis San Jose Earthquakes North American Soccer League 5 0 - - - - - 46 10 - - 51 10
Total sur la carrière 508 0 33 0 4 0 - - - 48 9 593 9

Palmarès et distinctions

En club

  • Drapeau de l'Angleterre Manchester City
    • Vainqueur de la Second Division 1966-1967
    • Vainqueur de la First Division en 1967-1968
    • Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 1969
    • Vainqueur de la League Cup en 1970 et 1976
    • Vainqueur de la Coupe des coupes en 1970
    • Vainqueur du Charitiy Shield en 1973
    • Deuxième de First Division en 1976-1977
    • Finaliste de la League Cup en 1974
    • Champion de la Reserve League en 1977-1978

Individuel

  • Inclut dans le "Football League 100 Legends"
  • Le "Colin Bell Stand" du City of Manchester Stadium fut nommé en son honneur
  • Inclut dans le "English Football Hall of Fame" en 2005
  • Élu "Manchester City's all-time cult hero" par la BBC Football Focus
  • Récompensé MBE par la Reine d'Angleterre en 2005

Annexes

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Colin Bell et Ian Cheeseman, Colin Bell - Reluctant Hero : The Autobiography of a Manchester City and England Legend, Edinburgh, Mainstream Publishing Ltd, , 239 p. (ISBN 9781845960872) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Notes et références

Références bibliographiques

  1. p. 19
  2. a, b et c p. 21
  3. p. 20
  4. a et b p. 23
  5. p. 25
  6. a et b p. 26
  7. p. 29
  8. a, b et c p. 31
  9. p. 32
  10. a, b et c p. 34
  11. a, b et c p. 38
  12. a et b p. 39
  13. a et b p. 41
  14. a et b p. 45

Références

Liens externes