Clignon

le Clignon
(ruisseau le Clignon, rivière le Clignon)
Illustration
Moulin de Vasset à Coulombs-en-Valois sur le Clignon
le Clignon sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 29,96 km [1]
Bassin collecteur Seine
Nombre de Strahler 5
Organisme gestionnaire syndicat du bassin versant de l'Ourcq amont et du Clignon[2]
Régime pluvial océanique
Cours
Source entre les lieux-dits la Péronnerie et Bézuet
· Localisation Bézu-Saint-Germain
· Altitude 164 m
· Coordonnées 49° 05′ 18″ N, 3° 24′ 24″ E
Confluence l'Ourcq
· Localisation entre Montigny-l'Allier, Neufchelles et Crouy-sur-Ourcq
· Altitude 58 m
· Coordonnées 49° 07′ 04″ N, 3° 04′ 19″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Saint-Gengoulph
· Rive droite Rhone, Bastourne
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Aisne, Seine-et-Marne, Oise
Arrondissements Château-Thierry, Meaux, Senlis
Cantons Château-Thierry, Villers-Cotterêts, Essômes-sur-Marne, La Ferté-sous-Jouarre, Nanteuil-le-Haudouin
Régions traversées Hauts-de-France, Île-de-France

Sources : SANDRE:« F6370600 », Géoportail, OpenStreetMap

Le Clignon est une rivière du département de l'Aisne principalement, dans la région Hauts-de-France et un affluent de l'Ourcq, donc un sous-affluent du fleuve la Seine par la Marne.

Accessoirement la confluence est au croisement des trois départements de l'Aisne, de l'Oise et de la Seine-et-Marne et donc aussi dans la région Île-de-France.

Géographie

La rivière naît à Bézu-Saint-Germain, entre les lieux-dits la Péronnerie et Bézuet, à 164 m d'altitude.

Puis elle adopte la direction de l'ouest. Elle passe à Epaux-Bezu, Licy-Clignon, Gandelu puis Montigny-l'Allier, elle marque la limite entre l'Aisne et la Seine-et-Marne (l'Île-de-France et les Hauts-de-France) pendant les 10 derniers kilomètres de son cours puis rejoint l'Ourcq en face de Neufchelles (Oise).

La longueur de son cours d'eau est de 29,96 km[1].

Ses eaux sont détournées à Montigny-l'Allier par le canal de dérivation du Clignon afin d'alimenter le Canal de l'Ourcq, qui fait partie du réseau des Canaux parisiens

Communes et cantons traversés

Dans les trois départements de l'Aisne, l'Oise et la Seine-et-Marne, le Clignon traverse les vingt communes[1] suivantes, de l'amont vers l'aval, de Bézu-Saint-Germain (source), Épaux-Bézu, Bonnesvalyn, Monthiers, Licy-Clignon, Torcy-en-Valois, Bussiares, Hautevesnes, Veuilly-la-Poterie, Saint-Gengoulph, Gandelu, Brumetz, Coulombs-en-Valois, Montigny-l'Allier (Aisne), Crouy-sur-Ourcq (Oise), Neufchelles (Seine-et-Marne) (confluence)[1].

Soit en termes de cantons, le Clignon prend source dans le canton de Château-Thierry, traverse les canton de Villers-Cotterêts, canton d'Essômes-sur-Marne conflue dans les canton de La Ferté-sous-Jouarre, canton de Nanteuil-le-Haudouin, le tout dans les arrondissements de Château-Thierry, de Meaux et de Senlis.

Toponymes

Le Clignon a donné son hydronyme à la commune de Licy-Clignon.

Bassin versant

Le Clignon traverse les trois zones hydrographiques de « L'Ourcq du confluent du Clignon (exclu) au confluent de la Marne (exclu) », « L'Ourcq du confluent du ruisseau d'Autheuil (exclu) au confluent du Clignon (exclu) », « Le Clignon de sa source au confluent de l'Ourcq (exclu) »[1]

Organisme gestionnaire

L'organisme gestionnaire est le sygbv-ourcq-amont syndicat du bassin versant de l'Ourcq amont et du Clignon[2], sis à Neuilly-Saint-Front. Celui-ci est regroupé dans une structure telle que « l’Union des Syndicats d’Aménagement et de Gestion des Milieux Aquatiques (USAGMA) est un syndicat mixte qui regroupe 13 structures intervenant dans la gestion des rivières et des milieux aquatiques : dix syndicats mixtes, une communauté d'agglomération, une Association Syndicale Autorisée (ASA) et le Conseil départemental de l’Aisne. Chaque membre conserve sa totale autonomie de décision et de fonctionnement »[3].

Affluents

Le Clignon a quatorze affluents[1] référencés dont les quatre principaux de plus de 5 km sont :

Les dix autres affluents de moins de cinq kilomètres sont au maximum de rang de STrahler deux.

Rang de Strahler

Donc son rang de Strahler est cinq par le ru du Bastourne et le Ru Cormont.

Hydrologie

Son régime hydrologique est dit pluvial océanique.

Climat

Aménagements et écologie

ZNIEFF's

Quatorze Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Floristique et Faunistique (ZNIEFF), dont treize de type I et une de type II sont recensées sur le bassin versant du Clignon. Deux zones de type I ont la vallée du Clignon dans leur noms :

  • la ZNIEFF Côteaux et marais de la vallée du Clignon de Bussiares à Licy de 143 hectares sur six communes[4], avec des « pelouses calcicoles à ourlets de Brachypode penné et Brome érigé et prairies humides à jonc noueux »[2].
  • la ZNIEFF Côteaux de la vallée du Clignon amont de 134 hectares sur la seule commune de Épaux-Bézu[5], avec des « pelouses sabulicoles acidiphiles, côteau et prairies à végétation xérophile à mésophile calicole et boisement humide »[2].

Qualité

Deux stations qualités sont implantées sur le Clignon : une à Montigny-l'Allier et l'autre à Brumetz.

Liens externes

Bibliographie

  • Les Canaux de Paris, ed. Ville de Paris, , 46 p.

Voir aussi

Circle-icons-globe.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références

Notes

  1. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Clignon (F6370600) » (consulté le 15 novembre 2014)
  2. a b c et d [PDF] « syndicat du bassin versant de l'Ourcq amont et du Clignon », sur www.aisne.gouv.fr (consulté le 3 mai 2020)
  3. « statuts et compétences », sur www.union-des-syndicats.fr (consulté le 3 mai 2020)
  4. ZNIEFF 220030029 - Côteaux et marais de la vallée du Clignon de Bussiares à Licy sur le site de l’INPN et sa carte sur le site de la DIREN.
  5. ZNIEFF 220030028 - Côteaux de la vallée du Clignon amont sur le site de l’INPN et sa carte sur le site de la DIREN.
Ressource relative à la géographie :