Claudine Herzlich

Claudine Herzlich, née Humbert, le , est une sociologue française, directrice de recherches honoraire à l'École des hautes études en sciences sociales.

Biographie

Née en 1932[1], elle devient ingénieur d‘études au CNRS, affectée au Laboratoire de psychologie sociale de la Sorbonne, pour travailler avec Serge Moscovici, puis soutient en 1966 une thèse en psychologie sociale, dirigée par Jean Stoetzel[2],[3]. Elle est nommée directrice d’études à l’École des hautes études en sciences sociales en 1985. En 1986, elle crée le Centre de recherche médecine, science, santé et société (CERMES), qu’elle dirige jusqu’en 1998.

Activités de recherche et institutionnelles

En 1969, elle publie Santé et maladie, Analyse d'une représentation sociale[4],[5].Dans cet ouvrage[4],[6],[7], elle développe un « modèle » de représentations sociales de la santé et de la maladie dans les sociétés modernes. Pour elle, la maladie peut être « destructrice », vecteur d’exclusion sociale et de dépendance à autrui, « libératrice », avec un allègement des charges qui pesaient sur le patient avant sa maladie permettant de se concentrer sur soi, ou « métier », celui d’une lutte contre la maladie[8]. Enfin, elle se tourne vers des problématiques d'économie de la santé[9],[10]. Elle a contribué à la réflexion sur la maladie dans la société française[9], notamment en ce qui concerne le sida, par ses travaux[11] et dans les fonctions de vice-présidente du Conseil national du sida[9].

Claudine Herzlich identifie « trois “formes de santé” » dans le discours des individus. Selon elle, la « santé-vide » est simplement conçue comme l’absence de maladie, le « fond de santé » renvoie à un capital de robustesse et de résistance à la maladie, capital endogène à l’individu, tandis que l’« équilibre », conception positive de la santé, recouvre à la fois le bien-être physique et psychologique, la capacité à mener ses activités et à entretenir de bonnes relations sociales. Claudine Herzlich s’attarde surtout sur la dernière conception, longuement développée par ses interviewés[12].

Distinctions

Publications

  • Santé et maladie, analyse d’une représentation sociale. Mouton, 1969, 210 p. Paris : éditions EHESS, 1992. Préface de Serge Moscovici.
  • avec Jean-Claude Guyot, Jacques Maître et François Steudler Santé, médecine et sociologie. Colloque international de sociologie médicale, CNRS-INSERM, Paris, 1978, 489 p. (ISBN 978-2222022718)
  • avec Marc Augé (dir.), Le Sens du mal. Anthropologie, histoire, sociologie de la maladie, Bruxelles, Éditions des archives contemporaines, coll. « Ordres sociaux », 1983, 278 p. (ISBN 978-2903928063)
  • avec Janine Pierret, Malades d'hier, malades d'aujourd'hui. De la mort collective au devoir de guérison, Payot, coll. « Médecine et sociétés », 1984, 295 p.
  • « Du symptôme organique à la norme sociale : des médecins dans un “groupe Balint” », Sciences sociales et santé, vol. 2, no 1, 1984, p. 11-31, [lire en ligne]
  • avec Philippe Adam, Sociologie de la maladie et de la médecine, Paris, Nathan, coll. « 128 », 1995
  • (coll.) La fin de la vie : qui en décide ?, Puf, coll. « Forum Diderot », 1996
  • « Vingt ans après... l'évolution d'une épidémie », Études, 2002/2, tome 396, [lire en ligne]
  • avec Philippe Adam, Sociologie de la maladie et de la médecine. Paris : Armand Colin, coll. 128, 2005. Novembre 2007, 128 p. (ISBN 978-2200352752). Janvier 2017, 128 p. (ISBN 978-2200617646)
  • avec Janine Pierret, « Au croisement de plusieurs mondes : la constitution de la sociologie de la santé en France (1950-1985) », Revue française de sociologie, 2010/1, vol. 51 [lire en ligne]
  • avec François de Singly, Réussir sa thèse en sciences sociales, Armand Colin, 2005

Références

  1. Alain Chenu, « Herzlich, Claudine [France 1932] », dans Béatrice Didier, Antoinette Fouque, Mireille Calle-Gruber (éd.), Le Dictionnaire universel des créatrices, Paris, Éditions des femmes, (lire en ligne)
  2. Thèse de 3e cycle, 1966, École des hautes études en sciences sociales, notice du Sudoc [1]
  3. « Notice biographique - INSERM », sur histcnrs.fr, CNRS (consulté le 24 juillet 2018).
  4. a et b Lemaine Gérard, « Claudine Herzlich, Santé et maladie, Analyse d'une représentation sociale. », Annales. Économies, Sociétés, Civilisations, vol. 24, no 6,‎ (lire en ligne, consulté le 10 novembre 2017)
  5. R. J., « Peut-on être civilisé et bien portant ? », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. « Publications de Claudine Herzlich | Cairn.info », sur www.cairn.info (consulté le 10 novembre 2017)
  7. « Résultats des recherches - Persée », sur www.persee.fr (consulté le 10 novembre 2017)
  8. « Le « modèle » de C. Herzlich. » in Dupont, Julien « Tout ce que dit le malade a un sens. Regards croisés à partir d'une observation de patients en consultation de radiothérapie dans un centre de soins de cancérologie. » ORS Nord – Pas-de-Calais, juillet 2009, 28 p..
  9. a b et c Histoire, « Claudine Herzlich / Histoire de l'Inserm », sur histoire.inserm.fr (consulté le 10 novembre 2017)
  10. Mouchet, S. et Picard, J.-F. « Entretiens avec Claudine Herzlich », 20 novembre 2000 et 1er février 2006, texte revu et amendé par C. Herzlich, 13 p..
  11. Calvez, Marcel, « De la santé publique aux sciences sociales. Les recherches sur le sida en France entre 1985 et 1997 », Socio-logos . Revue de l'association française de sociologie, no 7,‎ (ISSN 1950-6724, lire en ligne, consulté le 24 juillet 2018)
  12. Anne-Sophie Cousteaux, « Représentations de la santé et cycle de vie. De la recherche du bien-être au maintien des capacités », Observatoire sociologique du changement, Notes & Documents n° 2010-01, janvier 2010, 50 p. [PDF] [2].
  13. Alain Chenu & Olivier Martin, « Le plafond de verre chez les enseignants chercheurs en sociologie et démographie », Travail, genre et sociétés,, vol. 36, no 2,‎ , p. 135-156 (lire en ligne, consulté le 24 juillet 2018).
  14. Les avis et rapports du Conseil national du Sida, La Documentation française, 2001 [PDF] [3]
  15. a et b Journal officiel

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

  • Notices d'autorité :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • International Standard Name Identifier
    • Bibliothèque nationale de France (données)
    • Système universitaire de documentation
    • Bibliothèque du Congrès
    • Bibliothèque nationale de la Diète
    • Bibliothèque royale des Pays-Bas
    • Bibliothèque nationale d’Israël
    • Bibliothèque universitaire de Pologne
    • Base de bibliothèque norvégienne
    • WorldCat
  • S. Mouchet et J.-F. Picard., « Entretien avec Claudine Herzlich », sur Histoire de la santé médicale en santé publique dans la France du XXe siècle, 2000 et 2006 (consulté le 24 juillet 2018).
  • Ressources relatives à la recherche : Cairn • Dialnet • Persée