Claude Sarraute

Claude Sarraute
Nom de naissance Claude Élisabeth Sarraute[1]
Naissance (90 ans)
Paris 16e (France)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession
Famille

Claude Sarraute, née le dans le 16e arrondissement de Paris, est une femme de lettres et journaliste française.

Fille de l'écrivaine Nathalie Sarraute et de l'avocat Raymond Sarraute, elle est l'épouse de l'académicien français Jean-François Revel (1924-2006) et la mère du journaliste Martin Tzara et du haut fonctionnaire Nicolas Revel. Elle est la sœur d'Anne Sarraute (secrétaire de rédaction de La Quinzaine littéraire) et de Dominique Sarraute (photographe).

Cette ancienne collaboratrice du journal Le Monde est connue du grand public pour sa participation aux émissions Les Grosses Têtes de Philippe Bouvard puis Laurent Ruquier, et On a tout essayé et On va s'gêner de Laurent Ruquier.

Parcours

Après une scolarité à l'École alsacienne et des études en facultés de lettres et de droit à Paris, elle passe une licence d'anglais et entame en 1949 une carrière de comédienne de théâtre, qu'elle abandonne en 1952.

En 1948, elle épouse le journaliste et historien américain Stanley Karnow (1925-2013). Ils divorcent en 1955[2]. Après avoir épousé le dans le 16e arrondissement de Paris, Christophe Tzara fils de Tristan Tzara, elle épouse en 1967 le philosophe et écrivain Jean-François Revel (1924-2006).

Elle se lance finalement dans une carrière de journaliste, tout d'abord par des collaborations avec des journaux anglais (notamment le Sunday Express qu'elle intègre en 1954 en tant que correspondante à Paris), comme chroniqueuse puis éditorialiste au quotidien Le Monde, où elle s'occupe de la rubrique « Spectacles » dès 1953, de la rubrique Télévision pendant douze ans, puis jusqu'en 1986 de la rédaction de billets d'humeurs quotidiens (réunis en 1985 dans le recueil Dites donc !) et d'une chronique hebdomadaire intitulée Quelle Histoire !

En 1991, elle s'essaie au journalisme de télévision en interviewant Georges Marchais dans l'émission L'Heure de vérité.

Après avoir été pensionnaire dans Les Grosses Têtes sur RTL pendant de nombreuses années, elle fait aujourd'hui partie de la « Bande à Ruquier », c'est-à-dire des chroniqueurs qui ont participé aux émissions de radio de Laurent Ruquier sur France Inter de 1995 à 1999 et sur Europe 1 de 1999 à 2014 ainsi qu'à son émission de télévision On a tout essayé sur France 2 de 2000 à 2007. Elle fit toutefois une pause après la mort de son mari en 2006.

Le , à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, Claude Sarraute remplace Anne-Solenne Hatte à la présentation du JT décalé d'I-Télé[3].

À cause de problèmes de santé, Claude Sarraute a été absente de l'antenne d'On va s'gêner d'octobre 2012 au 8 mars 2013 et depuis septembre 2013 malgré un retour le 3 décembre 2013, le 12 février 2014 et le 17 février 2014 lors d'émissions en direct. Elle y revient le 21 mai 2014 et le 25 juin 2014. Le 10 septembre 2014, elle fait son retour dans l'émission Les Grosses têtes, suivant ainsi Laurent Ruquier d'Europe 1 à RTL[4]. Le samedi , elle est l'invitée de Laurent Ruquier lors de l'émission On n'est pas couché ; elle y présente son livre Encore un instant[5].

Bibliographie

  • Dites donc !, J.-C. Lattès, 1985
  • Allô, Lolotte, c'est Coco, Flammarion, 1987
  • Maman coq, Flammarion, 1989
  • Mademoiselle, s'il vous plaît !, Flammarion, 1991
  • Ah ! l'amour, toujours l'amour, Flammarion, 1993
  • Sarraute, la nana de l'année, Flammarion, 1993
  • Papa qui ?, Flammarion, 1995
  • Des Hommes en général et des femmes en particulier, Plon, 1996
  • C'est pas bientôt fini !, Plon, 1998
  • Dis, est-ce que tu m'aimes ?, Plon, 2000
  • Dis voir, Maminette..., Plon, 2003
  • Belle belle belle, Plon, 2005
  • Avant que t'oublies tout !, avec Laurent Ruquier, Plon, 2009
  • Encore un instant, Flammarion, 2017

Filmographie

Radio

Télévision

Voici quelques apparitions de Claude Sarraute à la télévision :

Théâtre

Presse écrite

Notes et références

  1. Les Grosses Têtes du 29 juin 2016
  2. (en) Stanley Karnow, « Historian, Is Dead at 87 », The New York Times, January 28, 2013, p. D8.
  3. Claude Sarraute, aux manettes du « JT décalé » d’i>télé leparisien.fr, 8 mars 2011
  4. Voir, (fr) http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/les-grosses-tetes-retrouvent-claude-sarraute-7774224832.
  5. « On n’est pas couché (France 2) : Claude Sarraute et Laurent Ruquier à nouveau réunis », sur Télé 7 Jours, (consulté le 22 janvier 2017)