Claude Pierre-Brossolette

Claude Pierre-Brossolette
Fonctions
Président
Banque Stern
-
Président
Crédit lyonnais
-
Secrétaire général de la présidence de la République
-
Directeur du Trésor
-
René Larre ()
Jacques de Larosière de Champfeu ()
Biographie
Naissance
Décès
(à 89 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Père
Mère
Fratrie
Anne Brossolette ()
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Claude Pierre-Brossolette[1], né le à Paris 16e et mort le , est un banquier et haut fonctionnaire français.

Inspecteur des finances, il est secrétaire général de la présidence de la République française de 1974 à 1976.

Biographie

Fils de Pierre Brossolette (1903-1944), grand résistant français et compagnon de la Libération et de Gilberte Brossolette (née Bruel, 1905-2004), résistante et sénatrice après-guerre, il est le plus jeune titulaire de la Médaille de la Résistance. Claude Pierre-Brossolette est le père de la journaliste Sylvie Pierre-Brossolette, membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Diplômé de l’École nationale d’administration (ENA) en 1952, il devient directeur du Trésor de 1971 à 1974. Longtemps proche de Valéry Giscard d'Estaing, il devient son secrétaire général à l'Élysée de 1974 à 1976, date à laquelle il est porté à la présidence du Crédit lyonnais qu'il dirige jusqu'en 1982. Il préside ensuite la Banque Stern de 1982 à 1986, puis la Banque Demachy de 1987 à 1989[2].

Notes et références

  1. Il est né Claude Jean François Brossolette. Il est autorisé à porter le nom de Pierre-Brossolette par une ordonnance, homologuant un décret, transcrite le 17 septembre 1954.
  2. « Mort de Claude Pierre-Brossolette, ancien secrétaire général de l’Elysée entre 1974 et 1976 », Le Monde, 18 décembre 2017.

Biographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes