Claude Kelman

Claude Kelman (né Kelman Fajgenbaum) (, Varsovie, Pologne-, Paris) est un industriel juif français, né en Pologne, membre de la Résistance, qui devient un dirigeant de la Fédération des sociétés juives de France (FSJF). Il est un des co-fondateurs du CRIF (CRIF).

Biographie

Kelman Fajgenbaum[1] est né le à Varsovie, en Pologne[2].

La Résistance

En 1942, Claude Kelman, le nom dans la Résistance de Kelman Fajgenbaum, devient membre du comité Dubouchage (boulevard Dubouchage) à Nice. Créé par un Juif d'Odessa, Yaakov Doubinsky, le comité Dubouchage est un comité d'aide aux Juifs réfugiés dans la région. Il leur apporte aide financière et faux papiers.

En , il adhère à l'Armée Juive (AJ). Il est chargé de recruter des jeunes Juifs pour les faire rejoindre les armées alliées grâce aux passages en Espagne. Il assure aussi la diffusion de tracts antinazis et du dépistage des dénonciateurs de Juifs.

Repéré par la Gestapo, il quitte Nice le pour Lyon où il continue les mêmes activités. Il est chargé à plusieurs reprises des contacts entre Lyon et le corps franc de l'Armée Juive (AJ) de Paris[3].

La Fondation du CRIF

Claude Kelman est un des fondateurs du CRIF[4].

Fédération des sociétés juives de France (FSJF)

Claude Kelman est un dirigeant de la Fédération des sociétés juives de France (FSJF).

Articles

  • Claude Kelman. L'activité des organisations juives dans la zone italienne. Le Monde Juif. 149 (septembre-décembre 1993): 90-84[5].

Bibliographie

Honneurs

Bibliothèque yiddish

La bibliothèque yiddish de Claude Kelman se trouve à la Maison de la culture yiddish Bibliothèque Medem[8].

Dons

Claude Kelman est un donateur au Musée d'art et d'histoire du Judaïsme[9].

Références

Articles connexes

Liens externes