Claude Drigon

Claude Drigon
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Claude Drigon, marquis de Magny (1796-1879) est un héraldiste français, né à Dijon[1]. Après avoir été employé pendant un certain temps à la poste, il se consacre à l'étude de l'héraldique et de la généalogie. Son travail fut récompensé par le pape Grégoire XVI qui lui conféra son titre. Il a fondé le collège français de l'héraldique, et a écrit plusieurs ouvrages sur la généalogie et l'héraldique, dont les plus importants sont les Archives nobiliaires Universelles (1843) et le Livre d'or de la noblesse de France en 5 tomes (1844-1852).

Le marquis de Magny qui résidait habituellement à Florence, entretenait des relations privilégiées notamment avec les papes Grégoire XVI et Pie IX, mais encore avec la plupart des souverains des états d'Allemagne et de la Péninsule italienne : il fut inscrit, avec son titre de Marchese di Magny d'Ostiano, au Patriciat de la République de San Marino le 4 décembre 1869. Ses deux fils, Edouard et Achille Ludovic de Magny, ont aussi écrit plusieurs ouvrages sur l'héraldique.

Critique

Plusieurs auteurs contestent la fiabilité des publications généalogiques du « tristement fameux[2] » Claude Drigon de Magny, qu'ils accusent de s'être laissé aller « à toutes les fantaisies de son imagination[3]. » Ainsi, Jean de Bonnefon estime que Magny et ses successeurs « savonnèrent plus de vilains que n'anoblirent jamais tous les rois Capétiens, Valois et Bourbons réunis[4] » (La Ménagerie du Vatican, 1906).

Bibliographie

  • Archives nobiliaires universelles, Paris, 1843
  • La vraie et parfaite science des armoiries, Paris, 1844
  • Livre d'or de la noblesse de France, 5 tomes, Paris, 1844-1852
  • Canalisation des isthmes de Suez et de Panama, Paris, 1848
  • Nouveau traité historique et archéologique de la vraie et parfaite science des armoiries, Paris, 1856
  • De la répression des usurpations de noms et titres de noblesse : jurisprudence nobiliaire
  • Des couronnes, des couronnes héraldiques : du symbole, de la symbolique héraldique, mélanges ethnographiques, 1878

Voir aussi

Références

  1. Archives départementales de la Côte-d'Or, Dijon, 5 Mi 9 R 118, 30 nivôse an IV, et reconnaissance du 17 décembre 1806, Archives de Paris, état-civil reconstitué, 2e arrondissement, V3E/N 767
  2. Hervé Pinoteau, Vingt-cinq ans d'études dynastiques, Éditions Christian, (lire en ligne)
  3. Société du grand armorial de France, Le Second ordre, Editions du Palais Royal, (ISBN 9782777700215, lire en ligne)
  4. Jean de Bonnefon (1867-1928), La Ménagerie du Vatican ou le livre de la Noblesse pontificale avec la liste des laïcs, clercs, moines, nés français, et pourvus de titres, prélatures... / par M. Jean de Bonnefon, Société d'éditions des Paroles françaises et romaines, (lire en ligne)

Liens externes