Clément Grenier

Clément Grenier
Image illustrative de l’article Clément Grenier
Clément Grenier sous le maillot de l'Olympique lyonnais.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Stade rennais FC
Numéro 8
Biographie
Nom Clément Grenier
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance (27 ans)
Lieu Annonay (France)
Taille 1,86 m (6 1)
Période pro. Depuis 2009
Poste Milieu offensif, Milieu relayeur
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1997-2002Drapeau : France FC Annonay
2002-2009Drapeau : France Olympique lyonnais
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2009-2018Drapeau : France Olympique lyonnais 154 (18)
2017 Drapeau : Italie AS Rome006 0(0)
2018Drapeau : France EA Guingamp015 0(5)
2018-Drapeau : France Stade rennais FC006 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007-2008Drapeau : France France -17 ans016 0(8)
2008-2009Drapeau : France France -18 ans007 0(0)
2009-2010Drapeau : France France -19 ans013 0(1)
2010-2011Drapeau : France France -20 ans011 0(2)
2012Drapeau : France France espoirs005 0(0)
2013-Drapeau : France France005 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 20 septembre 2018

Clément Grenier, né le à Annonay (Ardèche), est un footballeur international français qui évolue au poste de milieu de terrain au Stade rennais FC.

Biographie

Olympique lyonnais (2002-2018)

Formation (2002-2009)

Après quelques années de pratique au FC Annonay, Clément Grenier arrive à l'Olympique lyonnais à l'âge de 11 ans[1]. Il répète ses gammes avec les différents formateurs de l'OL qui le font travailler quotidiennement. Il continue sa progression au travers des championnats nationaux réunissant les meilleures équipes et les meilleurs joueurs de l'hexagone. Régulièrement surclassé, il intègre très vite la réserve professionnelle (CFA) pour y finir sa formation et passer le dernier cap qui le mène à l'équipe première.

Débuts avec les professionnels (2009-2011)

Successivement sous contrat aspirant et stagiaire professionnel, l'OL lui propose son premier contrat professionnel à 17 ans, qu'il paraphe en mai 2008 pour une durée de trois ans[1]. Une belle marque de confiance de la part des dirigeants lyonnais à l'égard de Grenier qui intègre définitivement le groupe professionnel dans la foulée.

Le 26 septembre 2009, il dispute son premier match en professionnel en rentrant à cinq minutes de la fin contre le Toulouse FC, lors de la 7e journée du championnat 2009-2010, pour une victoire (2-1)[2].

Il remporte le championnat de France des réserves professionnelles trois années consécutives entre 2009 et 2011.

Affirmation dans l'équipe première (2011-2012)

L'arrivée de Rémi Garde, ancien directeur du centre de formation de l'OL devenu entraîneur du club, lui laisse espérer franchir un nouveau palier dans sa progression. En pleine réflexion, il s'interroge sur le meilleur poste auquel évoluer et pourrait s'orienter vers un rôle de milieu relayeur[3].

Le 10 avril 2012 à l'occasion de la demi-finale de Coupe de France face au Gazélec Ajaccio, il marque son premier but avec les professionnels sous le maillot lyonnais (victoire 4-0)[4]. Coupe qu'il remporte le 28 avril 2012 face à Quevilly (1-0), entrant en jeu pour les 24 dernières minutes. C'est son premier trophée en professionnel avec l'Olympique lyonnais. Finaliste de la Coupe de la Ligue durant la même saison, il ne réalise pas le doublé après une défaite au stade de France 1 à 0 après prolongations.

Élément fort de l'Olympique lyonnais (2012-2014)

Durant la trêve estivale, il remporte le Trophée des champions à New York face à Montpellier alors fraîchement champion de France[5].

Il marque son premier but en Ligue 1 contre Valenciennes le 1er septembre 2012[6]. Le 17 février 2013, il inscrit un doublé contre Bordeaux, son premier en Ligue 1. Au printemps 2013, il aide son équipe à décrocher la troisième place de Ligue 1, qui offre une place en Ligue des champions pour la quatorzième fois en quinze ans pour l'Olympique lyonnais. Auteur d'un but en toute fin de match (93e) à Montpellier, il permet à l'OL de décrocher une précieuse victoire (2-1) à la Mosson. Enfin, lors de l'ultime journée, il libère Gerland d'un coup franc, son deuxième consécutif, rappelant ceux de Juninho, qui permet alors à l'Olympique lyonnais d'assurer la victoire et ainsi de conserver sa troisième place après son succès obtenu face à Rennes (2-0)[7]. Clément Grenier reçoit alors une première convocation avec l'équipe de France pour le stage en Amérique du Sud[8],[9].

Le 11 juillet 2013, Clément Grenier prolonge son contrat avec l'Olympique lyonnais jusqu'en 2016[10].

Enchainement d'ennuis physiques (2014-2017)

Il se blesse aux adducteurs à la fin de la saison 2013-2014 et reste éloigné des terrains jusqu'en avril 2015. Cette blessure le prive de la Coupe du monde au Brésil et d'une grande partie de la saison 2014-2015. Il fait son retour sur les terrains le 15 avril 2015 en entrant en jeu à la 62e minute à la place de Steed Malbranque contre le SC Bastia et délivre une passe décisive à Mohamed Yattara (victoire 2-0, 32e journée). Il rentre de nouveau en jeu lors de la 33e journée avant de connaitre sa première titularisation de la saison le 26 avril 2015 face au Stade de Reims où il délivre une nouvelle passe décisive (victoire 2-4, 34e journée). Il enchaine les matchs et les prestations décisives en ouvrant la marque lors de la 35e journée face à Evian (victoire 2-0). Sa saison quasi-blanche se termine ainsi sur six apparitions (dont quatre titularisations) pour tout de même un but et deux passes décisives.

Le 25 juillet 2015, en match de pré-saison contre Arsenal (défaite 6-0), il se blesse à la jambe en première periode et doit céder sa place[11]. Rentré à Lyon pour passer des examens complémentaires, le milieu apprend qu'il souffre d'une rupture totale du quadriceps de la jambe gauche. Il manque ainsi le début de saison de Lyon, étant éloigné des terrains pour une longue durée[12]. Il fait son retour sur les terrains avec l'équipe réserve de Lyon à la fin novembre. Quelques jours plus tard, le milieu offensif entre en jeu lors d'une défaite 4-2 contre Montpellier et dispute ainsi son premier match officiel depuis le mois de mai[13]. La journée suivante, à nouveau remplaçant, Grenier est victime d'un choc avec le joueur d'Angers Cheikh N'Doye qui lui laisse une impressionnante bosse au niveau de l'arcade sourcilière[14]. Il connait finalement sa première titularisation de la saison le 14 décembre 2015, lors de la lourde défaite 5 à 1 au Parc des Princes[15]. Il est à cette occasion utilisé dans une position peu habituelle pour lui, dans le couloir gauche de l'attaque lyonnaise[16]. Le 9 janvier 2016, jour de l’inauguration du nouveau stade de l'OL, il sert Alexandre Lacazette qui ouvre le score contre l'ESTAC. Lors de la 35e journée, il inscrit un but sur coup-franc important contre Toulouse qui permet à l'OL de revenir dans le match avant de l'emporter 3-2 en fin de match. Au cours de la première partie de la saison 2016-2017, bien que n'étant pas blessé, il ne débute aucun match et joue seulement 35 minutes en Ligue 1[17] et 12 minutes en Ligue des champions. Le 28 janvier 2017, il est prêté avec option d'achat jusqu'à la fin de saison à l'AS Rome[18].

Prêt en Italie (2017)

Il dispute 10 jours après son arrivée, son premier match sous ses nouvelles couleurs, en rentrant pour les dernières minutes contre la Fiorentina. Il est titularisé pour la première fois lors de la 28e journée et un déplacement à Palerme où il délivre une passe décisive pour Stephan El Shaarawy. Malgré des prestations convaincantes, il joue peu (six apparitions pour seulement une titularisation) et la Roma ne lève pas l'option d'achat[19].

Retour à l'Olympique lyonnais (2017-2018)

Lors de la saison 2017-2018, Bruno Génésio ne semble pas compter sur lui dans son 4-2-3-1. Pour preuve, il le laisse évoluer avec l'équipe réserve, en National 2. Il réalise des prestations de bonne facture puisque pour ses trois premiers matchs, il inscrit trois buts et délivre deux passes décisives. Le 23 septembre 2017, contre le Dijon FCO, il rejoue enfin quelques minutes en Ligue 1. S'il n'est pas décisif au cours du nul 3-3 concédé par son équipe, ce match lui permet néanmoins de jouer son premier match professionnel avec l'OL depuis décembre 2016. Son faible temps de jeu amène Grenier à affirmer vouloir quitter son club formateur : « Je veux partir de Lyon, je veux jouer. Honnêtement, je n'ai plus le choix »[20].

Transfert à l'En Avant Guingamp (2018)

Le 31 janvier 2018, le club de En Avant Guingamp annonce la signature de Clement Grénier pour un contrat d’une année et demie[21]. La présence d'Antoine Kombouaré et de son ancien coéquipier à Lyon, Jimmy Briand, ont fortement joué sur sa décision de rejoindre le club. Dès son arrivée, il s'impose comme un titulaire au poste de milieu offensif dans le onze guingampais. Il marque un premier but sur pénalty, puis son premier coup-franc direct depuis un an et demi. Lors du choc contre l'Olympique de Marseille, il inscrit son premier doublé sous le maillot guingampais et permet à son équipe d'obtenir un nul 3-3. Le , Clément Grenier quitte le club breton après le match amical de l'En Avant de Guingamp contre Brest[22].

Stade rennais FC (depuis 2018)

Le 24 juillet 2018, le club du Stade rennais FC annonce la signature de Clément Grénier pour un contrat de trois ans[21].

En sélection nationale

Équipe de France des - de 19 ans

Grenier est champion d'Europe des moins de 19 ans avec l'Équipe de France en 2010.

Équipe de France des - de 20 ans

Il est sélectionné parmi les 21 joueurs qui disputent le Mondial U20 en Colombie. Il commence la compétition en tant que remplaçant mais devient titulaire pour les matchs à élimination directe. La France est éliminée en demi-finale par le Portugal et finira quatrième. Grenier délivre 3 passes décisives en 7 apparitions.

Équipe de France espoirs

Grâce à ses bonnes prestations avec l'OL, il est sélectionné avec les espoirs français pour le match face à l'Italie le 28 février 2012, il est titularisé et sort à la 75e minute, remplacé par son coéquipier de club, Gueida Fofana score final 1-1.

Équipe de France

Il est appelé pour la première fois par le sélectionneur Didier Deschamps suite aux blessures de Samir Nasri[23],[24]. Le 5 juin 2013, il honore sa première sélection face l'Uruguay. Il jouera 20 minutes pendant le match Belgique-France, il récoltera un carton jaune à peine rentré en jeu.

Le 13 mai 2014, il est sélectionné dans la liste des 23 joueurs qui représenteront la France lors de la Coupe du monde au Brésil. Finalement touché aux adducteurs, il déclare forfait à 6 jours du début du mondial. Il sera remplacé par Morgan Schneiderlin[25].

Statistiques

Parcours amateur

Parcours professionnel

Statistiques de Clément Grenier au 20 septembre 2018[27]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2009-2010 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 3 0 0 - - - - - - C1 - - - - - - 3 0 0
2010-2011 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 7 0 0 1 0 0 1 0 0 C1 - - - - - - 9 0 0
2011-2012 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 21 0 2 4 1 0 3 0 1 C1 2 0 1 - - - 30 1 4
2012-2013 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 28 7 5 - - - - - - C3 5 0 3 2 0 0 35 7 8
2013-2014 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 28 4 5 2 1 0 2 0 0 C1+C3 4+5 1+1 1+1 3 0 0 44 7 7
2014-2015 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 6 1 2 - - - - - - C3 1 0 0 - - - 7 1 2
2015-2016 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 18 2 3 2 0 0 2 0 0 C1 1 0 0 - - - 23 2 3
2016-2017 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 4 0 0 0 0 0 1 0 0 C1 1 0 0 - - - 6 0 0
2017-2018 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 1 0 0 - - - 1 0 0 C3 - - - - - - 2 0 0
Sous-total 116 14 17 9 2 0 10 0 1 - 19 2 6 5 0 0 159 18 24
2016-2017 Drapeau de l'Italie AS Rome (prêt) Série A 6 0 1 - - - - - - C3 - - - - - - 6 0 1
Sous-total 6 0 1 - - - - - - - - - - - - - 6 0 1
2017-2018 Drapeau de la France EA Guingamp Ligue 1 15 5 4 - - - - - - - - - - - - - 15 5 4
Sous-total 15 5 4 - - - - - - - - - - - - - 15 5 4
2018-2019 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 5 1 1 - - - - - - C3 1 0 0 - - - 6 1 1
Sous-total 5 1 1 - - - - - - - 1 0 0 - - - 6 1 1
Total sur la carrière 142 20 23 9 2 0 10 0 1 - 20 2 6 5 0 0 186 24 30

Palmarès

En sélection nationale

En club

À l'Olympique lyonnais

À l'AS Rome

Notes et références

Références

  1. a et b « Parcours de Clément Grenier », sur clementgrenier.com (consulté le 28 juillet 2015)
  2. « Lyon 2-1 Toulouse », sur lequipe.fr
  3. France-Football, le 2 août 2011
  4. « Coupe de France: Lyon s'offre une deuxième finale en un mois », sur franceinter.fr,
  5. « Lyon remporte le Trophée des Champions », sur ouest-france.fr,
  6. « Lyon 3-2 Valenciennes », sur lequipe.fr,
  7. « Lyon 2-0 Rennes », sur lequipe.fr,
  8. « Nasri incertain, 1ère convocation en Bleu pour Grenier », sur rtl.fr,
  9. « Bleus : Clément Grenier (OL) et Benoît Trémoulinas (Girondins) convoqués pour la tournée », sur eurosport.fr,
  10. « Grenier a prolongé », sur lequipe.fr,
  11. « Lyon, une claque face à Arsenal (0-6) et une tuile pour Clément Grenier », sur lequipe.fr,
  12. « «Rupture totale» du quadriceps de la cuisse gauche pour Clément Grenier (Lyon), absent plusieurs mois », sur lequipe.fr,
  13. Jérémy Laugier, « OL: Clément Grenier enfin de retour face à Montpellier, six mois après », sur 20minutes.fr,
  14. Sammy Grynberg, « La blessure spectaculaire d’un joueur de Lyon (photo) », sur lesoir.be,
  15. , sur Stats L1 - MPG (consulté le 15 décembre 2015)
  16. « OL : les quatre satisfactions qui vont faire du bien à Fournier (2-0) », sur But Football Club (consulté le 15 décembre 2015)
  17. « Fiche de Clément Grenier », sur LFP.fr
  18. (en) « Grenier signs for Roma on initial loan deal »
  19. (it) « Ag. Grenier: "La Roma non ha esercitato il diritto di riscatto, è di nuovo del Lione" », sur retesport.it (consulté le 20 décembre 2017)
  20. « Grenier : «Je veux partir de Lyon» », sur sport24.lefigaro.fr,
  21. a et b En Avant de Guingamp, « [OFFICIEL] L’EAG frappe fort le dernier jour du mercato hivernal ! L’international français Clément Grenier a signé un contrat d’une année et demie en faveur de l’EAG. Le milieu de terrain de 27 ans est désormais lié au Club jusqu’en juin 2019. », sur le Twitter officiel de l'En Avant Guingamp, (consulté le 31 janvier 2018)
  22. «Guingamp: Antoine Kombouaré acte le départ de Clément Grenier»
  23. Emmanuel Quintin, « Nasri incertain, Grenier convoqué », sur sport23.lefigaro.fr,
  24. Guillaume Bigot, « Clément Grenier appelé », sur fff.ft,
  25. « Coupe du monde : Clément Grenier forfait », sur europe1.fr,
  26. http://www.foot-national.com/1798-3470-116-saison-football-Grenier-Clement.html
  27. « Fiche de Clément Grenier », sur footballdatabase.eu

Liens externes