Cima della Madonna

Cima della Madonna
La face nord-ouest de la Cima della Madonna
La face nord-ouest de la Cima della Madonna
Géographie
Altitude 2 752 m
Massif Dolomites (Alpes)
Coordonnées 46° 13′ 56″ nord, 11° 50′ 44″ est
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région à statut spécial Trentin-Haut-Adige
Province autonome Trente
Ascension
Première par Georg Winkler  et Alois Zott
Voie la plus facile Depuis la brèche entre ce sommet et celui du Sass Maor
Géologie
Roches Roches sédimentaires

Géolocalisation sur la carte : Trentin-Haut-Adige

(Voir situation sur carte : Trentin-Haut-Adige)
Cima della Madonna

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Cima della Madonna

La Cima della Madonna est une montagne du Trentin, en Italie, culminant à 2 752 mètres d'altitude dans les Dolomites. Notamment à cause de son arête nord-ouest, aussi appelé Schleierkante ou Spigolo del velo, la Cima della Madonna est un site d'escalade réputée.

Géographie

La Cima della Madonna se situe, comme le Sass Maor , au sud de la partie centrale de la chaîne des Pale. Les communes les plus proches sont San Martino di Castrozza  au nord-est et Fiera di Primiero au sud.

Histoire

La première ascension de la Cima della Madonna est l'œuvre de Georg Winkler  et Alois Zott le par la voie aujourd'hui normale. Le , Gunther Langes  et Erwin Merlet réussissent la première ascension du Schleierkante.

Dans la seconde moitié du XXe siècle, de nombreuses voies plus difficiles sont ouvertes comme la Via Messner (5c) par Reinhold et Günther Messner en 1968. Les voies les plus difficiles viennent de Maurizio Zanolla  : Via dei Piazaroi (6b+, 1978), Pigrizia intestinale (6b+, 1988). Une nouvelle voie est créée en 1995, la Via Mega Maria (6a+).

Ascension

Le départ le plus proche du sommet est le refuge Velo della Madonna . La voie normale, la plus fréquentée, est cotée 4. Elle part de la brèche entre ce sommet et celui du Sass Maor pour le côté est du sommet, qui est également emprunté pour la descente.

L'itinéraire le plus connu passe par le Schleierkante qui est souvent cité comme l'une des plus belles ascensions de difficulté moyenne (6+) dans les Dolomites, sinon de l'ensemble des Alpes. D'autres voies de la face nord sont de la même difficulté, des voies par la face ouest atteignent la difficulté 6b+.

Notes et références