Chronologie de la guerre Imjin

Invasions japonaises de la Corée
Description de cette image, également commentée ci-après
Les japonais à la bataille de Busan.
Informations générales
Date 1592-1598
Lieu Péninsule Coréenne
Issue Victoire de la Chine Ming et de la Corée Joseon
Belligérants
Corée de la dynastie Joseon
Chine de la dynastie Ming
Yurchen Jianzhou
Japon de Toyotomi Hideyoshi
Commandants
Corée

Roi Seonjo
Prince Gwanghae
Yi Sun-sin
Gwon Yul
Yu Seong-ryong
Yi Eok-gi
Won Gyun
Kim Myeong-won
Yi Il
Sin Rip †
Gwak Jae-u
Kim Si-Min
Chine
Li Rusong † (pr.),
Li Rubai
Ma Gui (pr.)
Qian Shi-zhen
Ren Ziqiang
Yang Yuan
Zhang Shijue

Chen Lin
Japon

Toyotomi Hideyoshi
Katō Kiyomasa
Konishi Yukinaga
Kuroda Nagamasa
Tōdō Takatora
Katō Yoshiaki
Mōri Terumoto
Ukita Hideie
Kuki Yoshitaka
Sō Yoshitoshi
Kobayakawa Takakage
Wakizaka Yasuharu
Shimazu Yoshihiro

Kurushima Michifusa
Forces en présence
Corée

84 500 éléments de l'armée coréenne,
(au début)
au moins 22 600 bénévoles et insurgés coréens
Chine
(1592–1593)
+ 43 000[1] 
(1597–1598)

100 000[2]
Japon

(1592–1593)
160 000 à 235 000

(1597–1598)
environ 140 000

Guerre Imjin

Cet article présente la chronologie de la guerre Imjin, appellation qui désigne les deux invasions japonaises de la Corée lancées par le daimyo Toyotomi Hideyoshi à partir de 1592.

Article principal : Guerre Imjin.

Avant la guerre

1418 : Attaques de pirates japonais durant le règne du roi Sejong le Grand conduisant à l'invasion Ōei de l'île Tsushima.

1443 : La dynastie Joseon et le seigneur féodal de l'île Tsushima au Japon signent le traité de Gyehae.

1510 : Émeutes japonaises dans trois ports (Busan, Ulsan et Jinhae).

1512 : La dynastie Joseon et le Japon signent le traité d'Imsin.

1543 : Des commerçants portugais débarquent au Japon. Le pays acquiert et commence la fabrication d'arquebuses.

1544 : Émeutes japonaises à Saryangjin. La Corée déclare la rupture des relations diplomatiques avec le Japon.

1547 : Traité de Jeongmi : la Corée et le Japon reprennent leurs relations diplomatiques.

1567 : Le roi Seonjo devient le souverain de Joseon.

1578 : Yi I, un érudit, suggère fortement que la Corée devrait former une armée de 100 000 hommes mais sa suggestion est rejetée.

1582 : Toyotomi Hideyoshi accède au pouvoir au Japon.

1586 : Première référence du plan de Toyotomi Hideyoshi d'attaquer la Corée et la Chine.

1586 : Les soldats de Yi Sun-sin repoussent une attaque des Jurchen.

1588 : Yu exhorte à plusieurs reprises à la reconstruction du château et à la formation de soldats, mais ses appels sont rejetés.

1590 : Des conspirations contre Yi Sun-sin l'empêchent d'être nommé magistrat du district de Jeongeup.

1590 : Des ambassadeurs japonais envoient une arquebuse au roi Seonjo en présent.

1591 : L'amiral Yi devient enfin commandant de la flotte occidentale de Jeolla et commence sa carrière dans la marine.

1591 : L'amiral Yi commence à construire les novateurs bateaux tortue et renforce la marine.

1591 : Le roi Seonjo envoie une mission au Japon, qui confirme que le Japon va attaquer la Corée.

1592

13 et  : 158 000 forces japonaises débarquent en Corée et s'emparent de Busan et Dadaejin par une attaque choc. Les première et deuxième divisions japonaises commandées par Konishi Yukinaga et Katō Kiyomasa commencent à marcher vers le Nord.

 : Bataille de Sangju : victoire japonaise.

Avril 1592 : Les forces coréennes ne parviennent pas à repousser les Japonais au col de Choryang, ce qui a pour conséquence la prise de Séoul.

 : Bataille de Chungju : victoire japonaise.

 : Les Japonais s'emparent de Séoul désertée de ses habitants.

Mai 1592 : Bataille d'Uiryong.

 : Le roi Seonjo et sa cour s'enfuient pour Pyongyang.

 : L'amiral Yi attaque la flotte japonaise et remporte la bataille d'Okpo.

 : L'amiral Yi attaque et remporte la bataille de Sacheon (1592). Les bateaux tortue font leur première apparitions.

 : Bataille de Dangpo. Victoire navale des Coréens.

 : Bataille de Danghangpo. Victoire navale des Coréens.

Août 1592 : Des armées populaires comprenant des roturiers et des moines bouddhistes coréens se forment sous le commandement des chefs Yeong-gyu et Jo Heon.

 : Bataille de l'île Hansan. Grande victoire navale coréenne de l'amiral Yi. Les forces japonaises ne parviennent pas à capturer Yeosu et battent en retraite vers Busan.

 : Siège de Jinju (1592). Victoire coréenne et échec des forces japonaises à pénétrer dans la province de Jeolla.

 : L'amiral Yi attaque et détruit la flotte japonaise à la bataille de Busan.

Décembre 1592 : Les forces chinoises commencent à entrer en Corée.

1593

Janvier 1593 : La deuxième division japonaise sous les ordres de Katō atteint la frontière nord de la Corée et remporte une série de victoires le long de la côte orientale du Nord de la Corée. (campagne de Hamgyong)

Janvier 1593 : 43 000 forces chinoises et coréennes attaquent au siège de Pyongyang et contraignent la première, troisième, quatrième et une autre division japonaise à battre en retraite après une bataille d'une journée.

 : Bataille de Byeokjegwan, les divisions japonaises arrêtent les poursuites chinoises.

 : Les forces coréennes commandées par Kwon Yul  défendent et gagnent une grande bataille contre les forces japonaises au siège de Haengju. les forces japonaises reculent à nouveau.

 : La Corée reprend Hanseong, capitale de la Corée.

Avril 1593 : Retraite japonaise vers Busan.

Juillet 1593 : L'amiral Yi déplace le camp naval dans l'île de Hansan.

Août 1593 : L'amiral Yi est nommé commandant de l'ensemble de la marine coréenne. (Samdosugun Tongjesa, littéralement : Amiral des trois marines provinciales, Hangul : 삼도수군통제사, Hanja :三道水軍統制使) par le gouvernement de Joseon.

Août 1593 : Le roi Seonjo ordonne la création des hunnyeon dogam (garnisons de formation de la capitale).

1594

 : L'amiral Yi attaque la marine japonaise et remporte la deuxième bataille de Danghangpo.

1595

1596

Juin 1596 : Rébellion de Yi Mong-hak.

1597

 : Début de la seconde invasion japonaise.

Février 1597 : L'amiral Yi démis du commandement de la Marine Joseon.

 : Bataille de Chilchonryang : victoire navale japonaise.

13 -  : Siège de Namwon : victoire japonaise.

Août 1597 : Le roi Seonjo réinstalle l'amiral Yi commandant de la marine Joseon.

 : Les forces alliées Joseon et Ming obtiennent la victoire à Jiksan.

 : Bataille de Myong-Yang : victoire navale coréenne.

Octobre 1597 : Les Japonais se retirent dans la province méridionale de Gyeongsang.

1598

Février 1598 : L'amiral Yi déplace le camp naval dans l'île de Gogeum.

Juillet 1598 : L'amiral Yi et le commandant naval chinois Chen Lin organisent l'union de leurs flottes.

 : Décès de Hideyoshi qui ordonne le retrait des forces de la Corée sur son lit de mort.

 : Bataille de Noryang. Dernière bataille navale et mort de l'amiral Yi.

1604

1604 : Le moine bouddhiste Yu Jeong se rend au Japon sur l'ordre du roi Seonjo pour négocier un accord de paix avec Tokugawa Ieyasu.

1609

1609 : La dynastie Joseon et le shogunat Tokugawa signent le traité de Giyu.

Voir aussi

Bibliographie

  • 이민웅 [Lee, Min-Woong], 임진왜란 해전사 [Imjin Wae-ran Haejeonsa: The Naval Battles of the Imjin War], 청어람미디어 [Chongoram Media], 2004, (ISBN 89-89722-49-7).

Notes et références

  1. Turnbull, 2002:140.
  2. Turnbull, 2002:217.

Source de la traduction