Christophe Castaner

Christophe Castaner, est un homme politique français, socialiste, né à Ollioules (Var), le 3 janvier 1966. Ancien membre du Conseil national du PS.

En mars 2001, Christophe Castaner est élu maire de Forcalquier, en battant le maire sortant RPR, Pierre Delmar avec 31 voix d'avance[1].

Lors des élections régionales de 2004, il est désigné tête de liste dans les Alpes-de-Haute-Provence[2]. Sa liste arrive en tête lors des deux tours de scrutin, ce qui lui permet de devenir vice-président de région.

Le 10 juin 2007, lors des élections législatives, il est candidat commun PS-PRG-MRC dans la deuxième circonscription des Alpes-de-Haute-Provence et récolte 28,46 % des suffrages au premier tour, en ballotage avec le député UMP sortant Daniel Spagnou qui obtient, lui, 46,25 % des voix. Malgré une remarquable progression entre les deux tours, il est battu le 17 juin, obtenant 46,03%[3].

Il est également président de la communauté de communes du Pays de Forcalquier et Montagne de Lure [4].

Le 9 mars 2008, il est réélu maire avec 64,45 % des suffrages exprimés contre 35,55 % pour l'ancien premier adjoint de Pierre Delmar, Jean-Claude Bauza (UMP) [5].

En 2009, il décide d'interdire la publicité sur le territoire forcalquiéren [6].

Le 21 mars 2010, il est réélu conseiller régional à la tête de la liste de l'alliance de l'olivier de Michel Vauzelle pour les Alpes-de-Haute-Provence. Élu à nouveau vice-président, il est chargé des délégations suivantes :

  • emploi,
  • développement économique régional,
  • enseignement supérieur,
  • recherche,
  • innovation[7].

Mandats

Annexes

Notes et références

Lien externe

Site officiel de Christophe Castaner.


Cet article « Christophe Castaner » est issu de Wikimonde Plus.