Chi Haotian

Chi Haotian
Chi Haotian.jpg
Fonction
Ministère de la Défense nationale
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
迟浩田
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Grades militaires
Colonel général
Général d'armée () (à partir de )

Chi Haotian (chinois simplifié : 迟浩田 ; chinois traditionnel : 遲浩田 ; pinyin : Chí Hàotián) né le 9 juillet 1929, est un général de l'Armée populaire de libération. En tant que chef d'état-major il dirige les troupes lors des manifestations de la place Tian'anmen en 1989. Il a été ministre de la Défense de mars 1993 à mars 2003.

Biographie

Chi Haotian est né en juillet 1928 ou juin 1929 à Zhaoyuan dans la province de Shandong. Il adhère au Parti communiste chinois en 1945 et rejoint l'armée en 1946. Il participe aux combats contre le Kuomintang[1],[2]. Chi Haotian commença sa carrière comme commis à la copie de document, puis il devient un chef d'escadron, et enfin officier de compagnie et de bataillon dans la troisième armée avant la fondation de la Chine en 1949, participant à plusieurs campagnes importantes[3]. Il assure aussi des responsabilités de commissaire politique dans divers postes. Pendant ces campagnes il est blessé cinq fois et cité huit fois[1].

Pendant les manifestations de la place Tian'anmen en 1989, en tant que chef d'état-major, il dirige le mouvement des troupes vers le centre de Pékin[4]. Il aurait, avec Wang Zhen, signé le 3 juin l'ordre de tirer sur les manifestants[1]. Toutefois Chi Haotian affirme que « pas une seule personne n'a perdu la vie sur la place Tian'anmen », il s'agissait de simples « bousculades »[5],[4].

En 1993, Chi est devenu membre du conseil d'État et ministre de la Défense nationale jusqu'en 2003. Il était également le directeur du projet de loi sur le droit de la défense nationale. Il a été élu au vice-président de la commission militaire centrale du Parti communiste chinois en septembre 1995[2].

Chi Haotian a été élu membre du comité central des 12e, 13e, 14e et 15e congrès nationaux du Parti communiste chinois et membre du Politburo au 15e congrès[2].

Références

  1. a, b et c Jacques de Goldfiem Chi Haotian, ministre de la Défense Perspectives chinoises, Année 1993, Volume 13, Numéro 1, pp. 39-40
  2. a, b et c Chi Haotian 迟浩田 China Vitae
  3. Chi Haotian (1929-) Chinatoday
  4. a et b Romain Franklin Ding Zilin, ne pas oublier Tian'anmen. La dissidente chinoise recense depuis 1989 les victimes du massacre de Pékin Libération, 20 décembre 1996
  5. 'Tiananmen Square Massacre': a Chilling Game of Semantics Los Angeles Times, 27 décembre 1996

Article connexe

Liens externes

Notices d'autorité : Fichier d’autorité international virtuel • Bibliothèque du Congrès • WorldCat