Cheslin Kolbe

Cheslin Kolbe
Description de cette image, également commentée ci-après
Cheslin Kolbe en 2017.
Fiche d'identité
Naissance (24 ans)
à Kraaifontein (Afrique du Sud)
Taille 1,71 m (5 7)
Position arrière, ailier
Carrière en junior
Période Équipe  
2009-2012 Western Province
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2013-2016
2013-2017
2017-
Western Province
Stormers
Stade toulousain
46 (65)[1]
49 (74)[1]
21 (50)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2012-2016
2013
Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud à sept
Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud -20
49 (192)[2]
5 (10)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 5 février 2018.

Cheslin Kolbe, né le à Kraaifontein (Afrique du Sud), est un joueur de rugby à sept et de rugby à XV sud-africain. Il évolue aux postes d'arrière ou d'ailier.

En 2012, il fait ses débuts avec l'équipe d'Afrique du Sud de rugby à sept avec qui il dispute les World Rugby Sevens Series, la coupe du monde et les Jeux olympiques, où il remporte la médaille de bronze en 2016. Entre 2013 et 2017, il dispute la Currie Cup avec la Western Province (vainqueur en 2014) et le Super rugby avec les Stormers. En 2017, il rejoint l'Europe et le Stade toulousain, mettant une croix sur sa carrière internationale à XV.

Joueur petit, léger et courageux, il utilise ses qualités de jeu de jambe et de vitesse pour battre ses adversaires. Mais évoluant à un poste exposé en termes de chocs et de contacts, son positionnement sur le terrain est remis en question.

Carrière

Débuts professionnels (2012-2013)

Les premiers pas

Cheslin Kolbe fait ses débuts avec l'équipe d'Afrique du Sud à sept en mai 2012, il est alors âgé de 18 ans, durant le tournoi de Londres[3]. La saison suivante, il dispute trois tournois des World Sevens Series, à Port Elizabeth[4], à Wellington[5] et à Las Vegas[6] où il terminera respectivement troisième[7], septième ex-aequo[8] et premier[9].

Cheslin Kolbe a fait ses débuts professionnels à XV en 2013 à l'occasion de la Vodacom Cup avec la Western Province lors d'une rencontre face aux Boland Cavaliers[10]. Un mois plus tard, en avril 2013, il est sélectionné avec la franchise de Super Rugby des Stormers pour un match contre les Sharks[11],[12].

International -20 et coupe du monde à sept

Durant le mois de juin 2013, il est retenu avec l'équipe d'Afrique du Sud des moins de 20 ans, avec qui il dispute le championnat du monde junior en France[13]. L'Afrique du Sud termine à la troisième place de la complétion en battant la Nouvelle-Zélande (41-34)[14],[15]. En janvier 2017, Fabien Pelous, directeur sportif du Stade toulousain, alors futur club de Cheslin Kolbe, et entraineur de la France lors de la compétition, dira à propos du recrutement du joueur : « J’avais repéré ce joueur atypique dans le rugby sud-africain lors de la Coupe du Monde U20 qui se déroulait en France et durant laquelle Cheslin avait électrisé de nombreux adversaires »[16]. Cheslin Kolbe dispute la compétition aux côtés de ses coéquiers en sélection national à sept, Justin Geduld et Seabelo Senatla[17]. Avec ce dernier, il sera par ailleurs retenu pour la coupe du monde de rugby à sept débutant quelques jours après la fin du championnat du monde junior[18]. Les Sud-Africains sont éliminés en quart de final face aux Fidji (10-12)[19].

En aout 2013, il fait ses débuts en Currie Cup avec la Western Province. En octobre 2013, pour la finale de la Currie Cup, il est titularisé au poste d'ailier contre les Natal Sharks (défaite 19-33)[20],[21].

Installation au haut niveau (2014-2017)

Affirmation en club et en province

Suite au départ de l'arrière Gio Aplon à Grenoble la saison suivante, son coéquipier chez les Biltzboks, Seabelo Senatla, rejoint la Western Province en tant qu'ailier, laissant la place d'arrière à Cheslin Kolbe, aussi bien en Currie Cup qu'avec les Stormers[22],[23]. La Western Province se qualifie de nouveau pour la finale de la Currie Cup 2014 face aux Golden Lions avec Cheslin Kolbe titularisé au poste d'arrière (victoire 19-16)[24]. Les deux équipes se retrouvent au même stade de la compétition l'année suivante, de nouveau avec une titularisation de Cheslin Kolbe, mais cette fois, les Golden Lions remportent le match (24-32)[25].

Parcours à sept et médaille olympique

En juillet 2016, il est retenu avec la sélection Sud-africaine pour participer aux premiers Jeux olympiques de l'histoire de la discipline[26]. Il dispute les six rencontres de son équipe, à chaque fois en tant que remplaçant[27]. L'Afrique du Sud sort première de la poule suite aux victoires contre l'Espagne (24-0) et la France (26-0) et ce malgré une défaite contre l'Australie (5-12). Lors de la phase à élimination directe, les Blitzboks remportent leur quart de finale contre ses mêmes australiens (22-5), joués pour la seconde fois de la journée[28]. Les Sud-Africains échouent ensuite en demi-finale face à la Grande-Bretagne (5-7) et remportent finalement la médaille de bronze en battant le Japon (52-14) avec un essai de Cheslin Kolbe[29].

Au seuil des Springboks et départ

La Western Province termine à la troisième place de la Currie Cup cette saison et elle se fait éliminée en demi de finale face aux Blue Bulls (30-36)[30]. En novembre 2016, il est retenu dans la sélection Sud-africaine pour la tournée européenne durant laquelle il ne jouera aucun match[31]. Quelques semaines plus tard, le Stade toulousain, club de Top 14, annonce le recrutement de l'arrière Sud-Africain à partir de la saison suivante qui fera suite à la saison 2017 de Super Rugby[32]. Le 3 mars 2017, la fédération Sud-africaine de rugby annonce une nouvelle règle de sélection pour les joueurs évoluants en Europe : seul les joueurs ayant disputés plus de trente matches avec les Springboks pourront être sélectionnés dans l'équipe de la nation arc-en-ciel, rendant Cheslin Kolbe inéligible à la sélection nationale[33].

Pour la saison 2017, les Stormers recrutent un nouvel arrière en la personne de SP Marais  en provenance des Bulls[34]. Les performances de ce dernier pousse l'entraîneur à replacer Cheslin Kolbe au poste d'ailier[35]. Cette saison, il inscrit un total de neuf essais et il est titularisé pour le quart de finale face aux Chiefs (défaite 11-17). Il est membre de l'équipe type de compétition officisialié par les organisateurs et se basant sur des statistiques[36]. Ainsi, Cheslin Kolbe est le joueur battant en moyenne le plus de défenseurs par course ballon en main avec un score de 1,7[37]. En août 2017, il quitte sa province et sa franchise de cœur pour l'Europe et le Top 14[38].

Départ en Europe au Stade toulousain

Il s'engage fin 2016 avec le Stade toulousain pour lequel il joue à partir de la saison 2017-2018 de Top 14[32]. Pour son premier match officiel sous ses nouvelles couleurs, Cheslin Kolbe est à l'origine du premier essai de son équipe et la conclusion du second, réalisant ainsi une bonne performance[39]. Il s'impose rapidement comme un membre important de l'équipe toulousaine au poste d'ailier, étant décisif en inscrivant six essais lors des neuf premières journées de Top 14[40],[41].

Style de jeu

Joueur léger et vif

Cheslin Kolbe est un joueur petit (1,71 m) et peu lourd (moins de 80 kg) qui évolue au poste d'arrière principalement. Malgré cela, il est réputé courageux et comme n'ayant pas peur d'aller au contact d'adversaires parfois bien plus imposants que lui[42].

Lors de l'annonce de sa signature à Toulouse en janvier 2017, Ugo Mola, entraineur du club, énonce les raisons de son recrutement « C’est un garçon qui va nous amener des qualités de vitesse et d’appui. Il est très déroutant sur le fond du terrain, capable de jouer à l’aile et à l’arrière »[43]. Pour Fabien Pelous, directeur sportif, « il viendra compléter notre effectif dans un rôle de finisseur de fond de terrain » avant d'énumérer ses qualités, à avoir « ses qualités de vitesse, ses crochets, son excellent jeu au pied et ses aptitudes de récupérations aériennes »[16].

Positionnement et controverse

Formé au poste d'arrière, Cheslin Kolbe fait ses débuts professionnels alternativement à l'aile et à l'arrière, avant de se stabiliser ensuite au poste d'arrière, profitant du départ de Gio Aplon du Cap en 2014[23]. Mais lors de la saison 2017, il est replacé au poste d'ailier avec les Stormers[35].

Au cours de la saison 2016, suite à des chocs subits par le joueur pouvant aboutir à des commotions cérébrales (contre les Jaguares, les Sunwolves et les Cheetahs), la question de le faire évoluer dans le triangle arrière[N 1], postes plus exposés aux chocs, est posée, notamment par l'ancien sélectionneur des Springboks, Nick Mallett[44]. Ce dernier se pose la question de savoir si Cheslin Kolbe pourrait avoir un niveau international au poste d'arrière, et conclut en déclarant, en septembre 2015, « In the present South African system, they’ll never pick him because he’s too small » qui peut être traduit par « Dans le système Sud-africain actuel, ils ne le sélectionneront jamais car il est trop petit »[45]. En mai 2016, il décrit alors les caractéristiques du joueur, qui selon lui, correspondent plus au poste de demi de mêlée et où les chocs sont moins fréquents « Cheslin Kolbe is incredibly brave, he has very good feet and a good kicking and passing game » pouvant être traduit par « Cheslin Kolbe est incroyablement courageux, il a un très bon jeu de jambes, un bon jeu au pied et une bonne passe »[46].

L'ancien demi de mêlée des Springboks, Werner Swanepoel, est en accord avec le point de vue de Mick Malett et il prend l'exemple de l'international Francois Hougaard qui a été, selon son point de vue, changé trop tard de poste entre ailier et demi de mêlée[47].

Palmarès

En club et province

En équipe nationale

En World Sevens Series

Vie Privée

Il est le cousin de Wayde van Niekerk, athlète champion olympique du 400 mètres en 2016, où il bat le record du monde de la distance en 43 s 03[48].

Notes et références

Note

  1. Dans une équipe de rugby, le triangle arrière désigne l'arrière et les deux ailiers (droit et gauche).

Référence

  1. a, b et c « Cheslin Kolbe », sur www.itsrugby.fr
  2. (en) worldrugby.org, « HSBC Sevens World Series », sur www.worldrugby.org (consulté le 5 février 2018)
  3. (en) « Squads set for Sevens Series climax in London », sur worldrugby.org, (consulté en 2à janvier 2017)
  4. worldrugby.org, « World Rugby », sur www.worldrugby.org (consulté le 26 avril 2017)
  5. worldrugby.org, « World Rugby », sur www.worldrugby.org (consulté le 26 avril 2017)
  6. worldrugby.org, « World Rugby », sur www.worldrugby.org (consulté le 26 avril 2017)
  7. « Port Elizabeth 2012 - Live blog », sur worldrugby.org (consulté le 26 avril 2017)
  8. « Wellington 2013 - Live blog », sur worldrugby.org (consulté le 26 avril 2017)
  9. « Las Vegas 2013 - Live blog », sur worldrugby.org (consulté le 26 avril 2017)
  10. « SA Rugby - Official Home of the Springboks », sur www.sarugby.co.za (consulté le 18 janvier 2017)
  11. « The Stormers | Van Aswegen to start at flyhalf », sur thestormers.com (consulté le 18 janvier 2017)
  12. (en) « Van Aswegen to start at flyhalf », sur www.stuff.co.nz,
  13. « SA Rugby - Official Home of the Springboks », sur www.sarugby.co.za (consulté le 18 janvier 2017)
  14. worldrugby.org, « World Rugby », sur www.worldrugby.org (consulté le 18 janvier 2017)
  15. « Le titre pour les anglais », sur lequipe.fr, (consulté le 18 janvier 2017)
  16. a et b « Le Sud-africain Cheslin Kolbe a signé au Stade Toulousain », sur ladepache.fr, (consulté le 18 janvier 2017)
  17. « SA Rugby - Official Home of the Springboks », sur www.sarugby.co.za (consulté le 18 janvier 2017)
  18. (en) « IRB Rugby World Cup Sevens 2013: Blitzbokke team to challenge in Moscow | Rugby-Talk.com », sur www.rugby-talk.com (consulté le 18 janvier 2017)
  19. « Coupe du monde Sevens - 2013 », sur worldrugby.org
  20. « SA Rugby - Official Home of the Springboks », sur www.sarugby.co.za (consulté le 18 janvier 2017)
  21. « SA Rugby - Official Home of the Springboks », sur www.sarugby.co.za (consulté le 18 janvier 2017)
  22. (en) Adrien, « Super Rugby: Gio Aplon (Stormers) vers Grenoble (Top 14) », sur Sud Rugby, (consulté le 18 janvier 2017)
  23. a et b (en) « Aplon: Kolbe has X-factor », sur sport24.co.za, (consulté le 18 janvier 2017)
  24. « SA Rugby - Official Home of the Springboks », sur www.sarugby.co.za (consulté le 18 janvier 2017)
  25. « SA Rugby - Official Home of the Springboks », sur www.sarugby.co.za (consulté le 18 janvier 2017)
  26. « SA Rugby - Official Home of the Springboks », sur www.sarugby.co.za (consulté le 18 janvier 2017)
  27. SARL It's rugby, « Rugby - Fiche joueur - Statistiques internationales - JO Rugby 7 2016 - Matchs joués », sur www.itsrugby.fr (consulté le 19 janvier 2017)
  28. (en) « Rio 2016: South Africa razzle dazzle to set up Sevens semi against Great Britain | Daily Maverick », sur www.dailymaverick.co.za (consulté le 26 avril 2017)
  29. worldrugby.org, « World Rugby », sur www.worldrugby.org (consulté le 26 avril 2017)
  30. « SA Rugby - Official Home of the Springboks », sur www.sarugby.co.za (consulté le 26 avril 2017)
  31. (en) « South African rugby failed Cheslin Kolbe », sur iol.co.za, (consulté le 9 février 2017)
  32. a et b « Communiqué officiel Cheslin Kolbe sera Stadiste en 2017-2018 - Stade Toulousain », sur www.stadetoulousain.fr (consulté le 18 janvier 2017)
  33. (en) « SA Rugby introduces cap rule for overseas Springboks », Kwese Sports,‎ (lire en ligne)
  34. (en) « SP Marais signs with Stormers • All Out Rugby », All Out Rugby,‎ (lire en ligne)
  35. a et b Craig Ray, « Stormers fullback SP Marais takes the road less travelled to return to his roots », sur Times LIVE (consulté le 26 avril 2017)
  36. (en) « Super Rugby 2017 End of Season Review: Stormers - RealSport », RealSport,‎ (lire en ligne)
  37. Thibault Perrin, « Super Rugby - L'équipe type de la saison avec un Damian McKenzie toujours aussi incisif », Le Rugbynistère,‎ (lire en ligne)
  38. (en) « Emotional farewell for Cheslin Kolbe », Sport,‎ (lire en ligne)
  39. « TOP 14 - Match nul entre Oyonnax - Toulouse pour lancer la saison 2017/2018 (23-23) », Rugbyrama,‎ (lire en ligne)
  40. « RUGBY - TOP 14 - Oscar de la semaine : Cheslin Kolbe, nouveau chouchou de Toulouse », Rugbyrama,‎ (lire en ligne)
  41. Rédaction, « Top 14 : Cheslin Kolbe élu meilleur joueur de la 9e journée », L'Équipe,‎ (lire en ligne)
  42. (en) « Kolbe has the 'fight' Stormers need », Sport,‎ (lire en ligne)
  43. « TOP 14 - Toulouse : Pour Ugo Mola, Cheslin Kolbe est un "joueur déroutant" », Rugbyrama,‎ (lire en ligne)
  44. (en) « No 9: Might Kolbe switch be forced? », sur sport24.co.za, (consulté le 17 mars 2017)
  45. (en) « Mallett: Pick Kolbe at No 9 », sur sport24.co.za, (consulté le 18 mars 2017)
  46. (en) « Mallett: Kolbe can be SA's best No 9 », sur sport24.co.za, (consulté le 18 mars 2017)
  47. (en) « Kolbe at No 9: Ex-Bok shares thoughts », sur sport24.co.za, (consulté le 18 mars 2017)
  48. (en) « Rio a family affair for Wayde, Cheslin », sur iol.co.za, (consulté le 4 janvier 2017)

Liens externes

  • Notices dans des bases relatives au sport : ESPNscrum • It's Rugby • Sports Reference • World Rugby Sevens Series
  • Profil du joueur avec les Stormers