Chbah essafra

Chbah essafra

Chbah essafra
Image illustrative de l’article Chbah essafra

Lieu d’origine Constantine
Place dans le service Plat principal
Température de service Chaude

Le chbah essafra est une spécialité constantinoise[1]. C'est un plat sucré préparé à base d'amandes finement moulues et de viande rouge, présent pendant le ramadan[1] et dans les cérémonies de mariage.

Origine et étymologie

Chbeh signifie « embellir » et essafra signifie « table ». Ce plat garni embellit les tables constantinoises lors des mariages et du mois de ramadan.

Préparation

Le chbeh essafra est constitué de viande d'agneau cuite dans une sauce sucrée qui contient de l'oignon, du smen, du sucre et qui est parfumée à la cannelle, au safran et à l'eau de fleur d'oranger ou à l'eau de rose, accompagné de beignets de pâte d'amande qu'on aura frits avant de les ajouter à la sauce sucrée.

Notes et références