Chasse-marée (convoi)

Attelage de chasse-marée picards (XVIIIe ou XIXe siècle).

Un chasse-marée est un convoi de poisson frais vers les villes de l'intérieur, de la Manche vers Paris mais aussi Amiens ou Beauvais. Le terme marée renvoie à l'arrivage de poisson fraîchement pêché[1].

Évolution du terme

Par métonymie, ce terme en est venu à qualifier le métier, les véhicules utilisés (chariots, charrettes) puis, lorsque les techniques de transport ont évolué, le navire du même nom chargé de cette tâche sur la côte atlantique.

Le terme chasse-marée s'appliquant principalement aux véhicules et au métier, le convoi a pu se voir qualifier de « train de chasse-marée »[2].

Routes et trajets

Constituée de poisson frais, la marée est une denrée éminemment périssable. La contrainte qui pèse sur son acheminement est donc d'abord une contrainte de temps, le poisson n'étant pas salé (ou alors très faiblement). Pourtant les lieux de consommation ne sont pas situés en bord de mer, la ville de Paris, principale agglomération concernée, se trouve à 145 km de la côte par le chemin le plus court depuis Le Tréport. Le chemin suivi par les convois, le plus court évidemment, suit à peu près celui des voies romaines établies entre Lutèce et la côte de la Manche[3].

À Paris, la rue Poissonnière conserve le souvenir de ce chemin des chasse-marée.

La Fédération française de la randonnée pédestre propose désormais un GR « sur les traces des chasse-marée » (consulté le 5 octobre 2015).

Au XVIIe siècle, c'est le retard des chasse-marée qui provoque le suicide du célèbre Vatel, cuisinier du Grand Condé, désespéré de ne pas recevoir le poisson attendu pour la table de son maître[4].

Liens externes

  • Sur les traces du « chasse-marée » : Véronique Dheily, « L'Informateur - L'Éclaireur », sur www.linformateur-leclaireur.fr, (consulté le 5 octobre 2015).
  • L'équipage d'une voiture de chasse-marée aux haras de Compiègne : Jean-François Battez, « lien », sur attelages-magazine.com, (consulté le 5 octobre 2015).
  • Les chasse-marée à Équihen-Plage : Yves, « site personnel consacré à Equihen Plage », sur equihenplage.opalenet.fr, (consulté le 5 octobre 2015).
  • Quelques informations sur les chariots des chasse-marée : (en) « Chasse-marée (cart) », sur http://www.digplanet.com, (consulté le 5 octobre 2015).

Références

  1. « marée sur le wiktionnaire »
  2. (en) Ivan Sache, « Le Tréport - Flags of the world », sur flagspot.net, (consulté le 5 octobre 2015)
  3. Jean-Claude EVEN-KERNIVINENN, « Les voies de communication terrestres entre le littoral de la Manche et Lutecia / Paris- descendre en bas de page », sur http://marikavel.com, 1993-1999 (consulté le 5 octobre 2015)
  4. Reynald Abad, « Aux origines du suicide de François_Vatel : les difficultés de l'approvisionnement en marée au temps de Louis XIV », sur www.cairn.info, (consulté le 5 octobre 2015)