Gaspard II de Clermont-Tonnerre

(Redirigé depuis Charles Gaspard de Clermont-Tonnerre)
Gaspard II de Clermont-Tonnerre
Image illustrative de l'article Gaspard II de Clermont-Tonnerre

Surnom marquis d'Épinac[1]
Naissance
Paris
Décès
Lyon
Origine Français
Allégeance Royaume de France Royaume de France
Arme Cavalerie
Grade Maréchal de camp des armées du Roi en service étranger
Commandement Régiment de Royal-Guyenne (1780)[2]
Distinctions Ordre royal et militaire de Saint-Louis (1748)
Autres fonctions Gouverneur de Belfort(1768)
Famille Famille de Clermont-Tonnerre

Charles Gaspard de Clermont-Tonnerre (né à Paris le - exécuté à Lyon le ), marquis de Clermont-Tonnerre, était le fils aîné de Jules Charles Henri de Clermont-Tonnerre, deuxième duc de Clermont-Tonnerre, Lieutenant général des armées du roi et commandant en chef dans la province de Dauphiné.

Gaspard II de Clermont-Tonnerre

Sommaire

Biographie

Il a été capitaine au Régiment du Roi-Cavalerie[3], puis commandant du Régiment de Royal-Guyenne en 1780. Général de l'armée lyonnaise, il inspecte avec le comte de Précy, juste avant le siège de 1793, les fortifications de la ville de Lyon.

Condamné à mort par la commission de justice militaire de Lyon, le [4], il est fusillé à Lyon le , à l'âge de 46 ans.

Famille

Le , il épouse Louise Adélaïde Victoire de Durfort Civrac (1757-????)[5], dont il a deux enfants :

Voir aussi

Notes et références

  1. La Chesnaye Des Bois dans son Dictionnaire de la noblesse, Tome V, 1864, donne comme surnom Marquis de Clermont-Tonnerre
  2. Histoire généalogique et héraldique des pairs de France, Courcelles, Tome VII, 1826
  3. Dictionnaire de la noblesse, Tome IV, 1772
  4. Balleydier, p.154
  5. Archives départementales du Nord - Valenciennes (paroisse St Nicolas)(BMS 1784-1794 ; vue 150/738) - Très haute et très puissante dame Madame Louise Adélaïde Victoire Durfort de Tonnerre, épouse de très haut et très puissant seigneur Monseigneur Charles Gaspar, marquis de Clermont-Tonnerre, brigadier des armées du Roi ; elle est mentionnée comme marraine dans l'acte de baptême du 3 octobre 1787 de Gaspar Thérèse Louck, musicien, âgé de vingt-quatre ans, natif de Philadelphie en Amérique...

Sources

  • Alphonse Balleydier, Histoire politique et militaire du peuple de Lyon pendant la Révolution française, 1789-1795, L. Curmer, 1846, p. 154
  • Aimé Guillon de Montléon, Mémoires pour servir à l'histoire de la ville de Lyon pendant la Révolution, vol. 23 sur Google Livres, Paris, 1824