Charles Daniélou

Charles Daniélou
Charles Daniélou.jpg
Charles Daniélou, député du Finistère (1914)
Fonctions
Député du Finistère
-
Ministre de la Marine marchande
Sous-secrétaire d'État
Maire
Locronan
Ministre de la Santé
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Conjoint
Enfants
Alain Daniélou
Jean Daniélou
Catherine Daniélou ()
Autres informations
Partis politiques
Distinction

Charles Daniélou (, Douarnenez - , Neuilly-sur-Seine) est un homme politique, poète et romancier français.

Il fut journaliste, maire de Locronan, député du Finistère de 1910 à 1914 puis de 1919 à 1936, ministre.

Biographie

Anti-dreyfusard et conservateur à l'origine (il a été le secrétaire particulier du député nationaliste Gabriel Syveton et a écrit des poésies pour La Libre Parole)[1], affilié à la Fédération républicaine, il évolua par la suite vers l'Alliance démocratique et les Radicaux indépendants. Il se rapprocha d'Aristide Briand et soutint le cartel des gauches en 1924. Il fut ministre dans les cabinets Camille Chautemps (1930), Théodore Steeg (1930-1931), Édouard Daladier (1932-1933).

Vie privée

Il fut l'époux de Madeleine Clamorgan (épousée en 1904), avec qui il eut 6 enfants, parmi lesquels :

Références

  1. Raphaël Viau, Vingt ans d'antisémitisme 1889-1909, Paris, Fasquelle, 1910, p. 355.

Œuvres

  • Les Armoricaines, poèmes, A. Fontemoing, 1905
  • Des poèmes sous la lampe, poèmes, Eugène Figuière éditeur, 1926
  • Les Veillées fabuleuses, roman, Eugène Figuière éditeur, 1922
  • La Chanson des casques, poèmes, Eugène Figuière éditeur, sd
  • Le Fantôme de Richemer, roman, Eugène Figuière éditeur, 1925
  • Dans l'intimite de marianne, Édition Musy, 1945

Bibliographie

  • Patrick Gourlay, Charles Daniélou (1878-1958): Itinéraire politique d'un Finistérien, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 1996, 212 p.
  • « Charles Daniélou », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Liens externes