Championnat de France de football 1911 (USFSA)

Championnat de France USFSA 1911
Logo de l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques
Généralités
Sport football
Organisateur(s) USFSA
Édition 18e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon

Navigation

Le Championnat de France de football USFSA 1911 met aux prises les champions régionaux de l'USFSA.

Championnats régionaux

Championnat de Paris

Le championnat de Paris compte 4 séries[1].

La première série de Paris est remportée par Racing Club de France. À la suite de la défection de plusieurs clubs de première et deuxième série, partis former la Ligue de football association, le championnat de première série de Parisse réduit à huit clubs. Chaque club s'affronte une fois. Les quatre premiers disputent une poule finale, tandis que les quatre derniers s'affrontent en poule de maintien. Une victoire vaut 3 points, un nul 2 points et une défaite 1 point.

Les sept journées de la première phase ont lieu entre le 16 octobre et le 4 décembre 1910[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8]. Les matchs Stade français - CA XIVe et US Clichy - AS française de la 7e journée sont reportés et joués le 18 décembre[9]. Le match US Clichy - Club français de la 6e journée est reporté et joué le 8 janvier 1911[10].

Classement de la 1re série du championnat de Paris - Première phase
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Moy Résultats (▼ dom., ► ext.) RCF USC CSG GC ASF CF SF XIV
1 RC France 21 7 7 0 0 40 13 3,077 RC France 9-0 1-0 10-4 5-4 5-3 6-1 4-1
2 US Clichy 18 7 5 1 1 16 12 1,333 US Clichy 1-1 3-1 1-0 3-1 4-0 4-0
3 CA Société générale 15 7 3 2 2 17 9 1,889 CA Société générale 3-1 2-2 1-2 3-1 7-1
4 Gallia Club 14 7 3 1 3 20 24 0,833 Gallia Club 3-3 4-2 3-2 4-1
5 AS française 13 7 2 2 3 15 17 0,882 AS française 2-0 1-4 3-2
6 Club français 13 7 3 0 4 12 16 0,75 Club français 2-0 2-1
7 Stade français 9 7 1 0 6 10 23 0,435 Stade français 2-4
8 CA XIVe 9 7 1 0 6 10 26 0,385 CA XIVe
  •      Poule de titre
  •      Poule de maintien

Pour les poules finales, les points sont conservés et les clubs s'affrontent une nouvelle fois. Les matchs ont lieu les 22 janvier[11], 29 janvier[12] et 5 février 1911[13].

Classement de la 1re série du championnat de Paris - Poule de titre
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Moy Résultats (▼ dom., ► ext.) RCF USC CSG GC
1 RC France 29 10 9 1 0 46 16 +30 RC France 2-2 2-1 2-0
2 US Clichy 24 10 6 2 2 26 20 +6 US Clichy 0-6 8-0
3 CA Société générale 22 10 5 2 3 26 12 +14 CA Société générale 2-1
4 Gallia Club 17 10 3 1 6 21 36 -15 Gallia Club
  •      Champion de Paris et qualifié pour le championnat de France
Classement de la 1re série du championnat de Paris - Poule de maintien
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Moy Résultats (▼ dom., ► ext.) ASF CF XIV SF
5 AS française 22 10 5 2 3 31 20 1,55 AS française 7-1 4-2 5-0
6 Club français 17 10 3 1 6 16 27 0,593 Club français 0-1 3-3
7 CA XIVe 16 10 3 0 7 17 32 0,531 CA XIVe 4-2
8 Stade français 13 10 1 1 8 15 35 0,429 Stade français
  •      Poule de maintien interséries

Championnat du Nord

L'Olympique lillois remporte le titre le dimanche 19 février 1911. Le dernier match entre l'Olympique lillois et le Stade roubaisien n'est pas joué, le 26 février ayant lieu le match Paris-Nord puis le 5 mars les huitièmes de finale du championnat de France.

Classement du championnat du Nord
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Moy
1 Olympique lillois 37 13 12 0 1 77 15 +62
2 RC Roubaix 36 14 11 0 3 38 20 +18
3 US tourquennoise 34 14 10 0 4 56 21 +35
4 RC Calais 26 14 6 2 6 30 35 -5
5 Stade roubaisien 25 13 4 2 7 26 34 -8
6 US boulonnaise 24 14 5 0 9 19 32 -13
7 US Malo-les-Bains 22 14 4 0 10 21 65 -44
8 SC tourquennois 16 14 1 0 13 26 88 -62

Championnat du Littoral

Les quatre clubs de la saison précédente sont engagés. Le Stade helvétique remporte le titre en gagnant une nouvelle fois ses six matchs. L'Olympique de Marseille et le Stade Étoile bleue terminent à égalité de points. Les deux clubs doivent se rencontrer une semaine après la fin du championnat dans le cadre du Challenge international du Sud, pour ce qui doit également être une belle officieuse pour départager les deux clubs, mais le Stade Étoile bleue déclare forfait[14].

Classement du championnat du Littoral[14]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Moy Résultats (▼ dom., ► ext.) SH OM SEB USM
1 Stade helvétique T 18 6 6 0 0 Stade helvétique 2-0 - -
2 Olympique de Marseille 12 6 3 0 3 22 8 2,75 Olympique de Marseille 2-3 3-1 9-1
2 Stade Étoile bleue 12 6 3 0 3 Stade Étoile bleue - 1-0 -
4 US marseillaise 6 6 0 0 6 US marseillaise - 0-8 -
  •      Champion et qualifié pour le championnat de France

Championnat de France

Participants

Les participants sont les vainqueurs des championnats régionaux :

  • Champion de Paris : Racing club de France
  • Champion du Nord : Olympique Lillois
  • Champion de Haute-Normandie : Football Club de Rouen
  • Champion de Basse-Normandie : Association Sportive de Trouville-Deauville
  • Champion de Bretagne : Union Sportive Servannaise
  • Champion de Picardie : Amiens Athletic Club
  • Champion de Champagne : Racing Club de Reims
  • Champion de Guyenne et Gascogne : Sport Athlétique Bordelais
  • Champion du Littoral : Stade Helvétique de Marseille
  • Champion de Lorraine : Cercle Sportif de Remiremont
  • Champion des Pyrénées : Stade toulousain
  • Champion du Lyonnais : Football Club International de Lyon
  • Champion du Languedoc : Olympique de Cette
  • Champion de la Côte d’Azur : Stade Raphaëlois
  • Champion de Beauce et du Maine : Angers Université Club
  • Champion de Bourgogne-Franche-Comté : RCFC de Besançon
  • Champion de l'Atlantique :
  • Champion des Charentes : Sporting Club Angérien
  • Champion de Touraine : Union Sportive de Tours
  • Champion du Dauphiné : Sporting Club Dauphinois
  • Champion des Ardennes : Football Club de Braux

Tour préliminaire

Huitièmes de finale

Quarts de finale

Demi-finales

Finale

  • , terrain du Stade helvétique, Marseille devant plus de 3000 spectateurs
    • SH Marseille 3-2 RC France
    • Arbitre : D. Labat
    • Buts : R. Scheibenstock, Loveday et Utiger pour Marseille ; Grünig et Pflüger pour Paris.
    • Marseille : J. Navarro, Henri Scheibenstock, E. Hippenmeier, L. Moret, Henri Hattenschwyler, A. Hattenschwyler, Th. Schmidt, A. Utiger, J. Baïerle, Loveday, René Scheibenstock
    • Paris : G. De Gastyne, Specke, Nisbet, E. Lenglet, Gaudin, A. Nicol, P. Grünig, A. Trousselier, R. Matthey, Pflügern, André Puget

Quatorze joueurs suisses disputent la finale : dix chez les Marseillais et quatre au Racing.

Références

  1. « Football association », L'Auto, no 3652,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  2. « La vie sportive - Football association », Le Matin,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  3. « La vie sportive - Football association », Le Matin,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  4. « La vie sportive - Football association », Le Matin,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  5. « La vie sportive - Football association », Le Matin,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  6. « La vie sportive - Football association », Le Matin,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  7. « La vie sportive - Football association », Le Matin,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  8. « La vie sportive - Football association », Le Matin,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  9. « La vie sportive - Football association », Le Matin,‎ , p. 6 (lire en ligne)
  10. « La vie sportive - Football association », Le Matin,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  11. « La vie sportive - Football association », Le Matin,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  12. « La vie sportive - Football association », Le Matin,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  13. « La vie sportive - Football association », Le Matin,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  14. a et b Gilles Castagno, Olympique de Marseille : Histoire encyclopédique, t. 1 (1900-1939), , 704 p. (ISBN 978-2-9540023-0-9), « Saison 1910-1911 », p. 76-79

Bibliographie

  • (en) Frédéric Pauron, « France 1892-1919 : 1910/11 », sur rsssf.com, (consulté le 16 octobre 2009)