Championnat de Belgique de football D4 2012-2013

Promotion
2012-2013
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 61e
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Date du au
reprise le pour la Série D
Participants 65 clubs[note 1] 3
Matchs joués 832 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 4e niveau
Niveau supérieur Division 3 2012-2013
Niveau inférieur 9 séries de Première provinciale

Palmarès
Tenant du titre K. Berchem Sport 2004
R. Cappellen FC
R. UW Ciney
K. FC Izegem
Promu(s) en début de saison 12+2
KE Appelterre-Eichem
R. Cité Sport GH
FC JL Arlonnaise
OMS Ingelmunster
K. SK Halle
K. Lutlommel VV
K. Merksem SC
K. OVC Sterrebeek
R. JS Taminoise
R. SC Templeuvois
K. Ternesse VV
K. FC Eendracht Zele
+
K. SC Menen (TF)
R. US Genly-Quévy 89(TF)
Vainqueur K. RC Gent-Zeehaven
K. Londerzeel SK
K. FC Oosterz. Oosterwijk
R. Sprimont Combl. Sp.
Promu(s) 4+1
K. RC Gent-Zeehaven
K. Londerzeel SK
K. FC Oosterz. Oosterwijk
R. Sprimont Combl. Sp.
+
K. Sporting Hasselt (TF)
Relégué(s) 12+4:
KE Appelterre-Eichem
K. Everbeur Sport
R. Standard FC Bièvre
R. Entente Blégnytoise
K. Dilbeek Sport
K. Kampenhout SK
K. VC Jong Lede
K. SK Maldegem
R. RC Mormont
RU St-Ghislain T-H.
Excelsior Veldwezelt
K. Ternesse VV Wom.
+ K. FC Sp. Petegem (TF)
K. SKL Ternat (TF)
R. JS Taminoise (TF)
K. FC Katelijne (TF)
Buts TOTAL : 3.035 buts

Navigation

Le Championnat de Belgique de football D4 2012-2013 est la soixante-et-unième édition du championnat de Promotion (D4) belge.

La procédure reste identique aux saisons précédentes: le champion de chaque série est promu en Division 3. Dans chaque série, les vainqueurs de période (de 10 matches chacune) ou les équipes classées directement sous le champion (si le champion a gagné une ou plusieurs périodes, ou si un même club gagne plus d'une période) sont qualifiés pour le Tour final des Promotions.

Les équipes classées à la 13e place dans les différentes séries doivent disputer des « barrages pour le maintien ». Les trois derniers de chaque série sont relégués en séries provinciales.

Championnat de Belgique de football D4 2012-2013

Sommaire

Organisation - Réglementation

Les clubs participants sont ventilés en quatre séries selon des critères géographiques. Une convention veut que dans la mesure du possible une même poule comprennent des équipes venant de trois provinces différentes.

Les quatre groupes ont une valeur identique quelle que soit leur appellation (A, B, C ou D). Le champion d'une série est promu direct en Division 3 pour la saison suivante.

Les trois derniers de chaque séries sont relégués en Division 1 de leur province (P1).

Champions de périodes

Dans chaque série, la compétition est partagée en trois périodes (aussi familièrement appelées « tranches ») de dix rencontres. Chaque période donne lieu à un classement distinct. Le club qui termine en tête à la fin d'une période est désigné « champion de période » et directement qualifié (à condition de ne pas terminer en position de barragiste ou de relégué au classement général final) pour le tour final pour la montée.

Tour final pour la montée

Par série, les trois champions de période se qualifient pour un tour final en vue d'une montée éventuelle. Dans certains cas, le classement général final désigne un qualifié (un club champion a gagné une ou plusieurs période, un même club a gagné plusieurs période, un champion de période termine sous la 12e place au classement général final).

Barrages pour la descente

Le 13e classé de chaque série prend part aux barrages pour le maintien.

Remarques préliminaires

« Dossier Tournai »

Le mercredi , le Tribunal de Première Instance de Tournai donne raison au R. FC Tournai qui s'estime injustement puni. Voir détails: « Dossier Tournai »

Si à l'époque, l'URBSFA annonce vouloir se pourvoir en appel ; elle replace le club en Division III[1].

De ce fait, la Série B ne compte que 15 formations.

Imbroglio réglementaire

Les clubs de Promotion restent dans l'expectative à la suite de ce dossier Tournai, surtout en ce qui concerne le principe des relégations. L'URBSFA confirme que le nombre de descendants n'est pas modifié: 1 barragiste et 3 descendants par série. Donc 12 relégués directs.

Cette affirmation est curieuse. En effet, prévu pour 64 équipes, le 4e niveau compte 2 formations excédentaires après le repêchage de deux clubs (voir ci-après). Comme la fédération a immédiatement annoncé qu'un descendant supplémentaire viendrait de D3 (de la série à 19 avec Tournai), le fait de ne renvoyer que 12 équipes en P1 n'est pas logique. Ce nombre devrait être de 14. La même logique mathématique voudrait que la « Série C » (débutée à 18) compte 5 relégués et le forfait de Veldwezelt ne devrait rien changer

Au moment de la trêve des Confiseurs, l'URBSFA n'a pas encore fourni de clarté sur cet imbroglio relatif au nombre de descendants.

Deux clubs repêchés

Par rapport aux verdicts sportifs de la saison précédente, l'URBSFA a décidé de « repêcher » deux clubs. Cette décision fait suite à ce l'on peut appeler le « Dossier Lyra ». Pour rappel, peu avant la fin de la saison 2011-2012, le Lyra avait déposé une réclamation à la suite d'une défaite au FC Charleroi. Obtenant gain de cause, le matricule 7776 avait récupéré trois points et ainsi décroché son sauvetage. Mais à la fin du mois de juin, l'affaire fut traitée « en évocation » à la demande du FC Charleroi qui eut gain de cause.

Face à un dilemme, dans le cas où le dossier censé être rejugé serait défavorable pour le Lyra, la URBSFA opte pour un « jugement de Salomon ». La Royale Union Saint-Ghislain Tertre-Hautrage (reléguée après les barrages) et le Koninklijke Football Club Katelijne-Waver (descendant direct) sont repêchés et peuvent à nouveau prester en Promotion.

L'aménagement des séries place la RUSGTH dans la poule « B », alors que Katelijne est versé dans la série « C ».

Everbeur Sport glisse de la série « B » à la « C ». Géographiquement, c'est plus logique vu la localisation de ce club, aux confins du Brabant flamand, du Limbourg et de la Province d'Anvers. De plus, cela permet d'avoir quatre séries avec un nombre pair de participants. La « Série C » compte donc 18 équipes dont les 5 dernières classées sont reléguées.

Veldwezelt renonce

Engagé dans la « Série C », l'Excelsior Veldwezelt se retrouve en grandes difficultés financières. Ayant vu plusieurs de ses joueurs quitter le navire faute de paiement, le club est contraint de déclarer forfait, le , en raison d'un nombre insuffisant d'éléments alignables, lors de la venue de Vosselaar. Après une de dernière sortie (défaite 4-0)à Bree, le « matricule 3624 » déclare forfait général début décembre 2012. L'URBSFA retire tous les résultats enregistrés avec Veldwezelt, le classement final est établi sur 32 matches.

Malgré leurs efforts les dirigeants et bénévoles du club limbourgeois n'ont pas su mener à bien leur plan de liquidation de l'ancienne ASBL et la structuration d'une nouvelle. Le cercle quitte les séries nationales où il est présent depuis 14 saisons consécutives (dont 2 x 3 en Division 3). Il est plus que probable que la radiation définitive attend cette association vieille de plus de 70 ans[2].

Changement d'appellation

Depuis la fin de la saison précédente, le Verbroedering Meldert (matricule 8126) change son appellation et devient le Tot Herstel Onze Rechten Kokerij Meldert ou THOR Kokerij Meldert, matricule 8126. Cette dénomination était celle d'un des deux cercles ayant fusionné en 2004 pour former le « Verbroedering ». L'autre cercle était l'Eendracht Meldert (matricule 6367).

Dilbeek en grandes difficultés

Le club de Dilbeek Sport (Série B) connaît de sérieuses difficultés financières depuis la fin de la saison précédente. Le cercle qui n'évolue qu'avec des jeunes éléments est proche de renoncer en décembre 2012, mais tente de terminer la saison avec les moyens du bord.

Turkania Faymonville, en danger puis sauvé

Le RFC Turkania Faymonville (Série D) est aussi dans les soucis. Alors que son président, Monsieur Werner Giet souhaite prendre du recul par rapport au football aucun repreneur ne se présente. Une fusion est évoquée et devrait avoir lieu ave le Wallonia Waismes (P2) pour former le Turkania Waismes et évoluer en P2. Cela tarde à se concrétiser face aux réticences au sein du Turkania. Le club tente de se maintenir en « Promotion » pour, comme le prévoit le règlement, de permettre à un club liégeois de récupérer sa place en cas d'arrêt.

Mais à vers la fin du mois de mars 2013, une solution positive se dégage. Un nouveau président, Monsieur Michel Hannes, est présenté. L'entraîneur de la saison suivante a déjà été choisi (Manu Crasset) de même que quatre transferts entrants sont déjà réalisés. Une grande part du noyau 2012-2013 s'apprête à prolonger chez les « Turcs ». La pérennité du matricule 1798 semble assurée et le principal souci redevient d'assurer le maintien en « Promotion »[3].

Elargissement aux Espoirs D1 annulé

Dans le courant de cette saison, des pourparlers sont entamés entre les responsables de la Ligue professionnelle et les cercles des divisions infrérieures (D3 et Promotion) afin d'autoriser la participation des équipes « Espoirs » de D1 aux compétitions de Promotion (niveau 4) dès la saison 2013-2014[4].

Les premiers échos favorables n'aboutissement cependant pas. Alors que la ligue de Promotion est favorable et que celle de Division 3 est ouverte au débat, c'est la Pro league elle-même qui range le projet dans son carton « pour une période indéterminée ». Steven Maertens, CEO de la Fédération, parle d'une belle occasion manquée[5]...

Le FC Charleroi absorbe Heppignies

Le mercredi 15 mai 2013, se confirme la rumeur: le FC Charleroi (matricule 94) absorbe la R. JS Heppignies-Lambusart-Fleurus (matricule 5194).

À noter qu'il n'y a aucune « fusion » réalisée. Dans la réalité des faits, la direction du « matricule 94 » prend les commandes du « matricule 5194 » qui prend l'appellation de Royal Charleroi Fleurus et qui évoluera en D3 lors du championnat 2013-2014. Ce club disputera ses matches à domicile au stade de La Neuville à Montignies-sur-Sambre.

Le « matricule 94 » lui est...à vendre.

Clubs participants

Soixante-six clubs prennent part à cette édition, soit deux de plus par rapport à la saison précédente. Les clubs sont répartis en quatre séries. Trois poules comptent 16 équipes et une en totalise 18.

Série A

Clubs participant à la saison 2012-2013 du championnat de Promotion - Série A
# Nom[note 2] Mat. Ville Stades Provinces En Prom depuis Total en Prom. S. précédente
1 Koninklijke Voetbal Klub Ieper 100 Ypres KVK Ieperstadion Fl. occidentale 2010-2011 (3e) 24 saisons 2e Série A
2 Tot Herstel Onze Rechten Kokerij Meldert 8126 Meldert van den Steen-Demeystadion Fl. orientale 2004-2005 (9e) 14 saisons 3e Série A
3 Sportkring Berlare 7850 Berlare Puitenstadion Fl. orientale 2008-2009 (5e) 5 saisons 4e Série A
4 Sportkring Terjoden-Welle 4133 Denderleeuw Van Roystadion Fl. orientale 2010-2011 (3e) 3 saisons 5e Série A
5 Sporting West Harelbeke 1574 Harelbeke Forestierstadion Fl. occidentale 2011-2012 (2e) 5 saisons 6e Série A
6 Koninklijke Racing Club Gent-Zeehaven 11 Oostakker GSPstadion Fl. orientale 2009-2010 (4e) 27 saisons 7e Série A
7 Koninklijke Sint-Eloois-Winkel Sport 4408 Sint-Eloois-Winkel De St-Ellois-Winkelstadion Fl. occidentale 1999-2000 (14e) 14 saisons 8e Série A
8 Koninklijke Football Club Sparta Petegem 3821 Petegem Sparta Petegemstadion Fl. orientale 2008-2009 (5e) 5 saisons 9e Série A
9 Koninkijke Sportkring Maldegem 4220 Maldegem De Waelestadion Fl. orientale 2011-2012 (2e) 4 saisons 10e Série A
10 Sportkring Eernegem 2777 Eernegem SK Eernegemtadion Fl. occidentale 2010-2011 (3e) 12 saisons 11e Série A
11 Koninklijke Blue Star Poperinge 3172 Poperinge Complex Don Bosco Fl. occidentale 2009-2010 (4e) 4 saisons 12e Série A
12 Koninklijke Voetbalclub Jong Lede 3957 Lede Sportcomplex Ommegang Fl. orientale 2011-2012 (2e) 7 saisons 13e Série A
13 Koninklijke Football Club Eendracht Zele 1046 Zele Gemeentelijk Sportcomplex Fl. orientale 2012-2013 (1re) 14 saisons Champion provincial
14 Olympic Molen Sport Ingelmunster 9441 Ingelmunster OMS Ingelmunsterstadion Fl. occidentale 2012-2013 (1re) 1 saison Champion provincial
15 Koninklijke Eendracht Appelterre-Eichem 3964 Appelterre-Eichem Molenveld Fl. orientale 2012-2013 (1re) 3 saisons Tour final P1 Fl. orientale
16 Koninklijke Sport-Club Menen 56 Menin KSC Menenstadion Fl. occidentale 2012-2013 (1re) 18 saisons Tour final interprovincial

Localisation Série A

Belgium location map.svg
Localisation de la ville
Poperinge
Localisation de la ville
Ingelmunster
Localisation de la ville
T-Welle
Localisation de la ville
App.-Eichem
Voir l’image vierge
Localisation des clubs engagés en Promotion A 2012-2013

Série B

Clubs participant à la saison 2012-2013 du championnat de Promotion - Série B
# Nom[note 2] Mat. Ville Stades Provinces En Prom depuis Total en Prom. S. précédente
1 Koninklijke Olympia Sporting Club Wijgmaal 1349 Wijgmaal Ymeriastadion Brabant 2012-2013 (1re) 28 saisons Div. 3 17e Série B
2 Royal Léopold Uccle Football Club 5 Uccle Complexe de Neerstalle Brabant 2010-2011 (3e) 9 saisons 10eSérie B
3 Royale Union Saint-Ghislain Tertre-Hautrage 1708 Tertre Stade Bavier Hainaut 2010-2011 (3e) 3 saisons 13e Série B[note 3]
4 Koninklijke Kampenhout Sportkring 2615 Kampenhout Sportcentrum Kampenhout Brabant 2011-2012 (2e) 8 saisons 11e Série B
5 Royale Entente Sportive Acrenoise 2774 Deux-Acren stade des Camomilles Hainaut 2011-2012 (2e) 2 saisons 8e Série B
6 Royal Wallonia Walhain Chaumont-Gistoux 3262 Walhain stade des Boscailles Brabant 2007-2008 (6e) 7 saisons 2e Série D
7 Koninklijke Londerzeel Sportkring 3630 Londerzeel Burgmeester A. Lambertstadion Brabant 2008-2009 (5e) 21 saisons 6e Série B
8 Koninklijke Sportkring Lombeek Ternat 5365 Ternat Domein Kruikenburg Brabant 2011-2012 (2e) 4 saisons 5e Série B
9 Koninkjlijke Dilbeek Sport 6325 Dilbeek Roelandsveldstadion Brabant 2008-2009 (5e) 10 saisons 4e Série B
10 Football Club Ganshoren 7569 Ganshoren Complexe Roobaert Brabant 2011-2012 (2e) 2 saisons 7e Série B
11 Tempo Overijse Maleizen-Tombeek 8715 Overijse Complex Hagaard Brabant 2009-2010 (4e) 9 saisons 2e Série B
12 Koninklijke Sportkring Halle 87 Hal Kruisveld Brabant 2012-2013 (1re) 10 saisons Tour final P1 Brabant
13 Royal Sporting Club Templeuvois 133 Templeuve stade de la Providence Hainaut 2012-2013 (1re) 3 saisons Champion provincial
14 Koninklijke Olympia Voetbalclub Sterrebeek 1002 Sterrebeek Het Zeen Brabant 2012-2013 (1re) 1 saison Champion provincial
15 Royale Union Sportive Genly-Quévy 89 4194 Quévy stade de la Motte Hainaut 2012-2013 (1re) 1 saison Tour final interprovincial

Localisation Série B

Voir l’image vierge
Localisation des clubs engagés en Promotion B 2012-2013

Série C

Clubs participant à la saison 2012-2013 du championnat de Promotion - Série C
# Nom[note 2] Mat. Ville Stades Provinces En Prom depuis Total en Prom. S. précédente
1 Koninklijke Sporting Hasselt 3245 Hasselt Gemeentelijke stadion Limbourg 2012-2013 (1re) 10 saisons Div. 3 18e Série B
2 Koninklijke Football Club Duffel 284 Duffel Sportcetrum Duffel Anvers 2008-2009 (5e) 41 saisons 9e Série B
3 Koninklijke Football Club Sint-Lenaarts 1357 St)Lenaarts KFC St-Lenaarts Complex Anvers 2007-2008 (6e) 6 saisons 7e Série C
4 Koninklijke Everbeur Sport Averbode 2030 Averbode Gemeentelijke Sportcomplex Brabant 2010-2011 (3e) 4 saisons 11e Série C
5 Koninklijke Witgoor Sport Dessel 2065 Dessel Witgoorstadion Anvers 2006-2007 (7e) 20 saisons 9e Série C
6 Koninklijke Overpeltse Voetbalvereniging 2082 Overpelt Sportpark De Leukens Limbourg 2009-2010 (4e) 5 saisons 3e Série C
7 Koninklijke Voetbalvereniging Vosselaar 2391 Vosselaar Vosselaar VV-stadion Anvers 2011-2012 (2e) 13 saisons 5e Série C
8 Koninklijke Football Club Esperanza Neerpelt 2529 Neerpelt Sportpark De Roosen Limbourg 2011-2012 (2e) 12 saisons 2e Série C
9 Koninklijke Sportkring Bree 2583 Brée KSK Breestadion Limbourg 2009-2010 (4e) 26 saisons 4e Série C
10 Excelsior Veldwezelt 3624 Veldwezelt Excelsiorstadion Limbourg 2010-2011 (3e) 8 saisons 6e Série C
11 Koninklijke Excelsior Sportkring Leopoldsburg 3904 Heppen Heppenstadion Limbourg 2006-2007 (7e) 15 saisons 10e Série C
12 Koninklijke Football Club Oosterzonen Oosterwijk 3970 Oosterwijk KFC Oosterzonenstadion Anvers 2009-2010 (4e) 4 saisons 10e Série C
13 Koninklijke Football Club Katelijne-Waver 4453 Wavre-Ste-C. Katelijnestadion Anvers 2010-2011 (3e) 3 saisons 14e Série B[note 4]
14 Spouwen-Mopertingen 3970 Mopertingen Complex Blokstraat Limbourg 2003-2004 (10e) 28 saisons 8e Série C
15 Koninklijke Lyra Turn-en Sportvereniging 7776 Lierre Lyrastadion Anvers 2005-2006 (8e) 18 saisons 12e Série B
16 Koninklijke Ternesse Voetbalvereniging Wommelgem 1085 Wommelgem Sportcentrum Scheersel Anvers 2012-2013 (1re) 1 saison Champion provincial
17 Koninklijke Merksem-Antwerpen Noord Sport-Club 544 Merksem Jef Mermansstadion Anvers 2012-2013 (1re) 10 saisons Tour final P1 Anvers
18 Koninklijke Lutlommel Voetbalvereniging 2770 Lommel Lutlommel VV-stadion Limbourg 2012-2013 (1re) 2 saisons Champion provincial

Localisation Série C

Voir l’image vierge
Localisation des clubs engagés en Promotion C 2012-2013

Série D

Clubs participant à la saison 2012-2013 du championnat de Promotion - Série D
# Nom[note 2] Mat. Ville Stades Provinces En Prom depuis Total en Prom. S. précédente
1 Royal Olympic Club Charleroi-March. 246 Montignies stade de La Neuville Hainaut 2012-2013 (1re) 3 saisons Div. 3 18e Série A
2 Royal Football Club de Liège 4 Seraing stade du Pairay Liège 2011-2012 (2e) 4 saisons 3e Série D
3 Football Club Charleroi 94 Montignies stade de La Neuville Hainaut 2008-2009 (5e) 10 saisons 3e Série B
4 Union Royale Namur 156 Namur stade communal des Bas-Prés Namur 2011-2012 (2e) 13 saisons 11e Série D
5 Royale Entente Blégnytoise 236 Blégny rue de la Belle-Fleur Liège 2011-2012 (2e) 18 saisons 13e Série D
6 Royal Sprimont Comblain Sport 260 Sprimont stade du Tultay Liège 2008-2009 (5e) 7 saisons 8e Série D
7 Royal Football Club Turkania Faymonville 1798 Faymonville rue du Robrou Liège 2006-2007 (7e) 7 saisons 4e Série D
8 Royal Aywaille Football Club 1979 Aywaille avenue de la Porallée Liège 2009-2010 (4e) 4 saisons 7e Série D
9 Royal Standard Football Club Bièvre 2593 Bièvre route de Bouillon Namur 2011-2012 (2e) 2 saisons 12e Série D
10 Royal Racing Club Hamoir 3114 Hamoir rue du Moulin Liège 2009-2010 (4e) 6 saisons 6e Série D
11 Royal Racing Club Mormont 3816 Mormont La Forge Luxembourg 2011-2012 (2e) 10 saisons 10e Série D
12 Royal Football Club de Meux 4454 Meux stade des Verts et Blancs Namur 2011-2012 (2e) 8 saisons 9e Série D
13 Royale Union Sportive Givry 6237 Givry stade de la RUS Givry Luxembourg 2009-2010 (4e) 4 saisons 5e Série D
14 Football Club Jeunesse Lorraine Arlonaise 7763 Arlon stade du FCJLA Luxembourg 2012-2013 (1re) 30 saisons Champion provincial
15 Royal Cité Sport Grâce-Hollogne 2913 Grâce-Hollogne Cité du Corbeau Liège 2012-2013 (1re) 1 saison Champion provincial
16 Royale Jeunesse Sportive Taminoise 3939 Tamines stade Arthur Michaux Namur 2012-2013 (1re) 10 saisons Champion provincial

Localisation Série D

Voir l’image vierge
Localisation des clubs engagés en Promotion D 2012-2013

Classements finaux

Légende
  •      Champion & Promu en Division 3
  •       clubs ayant remporté une période de 10 matches et qualifiés pour le Tour final des Promotions
  •       clubs devant disputer un « test-match » pour assurer son maintien en Promotion
  •       clubs relégué vers les séries provinciales
Abréviations

en diminution : Relégué de Division 3 2011-2012
en augmentation : Promu depuis les séries provinciales
R : Club repêché par l'URBSFA à la suite du « Dossier Lyra ».

Promotion A

    • « Champion d'Automne »: TK Meldert
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 K. RC GENT-ZEEHAVEN 55 30 16 7 7 48 30 +18
2 K. VK Ieper 53 30 15 8 7 66 41 +25
3 K. Sint-Eloois-Winkel Sport 51 30 15 6 9 49 36 +13
4 THOR Kokerij Meldert 47 30 12 11 7 45 37 +8
5 SK Terjoden-Welle (T2) 45 30 13 6 11 54 45 +9
6 K. SC Menen en augmentation 48 30 13 10 8 56 42 +14
7 OMS Ingelmunster en augmentation 46 30 12 10 8 46 34 +12
8 SK Berlare 41 30 12 5 13 44 51 -7
9 K. Blue Star Poperinge (T1) 43 30 12 7 11 51 52 -1
10 SK Eernegem 42 30 12 6 12 31 39 -8
11 K. FC Eendracht Zele en augmentation 41 31 11 8 11 47 36 +11
12 Sporting West Harelbeke 40 30 13 1 16 49 61 -12
13 K. FC Sparta Petegem 40 30 10 10 10 45 48 -3
14 K. VC Jong Lede 29 30 7 8 15 35 47 -12
15 K. SK Maldegem 27 30 7 6 17 47 62 -15
16 K. Eend. Appelterre-Eichem en augmentation 18 30 5 3 22 26 78 -52

Tableau des rencontres de la Série A

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) APP BER EER RCG HAR IEP ING LED MAL MEL MEN PET POP SEW TER ZEL
K. Eendr. Appelterre-Eichem 1-5 1-0 1-2 1-2 1-6 3-0 2-0 1-7 0-2 1-4 2-0 1-4 0-5 0-5 1-0
SK Berlare 2-0 1-2 1-0 1-5 1-3 0-0 1-5 3-0 4-1 0-3 0-3 3-0 2-0 1-1 2-0
SK Eernegem 1-0 1-0 0-0 1-2 0-0 1-1 2-1 1-0 0-1 2-1 1-0 1-0 1-4 1-0 2-3
K. RC Gent-Zeehaven 2-0 3-0 2-2 2-0 2-1 1-0 2-0 1-2 3-0 1-1 2-3 3-0 2-4 0-2 1-0
Sporting West Harelbeke 3-0 0-1 2-1 2-5 2-5 0-3 1-2 4-1 2-5 2-1 0-3 2-1 1-0 1-3 1-3
K. KV Ieper 2-0 5-4 5-1 1-1 5-1 1-1 3-0 2-1 0-2 1-2 3-3 1-3 2-1 2-0 2-1
OMS Ingelmunster 3-1 3-0 1-0 1-1 2-0 4-1 1-1 2-2 1-0 2-4 1-1 2-0 3-1 3-1 2-4
K. VC Jong Lede 3-2 1-1 1-2 1-0 0-1 2-2 0-1 1-1 1-2 2-4 1-2 3-3 1-2 1-2 2-1
K. SK Maldegem 2-3 1-2 0-2 0-1 1-4 0-3 1-1 1-0 2-2 4-1 3-0 1-5 4-0 2-6 1-1
THOR Kokerij Meldert 2-0 1-1 1-1 2-2 3-2 1-1 2-2 0-1 0-1 2-1 1-1 3-0 0-0 2-2 1-3
K. SC Menen 4-0 0-1 2-0 1-1 1-3 0-0 0-0 3-0 3-2 2-2 1-0 1-1 2-2 1-1 1-1
K. FC Sparta Petegem 1-1 1-4 1-0 2-1 2-2 0-3 2-1 0-0 1-1 1-3 0-3 1-1 0-3 2-3 2-1
K. Blue Star Poperinge 3-1 4-1 1-1 1-2 4-2 2-1 2-1 2-2 3-2 1-2 0-6 3-3 2-1 2-1 2-1
K. St-Eloois-Winkel Sport 2-0 4-1 2-0 1-2 3-1 2-0 1-1 2-1 3-2 0-0 2-2 0-4 1-0 0-1 1-0
SK Terjoden-Welle 2-2 1-1 1-2 0-1 0-1 1-3 1-0 0-1 3-2 2-0 4-0 3-6 3-1 1-1 0-3
K. FC Eendracht Zele 3-0 2-0 5-2 1-2 1-0 2-2 2-0 1-1 0-0 0-2 5-1 0-0 0-0 0-1 3-4
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Résumé

Première période

Après 6 journées, Meldert, Poperinge, St-Eloois-Winkel, Ypres et Menin se disputent les premières rôles. Ypres puis Menin doivent lâcher prise. Lors de la 9e journée, le Blue Star Poperinge se glisse en tête après qu'un partage blanc (0-0) ait sanctionné le match au sommet St-E-Winkel-Meldert. Lors de la dernière journée de la 1re « tranche », Poperinge est accroché (1-1) à Petegem alors 14e classé, mais Meldert ne peut faire mieux que (1-1) contre Eernegem. La « Blue Star » remporte ainsi le premier ticket pour le tour final.

Deuxième période

La 11e voit TK Meldert prendre sa revanche sur la « période perdue » en allant s'imposer (1-2) sur la pelouse de Poperinge. Par la même occasion le THOR Kokerij repasse en tête du général qu'il ne quitte plus jusqu'à la trêve. Invaincu, le TK est champion d'automne et profite du revers de la Blue Star Poperinge, à Terjoden-Wellen (3-1) lors de la 15e journée, pour asseoir son avance. Ypres profite aussi de la défaite de Poperinge pour se hisser à la 2e place. TK Meldert mène la deuxième période avec 13 points, devant Ypres (12). Dans le bas du tableau, la situation s'est légèrement resserrée. Berlare (10) ferme la marche, derrière la Jong Lede (11) qui s'enfonce dangereusement après un piètre 1 sur 15. Appelterre a glané quelques unités pour venir à la 14e place avec 12 unités. Petegem (16) est barragiste mais menace Menin (17) et un trio, composé de Terjoden-Welle, d'Harelbeke et de Maldegem, qui totalise 18 points.

Lors de la reprise des 5 et 6 janvier, Meldert, et St-Eloois-Winkel et Poperinge marquent le pas en concédant des points. Ypres et Eernegem en profitent pour prendre les 2e et 3e marches du podium temporaire. C'est la Jong Lede qui ferme la marche. Huit jours plus tard, Ypres s'écrase (4-1) à Ingelmunster. Meldert, vainqueur d'Appelterre (2-0) reprend la tête de la période.

À la suite des deux journées de remise, le TK Meldert s'incline à Berlare (4-1) et voir revenir 3 clubs à une unité (Ypres, Terjoden-Welle et Eernegem).

Après qu'une des journées en retard ait été jouée, Terjoden-Welle occupe la tête de la 2e période avec 19 points. Meldert (17), Berlare, Ypres et Eernergem (16) peuvent encore lui ravir la première place.

Cette période se décide lors du week-end de Pâques consacré aux matches d'alignement. Bien que battu (0-1) par le RC de Gand, Terjoden-Welle conserve la tête et remporte la tranche, grâce à une meilleure différence de buts par rapport à Berlare, vainqueur 0-1 à Menin.

Troisième période

Le RC Gand et Lede sont les équipes en vues du début de la dernière période. Les Racingmen gantois se replacent en 2e position au général.La Jong Lede, que nombreux avaient déjà condamnée à la relégation après une deuxième période calamiteuse, effectue une jolie remontée et occupe même la tête de la 3e période après 5 journées.

Ypres et le RC Gand se neutralisent (1-1), le 23 mars, alors que la rencontre du leader Meldert face à Poperinge est remise à cause de la neige !

Lors du week-end de Pâques, les rencontres comptent pour la 2e période. Elles voient le RC Gand passer en tête du classement général, grâce à sa victoire à Terjoden-Welle (0-1). TK Meldert, qui a partagé (1-1) contre Ypres, compte un point de retard mais a joué une rencontre de moins que les « Rats » gantois. En bas de classement l'Eendracht Appelterre-Eichem, qui débute la troisième tranche par cinq défaites consécutives, est le premier club mathématiquement relégué des quatre séries de Promotion (forfait de l'Excelsior Veldwezelt mis à part). Pour la troisième fois, le club fait l'aller-retour vers la première provinciale.

Lors de la journée des 6 et 7 avril, Meldert confirme sa méforme avec une défaite à Terjoden-Welle. Le RC de Gand en profite et prend quatre points d'avance (1 match de plus joué). Les « Rats » gantois prennent aussi la tête de la 3e période. Dans le fond du classement, Maldegem s'est rapproché de la P1 après une défaite (2-3) contre Appelterre déjà condamné. De même, après une belle remontée, la Jong Lede cale et se retrouve avec 8 points de retard sur le barragiste. Une place pour laquelle 7 clubs restent concerné en étant regroupés sur 5 unités. Un groupe qui comprend même Poperinge vainqueur de la 1re période !

Avec les rencontres d'alignement jouées le mercredi 10 avril puis lors du week-end des 13 et 14 avril, le RC Gand augmente son avance. Vainqueur (1-2) à Zele, le « matricule 11 » profite de la défaite surprise de Meldert contre Maldegem (0-1). Au classement de la 3e période, le RC Gand (19) devance Menin (15).

La 28e journée voit les premiers se faire des politesses. Le RC Gand s'incline (2-1) à Petegem alorsque Meldert est battu à domicile (0-1) par la Jong Lede. Un succès qui n'apporte rien aux visiteurs qui se retrouvent mathémétiquement relégués en raison des autres résultats: victoire de Zele (2-4 à Ingelmunster) et d'Eernegem (1-0, contre Maldegem). Les trois descendants sont donc connus: Lede, Maldegem et Appeleterre-Eichem. Pour éviter la place de barragiste, sept équipes se tiennent sur trois points, dont Poperinge vainqueur de la 1re période. À noter que la Jong Lede occupe le deuxième rang de la 3e période mais ne prendra donc pas part au tour final puisque relégué !

Lors de l'avante-dernière journée, le K. RC Gent-Zehaven bat Meldert (3-0) et enlève le titre. Les « Rats gantois » remontent en D3 qu'il avait quittée 5 ans auparavant. Pour le gain de la 3e période, le RC Gand peut encore se faire dépasser par Menin. Au niveau de la place de barragiste Poperinge (40), Harelbeke, Eernegem, Petegem (39) et Zele (38) sont encore mathématiquement concernés.

La dernière journée vaut surtout pour le suspense dans l'attribution de la place de barragiste et le gain de la dernière période. En fond de classement, Eernegem (victoire 1-0 contre Trjoden-Welle) et Zele (victoire 1-3 à Meldert) dépassent Petegem qui a partagé avec Harelbeke (2-2). Ces dezux formations terminent à égalité de points, mais Harelbeke qui vient de concéder son seul nul du championnat possède une meilleure différence de but.

Pour la 3e période, les deux prétendants s'affrontent. Menin et le RC Gand se neutralisent (1-1). Alors qu'un succès aurait ouvert les portes du tour final à Menin (promu douze mois plus tôt), ce partage donne la victoire de la tranche aux Gantois. Ceux-ci étant champions, c'est Ypres, 2e du général qui est repêché pour le tournoi en vue d'une éventuelle montée.

Promotion B

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 K. LONDERZEEL SK 66 28 21 3 4 66 21 +45
2 K. Olympia SC Wijgmaal en diminution 57 28 18 3 7 49 29 +20
3 Tempo Overijse MT' 57 28 17 6 5 61 31 +30
4 R. Wallonia Walhain CG 53 28 16 5 7 51 25 +26
5 K. Olympia VC Sterrebeek en augmentation 47 28 14 6 8 45 42 +3
6 R. Léopold Uccle FC 45 28 13 6 9 43 29 +14
7 R. US Genly-Quévy 89 en augmentation 41 28 12 5 11 45 48 -3
8 R. Entente Sportive Acrenoise 35 28 10 5 13 62 53 +9
9 FC Ganshoren 35 28 9 8 11 39 42 -3
10 K. SK Halle en augmentation 34 28 9 7 12 33 39 -6
11 R. SC Templeuvois en augmentation 29 28 8 5 15 39 49 -10
12 K. SKL Ternat 29 28 8 5 15 35 53 -18
13 R. Union St-Gh.-Tertre-Hautrage R 29 28 8 5 15 31 50 -19
14 K. Kampenhout SK 26 28 7 5 16 33 56 -23
15 K. Dilbeek Sport 8 28 2 2 24 31 96 -65

Tableau des rencontres de la Série B

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ACR DIL GAN GEN HAL KAM LEO LON OVE STG STE TEM TER WAL WIJ
R. ES Acrenoise 3-4 3-0 0-1 2-1 5-0 3-4 1-2 1-1 6-1 3-2 1-2 4-1 2-2 1-2
K. Dilbeek Sport 0-6 2-5 1-7 1-3 3-3 0-1 1-4 2-6 1-2 1-5 0-2 0-1 0-1 3-3
FC Ganshoren 2-2 6-0 1-0 0-0 2-0 1-1 2-2 1-0 1-0 1-1 0-0 0-0 1-2 4-2
R. US Genly-Guevy 89 4-0 3-2 4-3 1-1 2-0 1-0 0-3 1-1 1-0 3-3 2-1 0-1 1-3 1-5
K. SK Halle 2-1 5-1 4-0 0-1 2-1 0-0 1-2 0-4 1-1 1-3 2-1 1-2 0-0 0-1
K. SK Kampenhout 1-3 3-1 3-2 3-1 0-0 0-2 3-0 1-1 1-2 1-2 1-3 0-3 3-5 1-4
R. Léopold Uccle FC 0-0 3-1 4-1 3-1 1-1 4-0 0-1 0-2 3-0 1-1 3-2 2-0 0-0 3-1
K. SK Londerzeel 0-1 5-0 3-1 5-1 6-0 3-0 1-0 0-1 3-0 0-0 1-0 7-0 2-0 3-1
Tempo Overijse MT 5-2 4-2 2-0 2-2 2-0 0-0 2-1 2-4 3-2 3-1 3-0 3-1 1-0 0-2
R. Union St-Ghilain-T-H. 4-0 0-1 0-1 0-0 0-2 1-0 0-3 1-1 3-2 2-2 1-2 0-1 2-6 2-1
K. Olympia VC Sterrebeek 1-1 2-1 1-0 1-3 1-0 1-0 2-1 4-3 1-5 1-3 2-1 2-1 1-0 1-2
R. SC Templeuvois 1-5 2-0 2-0 1-3 1-3 1-3 2-1 1-2 1-1 4-1 1-3 1-1 2-2 0-1
K. SKL Ternat 4-3 5-3 2-2 2-1 1-3 1-2 0-1 0-1 1-3 1-2 0-1 3-3 2-2 0-2
R. Wallonia Walhain CG 4-0 5-0 1-0 2-0 4-0 0-1 3-0 0-1 1-2 1-0 2-1 3-2 1-0 0-1
K. Olympia SC Wijgmaal 2-1 1-0 1-2 2-0 1-0 2-2 3-1 0-1 1-0 1-1 2-0 1-0 3-1 0-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Résumé

  • Le système des périodes est supprimé en raison du reclassement de Tournai en D3.

Londerzeel, Wijgmaal et Walhain se positionnent rapidement et confirment leur statut de favoris. Des surprises sont enregistrées. D'une part l'excellent départ de St-Ghislain-Tertre-Hautrage qui, repêché de dernière minute, effectue un excellent début de compétition et se place dans la « colonne de gauche ». À l'opposé, Tempo Overijse, miné par les blessures piétine en queue de classement avant d'entamer une remontée à partir de sa 5e rencontre et aligne 3 succès.

  • Londerzeel confirme son statut de favori jusqu'à la trêve des Confiseurs atteinte avec 9 points de mieux que les premiers poursuivants. Parmi ceux-ci, on retrouve Walhain qui a marqué le pas avec deux défaites à domicile (contre Kampenhout et Wijgmaal) pour terminer l'année 2012. Avec la meilleure défense de toutes les séries nationales ( seulement 7 buts concédés en 13 matches), le « Wallonia » est rejoint par l'étonnant Léopold (qui n'a plus été à pareille fête depuis près de 75 ans) et Wijgmaal. Overijse s'est replacé à la 6e place. Le « Tempo » et Walhain compte un match de moins, l'un contre l'autre. En fond de tableau, Dilbeek qui n'aligne que des jeunes semble condamné. Ternat (12) et les deux hennuyers, Acren (11) et Templeuve (12) compose le groupe des menacés dont s'est à peine éloigné Ganshoren (14), surtout en raison de son mauvais départ.

À la reprise de janvier, alors que le leader reste au repos, Le Léopold, Overijse et Wijgmaal assurent tandis que Walhain perd de nouveau des plumes (2-2 à Templeuve). Pour la première fois depuis le début, la JS Acrenoise quitte les places de menacés après sa victoire à Kampenhout(1-3). Une semaine plus tard, Deux-Acren poursuit son redressement en allant s'imposer (0-1) à Londerzeel. Grâce à une meilleure différence de buts, Templeuve, vainqueur à Kampenhout, laisse la place de barragiste à Halle qui a partagé à Quévy. Walhain renoue avec la victoire (2-6) au détriment de St-Ghislain qui glisse dangereusement dans la seconde moitié du tableau. Wijgmaal l'emporte (1-0) et bloque la remontée d'Overijse.

Le 17 février, alors que Londerzeel a repris sa marche en avant, Wijgmaal est stoppé (2-1) à St-Ghislain-Tertre-Hautrage, après une série de 6 victoires consécutives. Le Léopold Uccle et Genly Quevy restent idéalement placés pour obtenir une place au tour final. La lutte en bas de tableau reste serrée. Six clubs se tiennent sur 5 points alors que Dilbeek avec 7 unités en 18 rencontres semble bel et bien condamné.

Londerzeel se détache. À la mi-mars, les Brabançons (53) comptent douze unités d'avance sur Wijgmaal (41) qui se montre irrégulier. Overijse (40) se replace sur la 3e marche du podium alors que Walhain (37) n'a pas renoncé accéder au tour final. Genly-Quevy (37) marque le pas en glissant à la 5e place. La lutte pour le maintien reste tendue : de Ganshoren (27) qui réalise un 9 sur 9 à Ternat (21), sept clubs se tiennent sur 6 points. Dilbeek et ses 8 unités doit espérer un miracle.

Le samedi 23 mars, Overijse s'impose (2-0) contre Halle, mais toutes les autres rencontres programmés le dimanche sont remises à cause de la neige qui tombe en abondance en fin de soirée du samedi !

Lors du week-end de Pâques, Londerzeel fait un pas important vers le titre en allant s'imposer (0-1) à Wijgmaal. Le Tempo Overijse, victorieux (1-2) à Walhain qui avait pourtant ouvert rapidement le score, reste le dernier prétendant mais il compte 10 points de retard et a joué un match de plus que le leader. Olympia Wijgmaal, classé 3e, totalise 15 points de retard mais ne peut plus en obtenir que 18.

En fond de classement, Dilbeek (8 points) se rapproche de la relégaion mathématique. La situation reste serrée du 8e au 14e regroupés sur 5 unités (de 27 à 22). Battu (0-1) par Ternat (24), St-Ghislain-Tertre-Hautrage (25) a fait la plus mauvaise opération du week-end Pascal.

Les 6 et 7 avril, alors que le leader Londerzeel est « bye », Overijse se fait accroché (1-1) à l'ES Acrenoise. Le mercredi 10, Londerzeel repousse Ganshoren (3-1). Avec trois victoires de mieux que Wijgmaal et quatre sur Overijse, Londerzeel peut être sacré champion le 14/04, date où il reçoit...Overijse. En bas de tableau, Dilbeek, comme attendu est mathématiquement relégué après une défaite (1-2) contre St-Ghislain.

Overijse entretient le suspense en allant s'imposer (0-1) à Londerzeel, le 14 avril. En même temps, Wijgmaal est accroché par Kampenhout (2-2). Pour être sacré, Londerzeel peut se contenter d'un partage contre Sterrebeek, qu'il reçoit en match d'alignement le mercredi 17 avril. En bas de grille, Templeuve a remporté le succès qu'il lui fallait pour rejoindre le groupe de menacés. Le « RSCT » est allé s'imposer (1-2) à St-Ghislain TH.

Le mercredi , en match d'alignement, Londerzeel concède un partage (0-0) contre Sterrebeek. Le point obtenu est suffisant aux Brabançons pour être sacré. Le « matricule 3630 » remonte en Division 3, cinq ans après l'avoir quittée.

Les 20 et 21 avril 2013, Overijse (1-0, contre Walhain) et Wijgmaal (3-1, contre le Léopold) décroche leur place au tour final. Les deux clubs sont certains de terminer entre la 2e et 4e place. Dans cette série sans système de période, elles sont qualificatives. Le troisième ticket se disputera entre Walhain (47), Sterrebeek (44) et le Léopold (42). Pour le maintien, Acrenoise et Ganshoren (32), Halle (31), St-Ghislain TH et Ternat (29), Templeuve (28) et Kampenhout (26) sont à la lutte. Ganshoren et Ternat n'ont plus qu'une seule rencontre à disputer.

L'incertitude quant au 3e qualifié persiste jus'à la dernière journée. Ce sera ou Walhain ou Sterrebeek. Dans la bas du classement, la situation reste serrée entre Ganshoren (32), Halle (31), St-Ghislain, Ternat (29), Templeuve (28) et Kampenhout (26). Ganshoren reçoit Dilbeek et devrait donc assurer son maintien, par contre Ternat qui a disputé toutes ses rencontres n' plus sont sort en mains.

Lors de la dernière journée, Walhain va s'imposer au terme d'un match spectaculaire (3-5) à Kampenhout. Les Brabançons wallons décrochent ainsi leur place au tour final et confirme la relégation de leurs hôtes du jour. Templeuve obtient un partage (1-1) contre le Tempo Overijse. Ce point permet à Templeuve de sautre par-dessus Ternat et St-Ghislain-Tertre-Hautrage et d'assurer son maintien pour la première fois. Lors de ses deux premiers passages (2001 et 2004), le RSCT avait à chaque fait l'aller-retour. Ternat qui ne jouait pas (championnat terminé huit jours aurapavant) est barragiste et laisse la place de relégable à la RU St-Ghislain T-H., qui s'est inclinée (0-2). Repêché en août, le club borain, s'il débute bien ce championnat, le termine de manière calamiteuse. Comme douze mois auparavant c'est à la différence de but que la RUSGTH est pénalisée.

Promotion C

Le classement officiel ne tient plus compte des résultats entérinés lors de la présence de l'Excelsior Veldwezelt.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 K. FC OOSTERZONEN OOSTERWIJK (T1-T2) 69 32 21 6 5 74 35 +39
2 K. Excelsior SK Leopoldsburg (T3) 69 32 21 6 5 61 26 +35
3 K. SK Bree 61 32 19 4 9 58 36 +22
4 K. Sporting Hasselt en diminution 56 32 16 8 8 60 31 +29
5 Spouwen-Mopertingen 52 32 14 10 8 54 42 +12
6 K. FC Esperanza Neerpelt 50 32 14 8 10 56 38 +18
7 K. FC Sint-Lenaarts 50 32 13 11 8 58 43 +15
8 K. FC Duffel 49 32 14 7 11 47 46 +1
9 K. Witgoor Sport Dessel 46 32 11 13 8 39 34 +5
10 K. Lyra TSV 42 32 12 6 14 52 44 +8
11 K. Overpeltse VV 38 32 10 8 14 50 51 -1
12 K. VV Vosselaar 37 32 10 7 15 48 60 -12
13 K. Merksem-Antw. Noord SC en augmentation 34 32 9 7 16 40 60 -20
14 K. Lutlommel VV en augmentation 32 32 9 6 17 49 74 -25
15 K. FC Katelijne R 25 32 6 7 19 26 61 -35
16 K. Everbeur Sport Averbode 23 32 6 5 21 41 87 -46
17 K. Ternesse VV Wommelgem en augmentation 19 32 4 7 21 41 86 -45
18 Excelsior Veldwezelt 0 0 0 0 0 0 0 0

Tableau des rencontres de la Série C

Le tableau ci-dessous conserve les résultats de l'Excelsior Veldwezelt à toutes fins d'archives, mais ceux-ci n'ont plus de valeur au classement de la série.


Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) BRE WIT DUF EVE HAS KAT LEO LUT LYR MER NEE OOS OVE STL SPO TER VEL VOS
K. SK Bree 0-0 0-2 2-1 2-2 1-0 1-0 1-4 0-1 4-0 3-2 2-0 2-1 0-4 1-1 4-0 4-0 1-0
K. Witgoor Sport Dessel 1-2 1-1 1-2 0-0 4-0 0-0 2-2 1-0 0-1 0-3 3-1 1-2 2-1 1-1 4-2 FFT 2-1
K. FC Duffel 3-0 1-0 4-1 1-2 0-0 0-1 3-2 2-0 0-1 3-1 0-3 2-3 1-1 3-1 0-5 0-2 2-2
K. Everbeur Sport Averbode 1-2 2-2 1-2 1-1 1-1 2-3 4-7 3-3 3-1 1-3 0-2 1-8 1-3 2-2 3-1 FFT 1-5
K. Sporting Hasselt 2-1 0-0 2-0 4-0 1-0 1-2 2-0 0-2 0-1 0-1 2-2 3-1 3-2 1-1 4-1 FFT 7-0
K. FC Katelijne-Waver 0-5 0-0 0-3 2-1 0-1 0-3 2-3 3-3 3-2 0-4 0-2 4-1 0-0 0-2 0-4 6-2 1-1
K. ESK Leopoldsburg 4-0 1-1 2-1 4-0 1-1 1-2 2-0 1-0 2-0 2-1 2-2 3-0 2-1 2-1 1-1 FFT 5-0
K. Lutlommel VV 2-7 0-1 2-4 2-1 0-4 2-1 0-2 1-0 1-2 3-2 0-2 0-3 2-2 2-2 3-0 FFT 3-4
K. Lyra TSV 2-1 0-1 4-0 0-1 1-3 4-1 2-3 4-0 3-1 2-1 1-1 1-3 1-0 2-0 3-0 FFT 1-1
K. Merksem Antw.-Noord SC 0-2 2-2 0-1 2-0 3-2 2-0 1-3 1-2 1-0 3-0 2-3 1-1 0-1 2-2 0-3 1-0 2-4
K. FC Esperanza Neerpelt 1-1 1-1 2-0 2-3 3-1 1-0 0-1 4-0 2-1 3-3 4-1 1-1 1-1 0-1 2-2 FFT 3-0
K. KFC Oosterz. Oosterwijk 0-1 3-1 4-1 5-0 2-1 3-3 2-2 5-2 2-1 1-0 1-0 2-0 6-0 1-0 3-1 1-1 2-2
K. Overpeltse VV 0-3 1-3 0-1 3-0 1-0 2-0 0-3 1-1 1-1 2-2 0-1 0-3 0-2 1-2 4-3 FFT 0-1
K. FC St-Lenaarts 2-1 1-1 2-2 2-0 1-3 1-2 3-1 2-1 4-1 1-1 1-1 1-3 1-1 4-0 3-3 4-0 3-1
Spouwen-Mopertingen 0-2 3-1 0-0 6-1 0-0 2-0 1-0 2-0 1-5 4-0 0-3 3-2 1-1 1-1 6-1 2-0 3-1
K. VV Ternesse Wommelgem 2-2 0-1 2-2 0-3 0-5 0-1 2-0 2-2 1-1 2-2 1-2 0-1 0-6 0-5 1-2 FFT 2-3
Excelsior Veldwezelt FFT 0-4 FFT 1-0 FFT FFT FFT FFT 0-0 FFT 2-2 FFT 0-6 FFT FFT 3-3 0-5F
K. VV Vosselaar 0-1 0-1 1-2 2-0 1-2 1-0 0-1 0-0 4-2 4-1 1-1 0-3 2-2 1-2 0-3 5-1 FFT
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Résumé

Première période
  • Bree, Oosterwijk, Neerpelt et St-Lenaarts occupent les premiers rangs lors de l'entame de la compétition. St-Lenaarts se montre le plus régulier et s'accapare la première place, alors que ses rivaux perdent quelques plumes. Mais lors de la 9e journée, le « Jaunes et Verts » anversois sont sévèrement battus (6-0) à Oosterzonen Oosterwijk. Ce résultat permet à Hasselt, revenu progressivement après un départ mitigé, de prendre seul la tête, avec 18 points, malgré un partage à Everbeur (alors 16e). Mais lors de la 10e journée, Hasselt subit une défaite des œuvres de Leopoldsburg (1-2) et recule à la 6e place. C'est Oosterzonen Oosterwijk (20 points), qui empoche la période grâce une meilleure différence de buts par rapport à St-Lenaarts: + 13 contre + 8.
Deuxième période
  • Peu avant la trêve, le forfait général entériné pour l'Excelsior Veldwezelt remanie légèrement le classement puisque les résultats obtenus contre ce club sont retirés. Le principe des « tranches » n'a pas été annoncé supprimé malgré ce forfait général. Au classement de la 2e période (tous les clubs ne joueront pas donc le même nombre de matches), Spouwen-Mopertingen, le Lyra et Overpeltse sont proches des meneurs qui sont les deux mêmes qu'au général à savoir St-Lenaarts et Leopoldsburg. Duffel est remonté à la 3e place et précède Oosterwijk.
  • Lors de la reprise les 5 et 6 janvier, on enregistre la défaite surprise (2-0) de Léopoldsburg à Ternesse, dont c'est la première victoire (à la suite du retrait de tous les résultats contre Veldwezelt). Le Lyra se hisse à la 2e place du classement de la période. Ternesse continue de surprendre en allant s'imposer (0-5) à Duffel. Lutlommel accroche St-Lenaarts (2-2). Cela permet à Leopoldsburg, vainqueur de Spouwen (2-1), de se rapprocher.

Après la double journée de remise, St-Leenarts est accroché (2-2) par Duffel. Léopoldsburg, net vainqueur à Overpeltse (0-3), en profite pour prendre la tête au général et à la période.

Le 9 février, Leopoldsburg se fait surprendre par Katelijne (1-2), mais ses rivaux n'en profitent pas. St-Lenaarts concède deux partage alors qu'Oosterwijk est battu à Spouwen-Mopertingen (3-2) la semaine suivante.

Lors du week-end de Pâques, l'équivalent de deux journées complètes sont disputées pour le compte de la 2e période. Oosterzone Oosterwijk réussit un carton plein avec des succès (2-1) contre Hasselt et (2-1) contre le Lyra. Ce 6 sur 6 permet aux banlieusards de Westerlo de prendre la tête de la période avec grâce à une meilleure différence de buts par rapport à Leopoldsburg, vainqueur (2-3) au Lyra mais accroché (0-0) au Witgoor Dessel.

Le , doit encore être jouée la dernière journée pour le compte de cette 2e période. Le programme prévoie « LEOPOLDSBURG-St-Lenaarts », « Everbeur Averbode-OOOSTERZONEN OOSTERWIJK » et « BREE-Vosselaar ». Les trois équipes en majuscules sont les seules pouvant encore prétendre au gain de cette période. C'est finalement Leopoldsburg qui prend le dessus.

Troisième période

Ala mi-mars, le chassé-croisé entre Oosterwijk (51) et Leopoldsburg (49) se poursuit, alors que St-Lenaarts (38) recule dans le classement. Hasselt (43) s'accroche au duo tête de devant Bree (42) puis Duffel (38). À l'autre bout du classement, Ternesse Wommelgem (12) et Everveur Averbode (13) voient l'écart grandir inéluctablement avec les places assurant le maintien. Katelijne (18) chasse derrière Lutlommel (21). À ce moment de la saison, à la suite du forfait de Veldwezelt et des diverses remises, les équipes ont joué un nombre très disparate de rencontres: de 22 à 25 !

Le 23 mars, le leader Oosterwijk est tenu en échec (2-2) par Vosselaar alors que Neerpelt bat Hasselt (3-1). Les autres rencontres du samedi et du dimanche sont remises à cause des fortes chutes de neige.

Lors du week-end de Pâques, deux journées sont programmées le samedi et le lundi. Leopoldsburg accroché au Witgoor Dessel (0-0) doit laisser filer deux points. Mais la semaine suivante, le leader Oosterwijk s'incline à Bree (2-0). les deux premiers sont séparés de deux unités. Bree s'est glissé sur la 3e marche du podium mais 9 longueurs du meneur.

Carton plein pour les leaders le 14 avril. Oosterwijk, Leopoldsburg ainsi qu'Hasselt s'imposent. Les deux premiers cités dominent la général ainsi que la 3e période. Hasselt n'est qu'à deux longueurs à la période.

Les 20 et 21 avril Oosterwijk est accroché (2-2) à Hasselt. Vainqueur du Lyra (1-0), Leopoldsburg revient à égalité à la première place. Bree est bien installé à la 3e place ezt devrait atteindre le tour final. En bas de tableau, Katelijne, Everbeur et Ternesse se disputent les deux places descendantes restantes et celle de barragiste. Au-dessus de ces trois formations, Lutlommel a encore besoin d'une unité pour être définitivement rassuré.

Le mercredi 24 avril, lors de rencontres décalées, Leopoldsburg s'isole en tête en allant s'imposer (0-1) à Duffel. L'« ESK » possède trois points d'avance mais à jouer une rencontre de plus. Le 28/04/2013 se déroule le sommet Oosterwijk-Leopoldsburg. Les visiteurs seront sacrés s'ils gagnent. Si Ooosterzonen prend le dessus il prendra la tête en raison d'une meilleure différence de buts. Il devra alors éviter une lourde défaite lors de sa dernière rencontre.... Statu quo en fond de classement: Everbeur, Ternesse et Katelijne se disputent les deux dernières places de relégués et celle de barragiste. Merksem, 14e, est mathématiquement sauvé.

Le dimanche 28 avril, le sommet entre Ooswterijk et Leopoldsburg se solde par un partage (2-2). Leopoldsburg est assuré du gain de la 3e période et conserve la tête avec 3 points d'avance, mais en a terminé de son championnat. En raison de la différence de buts, Oosterwijk se sera sacré s'il s'impose à Duffel lors de la dernière journée. Le vice-champion ira au tour final en compagnie de Bree et soit d'Hasselt, soit de Spouwen-Mopertingen. Katelijne (22), Everbeur (20) et Ternesse (19) sont toujours au coude-à-coude pour les places menacées.

Le K. FC Oosterzonen Oosterwijk ne loupe pas sa dernière missions: gagner à Duffel. Les Campionois s'imposent (0-3) et décrochent le titre grâce à une meilleure différence de buts. Présent en séries nationales depuis à peine cinq saisons, le club décroche son ticket pour la Division 3.

En fond de grille, grâce à une victoire (4-1) contre Overpeltse, le FC Katelijne obtient un sursis avec la place de barragiste. Everbeur Averbode et les promus de Ternesse Wommelgem sont relégués.

Promotion D

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R. SPRIMONT COMBLAIN SPORT (T1-T3) 69 30 21 6 3 77 38 +39
2 UR Namur (T2) 57 30 18 3 9 59 32 +27
3 R. Aywaille FC 55 30 16 7 7 59 37 +22
4 R. FC de Liège 54 30 15 9 6 54 22 +32
5 R. Cité Sport GH en augmentation 48 30 13 10 8 58 57 +1
6 R. US Givry 45 30 12 9 9 42 35 +7
7 R. RC Hamoir 42 30 12 6 12 46 48 -2
8 R. FC Turkania Faymonville 42 30 11 9 10 61 54 +7
9 R. Olympic CCM en diminution 39 30 11 6 13 44 45 -1
10 R. FC Meux 37 30 10 7 13 46 51 -5
11 FC JL Arlonnaise en augmentation 36 30 10 6 14 42 46 -4
12 FC Charleroi 33 30 9 6 15 53 63 -10
13 R. JS Taminoise en augmentation 33 30 9 6 15 36 59 -23
14 R. Entente Blégnytoise 27 30 7 6 17 28 55 -27
15 R. Standard FC Bièvre 26 30 7 5 18 42 68 -26
16 R. RC Mormont 23 30 5 8 17 32 71 -39

Tableau des rencontres de la Série D

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ARL AYW BIE BLE FCC OLY FAY CIT GIV HAM FCL MEU MOR URN SPR TAM
R. JL Arlonaise 0-1 5-1 3-0 1-0 1-1 0-1 3-3 1-2 2-0 1-1 1-3 1-1 2-3 0-4 3-1
R. Aywaille FC 2-0 3-1 6-1 2-0 1-2 2-5 1-0 0-1 4-1 2-1 3-1 6-2 1-1 2-2 2-1
R. Standard FC Bièvre 0-1 1-1 2-1 3-1 2-5 3-1 2-0 1-1 3-0 0-4 2-1 2-2 2-1 3-4 0-0
R. Entente Blégnytoise 1-2 1-2 2-0 0-0 1-0 1-0 2-2 1-1 1-2 1-0 0-2 2-0 0-3 0-3 0-1
FC Charleroi 1-1 0-1 2-1 4-1 1-3 2-3 1-1 2-1 2-1 0-2 2-4 4-0 2-1 0-2 2-2
R. Olympic Charleroi-March. 0-2 0-2 4-1 2-2 2-2 3-2 0-1 0-1 1-2 0-2 1-0 2-0 1-1 0-0 2-0
R. FC Turkania Faymonville 2-0 1-0 3-3 2-3 7-7 1-2 2-4 1-1 2-1 1-1 2-2 6-1 0-4 3-4 4-1
R. FC Cité Sport GH 2-7 3-2 4-1 1-0 4-1 5-2 1-1 2-3 2-2 2-1 2-2 3-3 0-0 0-5 2-1
R. US Givry 2-2 1-1 2-0 1-0 2-0 5-1 0-0 1-2 1-2 1-1 1-0 1-0 2-1 3-4 1-1
R. RC Hamoir 1-0 1-3 5-3 1-1 4-0 1-2 1-1 3-3 2-0 0-4 1-1 3-1 1-0 3-1 2-0
R. FC de Liège 5-1 3-0 1-0 3-0 5-1 1-0 1-1 2-1 1-1 0-0 0-0 0-0 0-1 1-0 7-0
R. FC Meux 3-0 0-4 3-1 2-1 3-1 0-0 0-2 3-2 3-2 1-2 3-2 1-1 2-3 2-3 0-2
R. RC Mormont 2-0 1-1 4-2 2-1 1-5 1-0 0-1 1-3 0-3 2-1 0-2 3-3 1-3 1-4 0-1
UR Namur 2-0 3-1 4-0 1-3 1-3 3-1 3-1 3-1 1-0 1-0 4-1 0-1 6-1 1-2 1-0
R. Sprimont Comblain Sport 2-0 1-1 3-2 1-1 4-1 2-1 3-2 0-1 3-1 3-1 1-1 3-1 3-0 2-1 5-2
R. JS Taminoise 1-0 2-2 1-0 5-0 0-6 2-6 0-3 0-1 2-0 3-2 0-1 2-1 1-1 1-2 3-3
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Résumé

Première période

Aywaille, Namur, Sprimont, et le promu de Cité Sport sont les équipes en vue de l'entame du championnat. Blégny commence avec un 9 sur 9 puis s'enfonce dangereusement en ne marquant que 7 points lors des 13 journées suivantes. Namur et Sprimont sont présentés comme les favoris de la série et se disputent d'ailleurs le gain de la première « tranche ». Ne prenant qu'un seul point sur six, lors de ses deux déplacements à Charleroi (1-1 à l'Olympic et 2-1 au FCC, Namur qui est aussi défait à Bièvre (2-1) doit laisser filer la première place à Sprimont.

Deuxième période

Le sommet « Namur-Sprimont » est programmé lors de la 13e journée. Les « Carriers » viennent s'imposer chez les « Merles » (1-2) et consolident leur première place (5 points d'avance et un match joué en plus). Mais par la suite, Namur aligne trois victoires alors que Sprimont concède un partage, contre le FC Liège (1-1). L'UR Namur (37) clôture l'année 2012 en tête du général devant Sprimont (37), grâce à une victoire supplémentaire. Cité Sport (31) est sur la 3e marche du podium.

Les « Merles » (15) possèdent un point d'avance sur Sprimont (14), au classement de la 2e tranche puis viennent Liège (11) et Aywaille (10). Les Aqualiens peinent pour finir l'année (1 sur 9).

En fin de classement, Arlon (13), Bièvre (13) et Mormont (11) occupent les sièges basculants alors Faymonville (15) est barragiste. Blégny et Hamoir (16) restent menacés.

Ala reprise de janvier, Sprimont est accroché (0-0) à l'Olympic. Namur qui a cartonné contre Mormont est seul en tête avec deux points d'avance. Vainqueur de Tamines (4-1), Faymonville laisse la place de barragiste à Blegny, battu (3-0) au FC Liège.

Lors de ce que doit être une journée d'alignement, seul le match « Olympic-FC Liège » peut se dérouler. Les Sang & Marine s'imposent (0-2) et restent encore mathématiquement en course pour le gain de la deuxième période. Lors des deux journées restantes, l'UR Namur a besoin d'une victoire pour s'assurer cette « tranche ».

Le 20 février 2013, l'UR Namur bat Bièvre (4-0) et s'assure le gain de la période.

Troisième période

Coup de frein pour l'UR Namur, le 17 février en déplacement à Hamoir (1-0). Sprimont, vainqueur (0-5) à Cité Sport, revient à Un point. Dans le bas du tableau, Bièvre fait la bonne opération en battant Faymonville (3-1).

Dans les semaines qui suivent, Namur se désunit car il commence la dernière période avec un piètre 1 sur 15. Sprimont qui aligne un 12 sur 12 reprend le commandement et possède, tout en ayant joué une rencontre de moins, 7 unités d'avance au soir du 24 mars ! Le titre semble joué. L'Olympic qui a entamé la 3e période par trois victoires est stoppé (5-2) à Cité Sport dont c'est le premier succès en cinq matches. Durant ce week-end des 23 et 24 mars, seule l'opposition FC Charleroi-FC Liège est remis. Tamines atomise Blégny (5-0), Hamoir se défait de Bièvre (5-3), Faymonville va gagner à Meux (0-2) et Givry, qui après avoir été rapidement mené, a remonté Namur (2-1) les meilleures affaires dans le bas de classement. Celui est composé comme suit : Arlon (21m-20) est barragiste, alors que Bièvre (23m-20), Blégny (23m-17) et Mormont (22m-17) sont en position de relégué. Dans les semaines qui suivent de nombreux matches d'alignement sont programmés, dont trois journées de suite en sept jours du 7 au 14 avril.

Durant le Week-end Pascal, est jouée une journée comptant pour la 2e période ainsi que la rencontre « Givry-Faymonville ». Sprimont-Comblain subit sa deuxième défaite de la saison (3-1) à Hamoir, mais l'UR Namur, accroché (1-1) à Aywaille, n'en profite pas vraiment. Le Turkania Faymonville qui n'obtient qu'un point sur 6 (défaite 1-2 contre l'Olympic et partage 0-0 à Givry) reste dans le collimateur des équipes menacées. Pour Givry c'est l'inverse en raison de la victoire (2-3) obtenue à Cité Sport.

Les 6 et 7 avril, les trois premiers (Sprimont, Namur, Aywaille) s'imposent. Cité Sport se glisse au 4e rang en profitant du partage de Liège (1-1) contre Givry. le derby carolo Olympic-FCC se solde par un partage (2-2) qui ne fait pas les affaires des Dogues qui perdent le contact avec Sprimont, lequel domine la 3e période (15 sur 15). Dans la lutte pour le maintien, Bièvre bat Meux (2-1) et garde espoir en raison des défaites de Faymonville (2-4, contre Cité Sport) et d'Arlon (2-0, à Mormont).

Afin de ratrapper les retards causés par les intempéries, une journée complète est programmée le mercredi 10 avril (excepté Namur-Meux qui a été joué en son temps). Sprimont bat le FC Charleroi (4-1) et porte son avance à 9 unités sur les « Merles » namurois. Au classement de la 3e période, avec 18 sur 18, les « Carriers » sont pratiquement assurés du succès.

Les 13 et 14 avril, Sprimont et Namur ne faiblissent pas. Les deux équipes restent sur leurs positions. Au menu de la journée suivante: « Sprimont-Namur » ! Au classement de la période, Sprimont (21 sur 21) devance l'Olympic de 8 unités et Faymonville, qui a joué un match de moins, de 9. Pour gagner la période, les « Dogues » olympiens doivent remporter leurs trois derniers matchs, dont un déplacement à Sprimont à la 30e journée et espérer que Sprimont ne marque plus de point. Outre le sommet contre Namur, les « Carriers » doivent aussi se rendre au FC Liège. Attention, Faymonville peut encore terminer avec 24 points s'il réussit un carton plein. Battu (1-2) par Hamoir, Blégny est mathématiquement relégué. Bièvre (battu 4-1 à l'Olympic) et Mormont (défait 0-1 par Faymonville) doivent croire aux miracles. Avec 23 points, ils totalisent six longueurs de retard sur Arlon qui est barragiste.

Lors des rencontres d'alignement jouées le mercredi 17 avril, Faymonville (2-1, contre Hamoir) et Givry (1-0, contre Mormont) prennent de sérieuses distances avec les menacés. Le FC JL Arlon partage (1-1) à domicile contre le FC de Liège et reste « barragiste », mais dispose de sept points d'avance sur les descendants.

Le samedi , à l'occasion de la 28e journée, Sprimont bat l'Namur (qui mena 0-1) sur le score de 2 à 1 et remporte le titre. C'est la première fois que le « matricule 260 » est sacré champion d'une série nationale. C'est deux premières montées en D3 le furent via le tour final. En 2013-2014 Sprimont disputera la 10e saison de son Histoire au troisième niveau national.

Le dimanche , Mormont (2-0 à Blégny) et Biève (4-1, à Cité Sport) s'inclinent et se retrouvent mathématiquement relégués. Le FCJL Arlon (défait 1-0 à Hamoir) reste à la bagarre directe avec Tamines et le FC Charleroi pour la place de barragiste. Lors de matches d'alignement, joués le mercredi 24/04/2013, le FC Liège s'impose au FC Charleroi et se glisse au 3e rang synonyme d'accès au tour.

Lors de la 29e journée, les derniers verdicts sont rendus dans le haut du tableau. Le RFC de Liège qui bat Sprimont (1-0) et Aywaille qui s'impose contre Cité Sport (1-0) sont assurés de participer au tour final. Cela parce que le champion, Sprimont, a remporté la 3e période à la suite du partage concédé par Faymonville (1-1, contre Givry).

L'Olympic Charleroi et Hamoir assurent leur maintien mathématique, en disposant respectivement de Tamines (2-0) et de Mormont (3-1). Arlon fait la bonne opération en battant Meux (3-1) et revenant grâce à cela à hauteur du FC Charleroi (défait 3-1 à Bièvre) et de Tamines. Ces trois clubs tentent d'éviter la place de barragiste lors de la dernière journée. Les trois cercles ont 33 points et le même nombre de victoires (9). Au niveau de la différence de buts, Tamines avec « moins 20 » est en position défavorable par rapport aux deux autres (tous deux « moins 9 »)

Lors de la dernière journée, le FC Jeunesse Lorraine Arlonaise va s'imposer largement (2-7) à Cité Sport. Bien que battu (0-1) par Aywaille, le FC Charleroi sauve sa place car Tamines passe totalement au travers de son match (0-3) contre un Turkania Faymonville qui n'a pourtant pas été transcendant.

Tour final des Promotions

Ce tour final oppose les « vainqueurs de période » des 4 séries du Promotion (D4 belge). Si un vainqueur de période est champion de sa série (ou si une même équipe remporte plus d'une période), le suivant au classement général prend la place au Tour final.

En règle générale, ce "Tour final des Promotion" offre deux places en Division 3.

L'ordre des rencontres est défini par un tirage au sort. Les différents tours successifs se jouent sur le terrain de la première équipe tirée au sort, avec élimination directe (prolongations et/ou tirs au but possibles). Le premier tour ne concerne que les douze qualifiés de Promotion. Les six qualifiés prennent part au deuxième tour en compagnie des deux barragistes de Division 3.

Enfin, le troisième et dernier tour désigne les deux équipes qualifiées pour le 3e niveau en 2013-2014.

Participants

Programme

Le lundi 6 mai 2013, l'ordre des rencontres est fixé lors d'un tirage au sort qui a lieu dans les locaux de l'URBSFA.

Les vainqueurs des matches no 11 et no 12 montent ou restent en Division 3.

Score Prol TaB
Première journée - le 12 mai 2013
1 K. Sporting Hasselt K. Olympia SC Wijgmaal 3-0
2 K. SK Bree R. Wallonia Walhain CG 1-1 1-2
3 Tempo Overijse MT R. Aywaille FC 1-1 1-2
4 K. VK Ieper K. Excelsior SK Leopoldsburg 1-1 1-1 4-5
5 R. FC Liège SK Terjoden-Welle 2-0
6 UR Namur K. Blue Star Poperinge 5-0 FFTA
Deuxième journée - le 19 mai 2013
7 K. Sporting Hasselt UR Namur 3-1
8 R. Union St-Gilloise (III) K. Excelsior SK Leopoldsburg 3-3 4-4 4-3
9 R. Aywaille FC K. FC Izegem (III) 0-1
10 R. Wallonia Walhain CG R. FC Liège 1-2
Troisième journée - le 26 mai 2013
11 R. Union St-Gilloise (III) K. Sporting Hasselt 0-4
K. Sporting Hasselt est promu en Division 3 !
12 K. FC Izegem (III) R. FC Liège 3-2
K. FC Izegem assure son maintien en Division 3 !
Quatrième journée - Repêchage - le 02 juin 2013
13 R. Union St-Gilloise (III) R. FC de Liège 1-0
Si le K. Beerschot AC est radié, l'Union St-Gilloise reste en Division 3 !

A K. BS Poperinge ne participe pas au tour final car il fusionne avec le K. VK Ieper pour former le K. VK Westhoek (appellation sous réserve de confirmation ultérieure)

Barrages pour le maintien en Promotions

Lors de cette saison, une nouvelle procédure est mise en place. Contrairement aux saisons précédentes, le barrage entre clubs de Promotion n'assure plus du maintien direct. Cela en raison du fait que le nombre total de clubs doit être réduit de 66 (à la suite des deux repêchés en avant-saison) à 64.

Voir ci-dessous: Tour final interprovincial.

Récapitulatif de la saison

Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (33) Province de Brabant (12)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (20)
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 9 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 2 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 6
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 7 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 9 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 7
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 9 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 1 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 3
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 8   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 4
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Montée vers le 3e niveau

Les quatre champions (RC Gent-Zeehaven, Londerzeel, Oosterwijk et Sprimont Comblain) sont promus en Division 3.

Descente depuis le 3e niveau

À la fin de cette saison, cinq sont relégués directs depuis la Division 3 2012-2013:

Relégations vers le niveau inférieur

Les 16 relégués, triés par Province, sont:

Clubs Provinces
K. Ternsse VV Wommelgem, K. FC Katelijne Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers
K. Everbeur Sport Averbode, K. Dilbeek Sport, K. Kampenhout SK, KSKL Ternat Province de Brabant
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale
KE Appelterre-Eichem, K. VC Jong Lede, K. SK Maldegem, K. FC Sparta Petegem Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale
R. Union St-Ghislain Tertre-Hautrage Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
R. Entente Blégnytoise Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Excelsior Veldwezelt Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg
R. RC Mormont Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
R. Standard FC Bièvre, R. JS Taminoise Drapeau de la province de Namur Province de Namur

Montée depuis le niveau inférieur

Seize clubs sont promus depuis les séries inférieures:

La Province de Flandre occidentale bénéficie d'un montant direct supplémentaire à la suite de l'arrêt d'activités du K. Blue Star Poperinge qui s'unit avec le K. VK Ieper. BS Poperinge ayant assuré son maintien en Promotion, sa province d'origine le remplace. Vainqueur du tour final de P1 de Flandre occidentale (victoire 2-4 après prolongation au VG Oostende), K. Sassport Boezinge est promu. Le VG Oostende est reversé dans le Tour final interprovincial.

Fait assez rare, neuf des seize promus n'ont jamais évolué en séries nationales par le passé !

Provinces Montant
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers K. FC St-Job, K. FC Zwarte Leeuw
Province de Brabant K. Wolvertem SC, FC Pepingen
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale FC Gullegem, K. Sassport Boezinge
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale K. FC sporting St-Gillis/Waas, R. RC Wetteren-Kwatrecht
Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut R. Jeunesse Entente Binchoise
Drapeau de la province de Liège Province de Liège R. Spa FC, Solières Sport
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg RC Hades, K. Vlijtingen V&V
Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg R. RC Longlier
Drapeau de la province de Namur Province de Namur R. ES Couvin-Mariembourg, CS Onhaye

Tour final interprovincial

La procédure des barrages et du tour final interprovincial est adapté pour de cette saison. Les deux clubs perdant le barrage entre promotionnaires sont relégués alors que les vainqueurs entrent dans le TF Interprovincial. Ce changement a été induit par le repêchage de deux clubs avant le début du championnat. Les séries comportant 66 équipes (65 après le replacement de Tournai en Division 3) doivent donc perdre deux formations. Cela, ajouté aux 5 relégués de D3, doit ramener le nombre de Promotionnaires à 64.

L'ordre des rencontres est désigné par un tirage au sort qui a lieu dans les locaux de l'URBSFA, le lundi 6 mai 2013.

À chaque tour la qualification se joue en une seule manche, sur le terrain de la première équipe tirée au sort (Prolongations et tirs au but possibles). À noter que les fusions annoncées (K. VK Ieper + K. Blue Star Poperinge et R. JS Heppignies + FC Charleroi) pourraient libérer deux places si elles se confirment. Dans ce cas le « Tour final interprovincial » est décisif en deux tours et non trois.

Barrages entre Promotion

Score Prol TaB
Première journée - le 12 mai 2013
1 R. JS Taminoise K.FC Sparta Petegem 1-0
K. FC Sparta Petegem Relégué en P1 Flandre orientale
2 K. FC Katelijne K. SKL Ternat 3-0
K. SKL TernatRelégué

Participants TF Interprovincial 2012-2013

Interprovincial

Ce tour final oppose les deux vainqueur du « Barrage entre Promotion » et les six équipes qualifiées depuis les séries de Première Provinciale dans les six provinces qui ne bénéficient pas d'un second montant direct. Ce tour interprovincial offre deux places en Promotion.

Score Prol TaB
Deuxième journée - le 19 mai 2013
3 R. Entente Sportive Couvin-Mariembourg VG Oostende 5-0 FFT
VG Oostende renonce à participer par « manque de joueurs disponibles »
4 R. Gosselies Sports R. JS Taminoise 2-1
R. JS Taminoise Relégué en P1 Namur
5 R. ES Champlonaise Solières Sport 2-2 2-3
6 K. Vlijtingen V&V K. FC Katelijne 1-0
K. FC Katelijne Relégué en P1 Anvers
Troisième journée - le 26 mai 2013
7 R. Gosselies Sports R. Entente Sportive Couvin-Mariembourg 1-2
R. ES Couvin-Mariembourg monte en Promotion !
8 Solières Sport K. Vlijtingen V&V 0-0 0-0 5-6
K. Vlijtingen V&V monte en Promotion !
Quatrième journée « repêchage » - le 02 juin 2013
si le ...
9 R. Gosselies Sport Solières Sport 1-2

Notes

  1. Théoriquement 66 clubs doivent prendre part à cette édition 2012-2013 du championnat de Promotion. Cela car l'URBSFA a repêché deux équipes reléguées en fin de saison précédente (à la suite du dossier Lyra), mais compte tenu qu'une décision de justice oblige la fédération à replacer le R. FC Tournai en Division 2, il n'y a que 65 participants.
  2. a b c et d Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  3. Relégué sportivement lors des barrages en fin de saison 2011-2012, la R. Union St-Ghislain-T-H. est repêchée à la suite du « Dossier Lyra ».>
  4. Relégué sportivement à la fin de la saison 2011-2012, le K. FC Katelijne-Waver est repêché à la suite du « Dossier Lyra ».>


Débuts en séries nationales (et donc en Promotion)

Quatre clubs effectuent leurs débuts en séries nationales. Ils portent à 510, le nombre de clubs différents ayant joué en séries nationales belges.

  • K. Olympia VC Sterrebeek (88e club de la Province de Brabant en séries nationales) - 73e Brabançon en Promotion ;
  • OMS Ingelmunster (50e club de la Province de Flandre occidentale en séries nationales) - 41e Flandrien occidental en Promotion ;
  • R. US Genly-Quévy 89 (53e club de la Province de Hainaut en séries nationales) - 45e Hennuyer en Promotion ;
  • R. Cité Sport GH (61e club de la Province de Liège en séries nationales) - 55e Liégeois en Promotion.

Sources