Championnat de Belgique de football D2 1955-1956

Division 2
1955-1956
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 39e
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Date du au
Participants 16 clubs
Matchs joués 240 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 2e niveau
Niveau supérieur Division 1 1955-1956
Niveau inférieur Division 3 1955-1956

Palmarès
Tenant du titre R. Daring CB
Promu(s) en début de saison 2
K. FC Herentals
R. RC Tournaisien
Relégué(s) en début de saison 2
R. Racing CB
R. Olympic CC
Vainqueur R. CS Verviétois
Promu(s) 2:
R. CS Verviétois
+
R. Olympic CC
Relégué(s) 2
K. FC Herentals
SRU Verviers
Buts TOTAL: 778 buts
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Belgique Jozef Piedfort
Lyra

Navigation

Le Championnat de Belgique de football de Division 1 1955-1956 est la 39e édition du championnat de deuxième niveau national du football en Belgique.

Au terme du championnat, les deux premiers sont promus en Division 1, tandis que les deux derniers classés sont relégués en Division 3.

Verviers qui rit, Verviers qui pleure. Les deux cercles de la cité lainière connaissent des fortunes diamétralement opposées. Alors que le Club Sportif remporte le titre et gagne le droit de remonter parmi l'élite nationale trente ans après l'avoir quittée (27 saisons), le SRU est renvoyé en Division 3.

L'autre montant vers la D1 est l'Olympic de Charleroi qui avait été relégué un an auparavant.

Herentals, fraîchement promu de D3, retourne directement.

Clubs participants 1955-1956

Seize clubs prennent part à cette édition, soit le même nombre que lors de la compétition précédente.

Les matricules renseignés en gras existent encore lors de la saison « 2012-2013 ».

Clubs participant à la saison 1955-1956 du championnat de Division 2
# Nom[note 1] Mat. Ville Stades En D2 depuis Total en D2 S. précédente
1 Royal Racing Club de Bruxelles 6 [note 2] Bruxelles stade du Heysel en diminution 1955-1956 (1re) 12 saisons Division 1 15e
2 Royal Olympic Club Charleroi 246 Montignies-s/S. stade de La Neuville en diminution 1955-1956 (1re) 2 saisons Division 1 16e
3 Royal Football Club Brugeois 3 Bruges De Klokke en diminution1951-1952 (5e) 14 saisons 3e
4 Royal Club sportif Verviétois 8 Verviers stade de Bielmont en augmentation1948-1949 (8e) 21 saisons 11e
5 Royal Uccle Sport 15 Uccle chaussée de Neerstalle en augmentation1953-1954 (3e) 33 saisons 6e
6 Koninklijke Kortrijk Sports 19 Courtrai Guldensporenstadion en augmentation1943-1944 (12e) 21 saisons 10e
7 Royal White Star Athletic Club 47 Woluwe-St-L. rue Kelle en diminution1947-1948 (8e) 19 saisons 5e
9 Koninklijke Lyra 52 Lierre Lyrastadion en diminution1954-1955 (2e) 23 saisons 4e
9 Athletische Sportvereniging Oostende Koninklijke Maatsch. 53 Ostende Albertpark en augmentation1949-1950 (7e) 23 saisons 7e
10 Koninklijke Boom Football Club 58 Boom ?? en diminution1949-1950 (7e) 21 saisons 9e
11 Royal Racing Club Tirlemont 132 Tirlemont ?? en diminution1938-1939 (15e) 21 saisons 12e
12 Koninklijke Sint-Niklaasse Sportkring 221 St-Nicolas/Waas ?? en diminution1947-1948 (9e) 11 saisons 5e
13 Koninklijke Sint-Truidense Voetbalvereniging 373 Saint-Trond Stayenveld en augmentation1948-1949 (8e) 8 saisons 14e
14 Skill Racing Union Verviers 34 Verviers stade du Panorama en augmentation1954-1955 (2e) 5 saisons 13e
15 Royal Racing Club Tournai 36 Tournai Drève de Maire en augmentation 1955-1956 (1re) 8 saisons 1er Div. 3 Série B
16 Koninklijke Football Club Herentals 97 Herentals ?? en augmentation 1955-1956 (1re) 11 saisons 1er Div. 3 Série A


Localisations

Classements

  • Le nom des clubs est celui employé à l'époque
Légende
  •      Champion et promu en Division 1 la saison suivante
  •      Promu en Division 1 la saison suivante
  •      clubs relégués en Division 3 la saison suivante
Abréviations

en diminution : Relégué de Division 1
en augmentation : Promu de Division 3

Classement final

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16

Tableau des résultats

Meilleur buteur

Drapeau : Belgique Jozef Piedfort (K. Lyra), 26 buts

Récapitulatif de la saison

Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (8) Province de Brabant (4)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (4)
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 3 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 3 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 2
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 3 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 1 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 2
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 1 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 1   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation

Le R. CS Verviétois retrouve la plus haute division 30 ans après l'avoir quittée. Il est accompagné par l'Olympic de Charleroi qui était descendu l'année précédente.

Les deux descendants de Division 1 sont Watersschei et le Club Malinois. Ce dernier évoluait parmi l'élite depuis la saison 1928-1929.


Le K. FC Herentals effectue l'aller-retour vers la Division 3. Le SRU Verviers l'accompagne. Ces deux clubs sont remplacés au deuxième niveau national par 3e niveau, sont promus R. CS Brugeois qui vient de passer quatre saisons au 3e niveau, et le Patro Eisden qui gagne sa place pour la première fois dans l'antichambre de l'élite. Le matricule 3434 devient le 98e club différent en D2 belge, le 10e Limbourgeois.


Débuts au deuxième niveau national

Aucun ne joue pour la première fois au 2e niveau national du football belge.

Notes

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. Le Racing CB fusionne en 1963 avec le White Star AC (matricule 47) pour former le R. Racing White. La veille de la fusion, le Racing échange son matricule avec le FC La Rhodienne (matricule 1274), pour ne pas voir le matricule 6 disparaître. Il est donc toujours « actif », mais n'est plus porté par le même club.



Sources et liens externes