Championnat de Belgique de football 1944-1945

Coupe de la Libération
1944-1945
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 43e[note 1]
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Date du
au
Participants 12[note 2]
Matchs joués 105 matches [note 1]
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Niveau inférieur Division 1

Palmarès
Tenant du titre R. Antwerp FC
Promu(s) en début de saison 2:
R. FC Liégeois
St-Niklaassche SK
Vainqueur Compétition interrompue
Relégué(s) 0:
Buts +/-530 buts
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Belgique Albert De Cleyn
FC Malinois

Navigation

Le championnat de Belgique de football 1944-1945 aurait dû être la 43e saison du championnat de première division belge. Son nom officiel est « Division d'Honneur ». À la suite des combats marquant la libération de la Belgique et la fin de la Seconde Guerre mondiale, le début de la compétition est retardé. En novembre 1944, une « Coupe de la Libération » est mise sur pied, mais en raison de l'évolution du conflit, elle est retardée et ne débute qu'en janvier, mais n'est jamais terminée.

Après le débarquement de Normandie le , les combats pour la libération de l'Europe tournent en faveur des Alliés. Au début de l'automne 1944, la majeure partie de la Belgique est libérée, Liège le 3 septembre et Bruxelles le 7 septembre. Malgré tout, certaines régions, notamment la région d'Anvers sont encore le théâtre d'importants combats, qui empêchent la reprise normale d'une compétition.

Coupe de la Libération

Cette épreuve est mise sur pied et débute le . Onze clubs sont inscrits alors que les quatre clubs anversois (Antwerp, Beerschot, Berchem Sport et Liersche), ne sont pas en mesure de participer à cause des dégâts et des pertes causés par la Bataille de l'Escaut mais aussi et surtout en raison du fait que la métropole est en permanence bombardée par les fusées V1 et V2. De son côté, la région liégeoise souffre aussi énormément des bombardements.

Initialement suspendu pour avoir disputé un match contre une équipe de la « Wehrmacht », en octobre 1940, l'Olympic de Charleroi est blanchi et autorisé à prendre part à l'épreuve qui regroupe donc 12 clubs.

Le déclenchement de la Bataille des Ardennes, le provoque l'interruption de ce qui n'est déjà qu'un ersatz de championnat qui ne reprend qu'en janvier 1945. Les conditions particulières du moment, la difficulté de réunir les joueurs et surtout d'effectuer les déplacements retardent l'évolution de cette « Coupe de la Libération ».

Jusqu'en juin, 113 rencontres sont disputées. Mais la compétition est arrêtée et ne connaît pas de vainqueur. Si certains clubs ont pu disputer près d'une vingtaine de rencontres, d'autres comme le Standard de Liège n'a pu en jouer que dix et le FC Liégeois 13.

Ni la saison, ni la « Coupe de la Libération » ne sont comptabilisées officiellement par l'Union Belge.

Clubs participants

Douze clubs prennent part à la compétition, c'est quatre de moins que lors de l'édition précédente à la suite du forfait de quatre équipes anversoises. Ceux dont le matricule est mis en gras existent toujours aujourd'hui. Cette saison n'étant pas comptabilisée comme officielle, elle n'entre pas en ligne de compte pour les saisons disputées par chaque club parmi l'élite.

Clubs participant à la saison 1944-1945 du championnat de Division d'Honneur
# Nom[note 3] Mat. Ville Stades Saison précédente
1 Sportclub Eendracht Alost 90 Alost Bredestraat 12e
2 Royal Sporting Club Anderlechtois 35 Anderlecht Stade Émile Versé 2e
3 Royal Cercle Sportif Brugeois 12 Bruges Stade du CS Brugeois 8e
4 Royal Olympic Club Charleroi 246 Montignies-sur-Sambre Stade de la Neuville 9e
5 Royal Cercle Sportif La Forestoise 51 Forest Stade communal 10e
6 Association Royale Athlétique La Gantoise 7 Gentbrugge Stade Jules Otten 13e
7 Royal Football Club Liégeois 4 Rocourt Stade Vélodrome Oscar Flesch Division 1B : 1er
8 Royal Standard Club Liège 16 Sclessin Stade de Sclessin 14e
9 Royal Football Club Malinois 25 Malines Achter de Kazerne 5e
10 Union Saint-Gilloise Société Royale 10 Uccle Stade du Parc Duden 7e
11 Sint-Niklaassche Sportkring 221 Saint-Nicolas ? Division 1A : 1er
12 Royal White Star Athletic Club 47 Woluwe-Saint-Lambert rue de Kelle 11e

Localisations

Localisation des clubs bruxellois

Brussels-Main-Football-Stadiums-2.png
les 4 cercles bruxellois sont :
(6) R. SC Anderlechtois
(7) Union SG SR
(8) R. CS La Forestoise
(14) R. White Star AC

Déroulement de la saison

Résultats

Résultats des rencontres

Avec douze clubs engagés, 132 matches sont au programme de la saison. Vu l'arrêt de la compétition avant son terme, un grand nombre des rencontres prévues ne sont pas jouées.

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ALO AND CSB FOR LAG LIE FCM OLY STA USG SNK WST
SC Eendracht Alost - - - - - - 3-1 - - - -
R. SC Anderlechtois - - - - - - - - - - -
R. CS Brugeois - - - - - - 2-0 - - - -
R. CS La Forestoise - - - - - - 1-2 - - - -
ARA La Gantoise - - - - - - 3-2 - - - -
R. FC Liégeois - - - - - - 4-10 - - - -
FC Malinois - - - - - - 6-2 - - - -
R. Olympic CC 0-1 - 3-1 0-5 Ann - 0-2 3-2 3-1 3-3 2-1
R. Standard CL - - - - - - - 5-0 - - -
Union St-Gilloise SR - - - - - - - 1-2 - - -
Sint-Niklaasche SK - - - - - - - 0-4 - - -
White Star AC - - - - - - - 1-1 - - -
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur
  • « Ann »= rencontre programmée (le 27/05/1945) mais finalement annulée.

Classement au moment de l'arrêt des compétitions

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R. SC Anderlechtois 26 19 10 6 3 69 33 +36
2 R. FC Malinois 24 17 10 4 3 66 35 +31
3 ARA La Gantoise 22 19 9 4 6 52 45 +7
4 R. FC Liégeois en augmentation 20 13 9 2 2 54 31 +23
5 R. CS La Forestoise 20 18 10 0 8 43 54 -11
6 Sint-Niklaassche SK en augmentation 20 21 7 6 8 48 58 -10
7 SC Eendracht Aalst 17 17 6 5 6 43 42 +1
8 R. Olympic CC 16 18 7 2 9 32 48 -16
9 R. CS Brugeois 14 16 6 2 8 36 41 -5
10 Union St-Gilloise SR 12 20 4 4 12 17 68 -51
11 R. White Star AC 11 21 3 5 13 33 70 -37
12 R. Standard CL 8 10 3 2 5 21 24 -3
Abréviations

en augmentation : nouveau venu depuis la saison précédente

Meilleur buteur au moment de l'arrêt des compétitions

Drapeau : Belgique Albert De Cleyn (R. FC Malinois) occupe la tête du classement des buteurs avec 25 buts en 17 matches[1]. Il est meilleur buteur pour la deuxième fois lors d'un championnat non officiel, la troisième fois dans l'absolu.

Récapitulatif de la saison

Pas de champion à la suite de l'arrêt du championnat avant son terme.

Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (5) Province de Brabant (4)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (3)
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 1 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 4 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 1
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 1 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 0 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 2
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 3 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 0   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation

Aucun club n'est relégué vu que la compétition ne s'est pas terminée.

En vue de la saison suivante, l'URBSFA décrète l'annulation de toutes les relégations subies durant les trois « championnats de guerre » (1941-1942, 1942-1943 et 1943-1944). Cette mesure s'applique à tous les niveaux nationaux et régionaux. À la fin de l'été 1945, les séries nationales sont reformées et dans de nombreux cas, on retrouve certaines séries avec 17, 18 ou 19 clubs.

Débuts en Division d'Honneur

Le Sint-Niklaassche SK fait ses débuts au plus haut niveau lors de cette saison mais vu qu'elle est arrêtée avant la fin, elle ne compte pas comme étant sa première.

Bilan de la saison

Tableau d'honneur
Championnat de Belgique de football 1944-1945
Champion aucun
Dauphin aucun
Promotions et relégations
Promus en Division d'Honneur aucun
Relégués en Division 1 aucun

Annexes

Articles connexes

Notes

  1. a et b Débutée en novembre, cette saison 1944-1945 est plusieurs fois interrompue par les évolutions de la guerre. Elle est finalement arrêtée et décrétée comme non officielle.
  2. Les clubs de la région d'Anvers ne s'alignent pas en raison de nombreux bombardements subis.
  3. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.

Références

  1. (en) « Topscorers in Belgium 1895-2001 », sur Belgium Soccer History, circa 2001 (consulté le 15 avril 2010)

Bibliographie

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l’URBSFA depuis 1895 et ASBL Foot 100

Sources et liens externes