Championnat de Belgique de football 1924-1925

Division d’Honneur
1924-1925
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 25e
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Date du
au
Participants 14
Matchs joués 182 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Niveau inférieur Promotion

Palmarès
Tenant du titre Beerschot AC
Promu(s) en début de saison 3:
SC Anderlechtois
FC Malinois
White Star Woluwe AC
Vainqueur Beerschot AC
Relégué(s) 3:
FC Malinois
R. Racing CB
White Star Woluwe AC
Buts 479 buts
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Belgique Joseph Taeymans
Berchem Sport

Navigation

Le championnat de Belgique de football 1924-1925 est la 25e saison du championnat de première division belge. Son nom officiel est « Division d'Honneur ».

Un moment accroché par l'Antwerp, le Beerchot AC prend ses distances durant le second tour du championnat et décroche un deuxième titre consécutif, son troisième dans l'absolu. Il est le quatrième club à réussir à conserver son titre d'une saison à l'autre

En bas de classement, une lutte acharnée a lieu entre quatre équipes, les promus du White Star Woluwe AC étant rapidement distancés. En fin de saison, on assiste à un événement historique avec la relégation du Racing Club de Bruxelles, présent au plus haut niveau sans interruption depuis la création du championnat. Avec la descente en Promotion du sextuple champion de Belgique, c'est le dernier des sept clubs fondateurs du championnat à quitter l'élite, sportivement ou par choix.

Clubs participants

Quatorze clubs prennent part à la compétition, autant que lors de l'édition précédente. Ceux dont le matricule est mis en gras existent toujours aujourd'hui.

Clubs participant à la saison 1924-1925 du championnat de Division d'Honneur
# Nom[note 1] Mat.[note 2] Ville Terrain[note 3] En D1 depuis (série) Total en D1 Saison précédente
1 Sporting Club Anderlechtois 35 Anderlecht Stade Émile Versé 1924-1925 (1re) 3e Promotion A : 1er
2 Royal Antwerp Football Club 1 Anvers Bosuilstadion 1901-1902 (19e) 24e 7e
3 Beerschot Athletic Club 13 Anvers Kiel 1907-1908 (13e) 19e 1er
4 Berchem Sport 28 Berchem Grote Steenweg 1922-1923 (3e) 3e 10e
5 Royal Cercle Sportif Brugeois 12 Bruges Stade du CS Brugeois 1899-1900 (21e) 21e 3e
6 Royal Football Club Brugeois 3 Bruges De Klokke 1898-1899 (22e) 23e 9e
7 Daring Club de Bruxelles Société Royale 2 Molenbeek Stade du Daring 1903-1904 (17e) 17e 8e
8 Royal Racing Club de Bruxelles 6[note 4] Uccle Vivier d'Oie 1895-1896 (25e) 25e 4e
9 Association Royale Athlétique La Gantoise 7 Gentbrugge Stade Jules Otten 1913-1914 (7e) 7e 11e
10 Racing Club de Gand 11 Gand Emmanuel Hielstadion 1923-1924 (2e) 11e 6e
11 Royal Standard Club Liège 16 Sclessin Stade de Sclessin 1921-1922 (4e) 9e 5e
12 Football Club Malinois 25 Malines Achter de Kazerne 1924-1925 (1re) 2e Promotion A : 2e
13 Union Saint-Gilloise Société Royale 10 Forest Stade du Parc Duden 1901-1902 (19e) 19e 2e
14 White Star Woluwé Athletic Club 47 Woluwe-Saint-Lambert rue de Kelle 1924-1925 (1re) 1re Promotion B : 1er

Localisations

Localisation des clubs bruxellois

Brussels-Main-Football-Stadiums-2.png
les 5 cercles bruxellois sont :
(5) Daring CB SR
(6) SC Anderlechtois
(7) Union SG SR
(10) R. Racing CB
(14) White Star AC

Localisation des clubs anversois

Antwerp-Main-Football-Stadiums.png
les 3 cercles anversois sont :
(1) Royal Antwerp Football Club
(2) Beerschot AC
(3) Berchem Sport

Déroulement de la saison

Anvers est à la fête

Après trois rencontres, l'Antwerp prend le commandement et le conserve jusqu'au soir de la 12e journée. Après neuf matches, le « Great Old » possède trois longueurs d'avance sur le Beerschot qui vient de s'incliner de manière surprenante chez le dernier, le White Star, qui marque ainsi ses tout premiers points en Division d'Honneur.

Mais au moment de virer à mi-parcours, l'Antwerp a perdu le leadership. Accroché au Standard (1-1), puis battu à domicile par le Racing CB (1-3), le club anversois est bloqué à 19 points et doit laisser passer les Kielmen, qui en comptent vingt. Le CS Brugeois est à 4 points et l'Union à 5 longueurs.

Le Beerschot prend ses distances et réalise le doublé

Durant la seconde moitié du championnat, l'Antwerp subit 4 revers. Le premier de ceux-ci est certainement le plus douloureux et oriente la suite de la compétition, une défaite 3-0 sur le terrain du Beerschot. Le , le Beerschot s'impose (1-0) contre le R. FC Brugeois alors que l'Antwerp s'incline (1-0) au Daring. Nanti de sept points d'avance, avec seulement deux matches à disputer, les Mauves du Kiel fêtent le troisième titre de leur Histoire, le second de rang.

Lutte à cinq pour le maintien

Dans le bas du tableau, la lutte pour le maintien concerne principalement cinq clubs : La Gantoise, le FC Brugeois, le Racing CB, et les promus du FC Malinois et du White Star Woluwe AC.

Le White Star Woluwe AC connaît une adaptation délicate à la plus haute division. Le club de l'est de la capitale belge subit huit défaites consécutives avant de marquer ses premiers points. Ceux-ci font sensation puisqu'ils découlent d'une victoire contre le Beerschot, tenant du titre national et candidat avéré à sa propre succession. Le White Star boucle néanmoins le premier tour à la quatorzième et dernière place, avec 5 points.

Devant les promus se trouvent les autres montant du FC Malinois et le Racing CB avec 7 points. La Gantoise avec 9 unités sort tout juste la tête de l'eau alors qu'avec 13 points, le Club Brugeois semble plus à l'aise.

Second tour à suspense

Sur les sept premiers matches second tour, le FC Brugeois en perd six et ne remporte qu'une seule victoire, 2-0 contre le SC Anderlechtois. Le club de la Venise du nord glisse vers la zone dangereuse et voit se rapprocher le FC Malinois et le Racing CB. Ce dernier, après une défaite 1-0 face au White Star, toujours dernier, se réveille et prend huit points sur dix, à deux journées de la fin. À ce moment le club de la capitale n'est plus qu'à une longueur du maintien.

À deux journées de la fin, au soir du , le White Star, qui a pourtant joué un match de moins, est mathématiquement condamné à la descente. Les deux autres sièges basculants restent en ballotage. Le FC Malinois, treizième, compte 18 points, pour 19 au Racing CB, 20 au FC Brugeois et 22 à La Gantoise. Une semaine plus tard, les gantois assurent leur maintien grâce à un partage face à l'Union Saint-Gilloise (1-1), tandis que les quatre derniers s'inclinent.

La dernière journée, programmée le , livre le verdict final. Le FC Brugeois obtient un partage un but partout contre l'Union. Ce match nul s'avère suffisant car ses deux poursuivants réalisent le même score, contre l'Antwerp pour le Racing et contre le White Star pour le FC Malinois. Ces deux derniers clubs accompagnent donc le White Star en Promotion la saison prochaine. Pour les malinois, c'est une seconde relégation directe après une montée parmi l'élite.

La relégation du Royal Racing Club de Bruxelles, fondateur de la compétition en 1895, marque un tournant dans l'Histoire du football belge. Ainsi, tous les clubs fondateurs de l'épreuve ont quitté à un moment donné, par choix ou par décision sportive, la plus haute division belge.

Un premier record de présence consécutive est établi : le Royal Racing Club de Bruxelles a disputé 25 saisons consécutives au sein de l'élite belge. Parmi les séries alors en cours, les plus longues sont l'apanage du FC Brugeois, avec 23 saisons depuis 1898-1899 et du CS Brugeois, présent depuis 1899-1900 soit 22 saisons.

Résultats

Résultats des rencontres

Avec quatorze clubs engagés, 182 matches sont au programme de la saison[1].

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AND ANT BEE BER CSB FCB DAR RAC LAG RCG FCM STA USG WST
SC Anderlechtois 0-1 2-3 1-0 0-1 3-0 0-1 0-2 3-1 2-0 2-1 3-0 1-0 3-0
R. Antwerp FC 2-1 1-1 0-0 2-0 0-0 1-0 1-3 2-0 1-0 1-1 3-0 4-0 6-0
Beerschot AC 3-2 3-0 2-1 0-0 3-1 0-0 5-2 5-1 6-0 4-1 3-2 1-0 2-0
Berchem Sport 2-1 1-1 2-0 3-1 3-2 4-4 3-1 2-0 2-0 3-3 3-0 1-2 4-0
R. CS Brugeois 1-1 1-1 0-2 2-1 2-0 0-0 2-0 0-1 4-1 1-3 2-1 0-1 1-0
R. FC Brugeois 2-0 1-3 0-2 1-0 1-1 1-0 3-1 4-0 1-4 1-0 1-2 1-1 2-1
Daring CB SR 0-2 1-0 0-1 4-1 0-1 2-1 3-0 3-0 0-1 1-1 2-2 0-1 4-1
R. Racing CB 2-2 1-1 0-1 0-2 0-0 1-0 0-1 1-1 0-2 2-3 2-0 1-0 2-0
ARA La Gantoise 1-0 0-1 1-1 3-1 0-0 1-2 1-0 2-2 1-1 2-2 1-1 0-1 1-0
RC de Gand 2-3 2-1 2-0 0-4 2-0 3-2 2-0 0-0 0-1 0-0 1-1 3-1 2-0
FC Malinois 2-1 0-1 0-5 1-1 1-2 5-1 0-2 1-2 1-1 0-2 1-1 4-4 1-1
R. Standard CL 1-0 1-1 2-0 4-2 2-2 0-3 1-1 2-0 1-3 2-2 2-0 1-0 5-0
Union St-Gilloise SR 1-1 3-2 1-2 1-0 1-1 4-1 1-1 1-0 1-1 3-1 3-1 3-0 2-1
White Star AC 0-3 1-2 1-0 1-0 0-0 2-1 0-1 1-0 3-0 3-3 1-1 0-2 0-5
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Classement final

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 BEERSCHOT AC T 40 26 18 4 4 55 22 +33
2 R. Antwerp FC 34 26 13 8 5 39 21 +18
3 Union Royale St-Gilloise SR 32 26 13 6 7 41 29 +12
4 R. CS Brugeois 28 26 9 10 7 25 24 +1
5 RC de Gand 28 26 11 6 9 36 38 -2
6 Daring CB SR 27 26 10 7 9 31 23 +8
7 Berchem Sport 27 26 11 5 10 46 35 +11
8 R. Standard CL 26 26 9 8 9 36 39 -3
9 SC Anderlechtois en augmentation 25 26 11 3 12 37 29 +8
10 ARA La Gantoise 23 26 7 9 10 24 38 -14
11 R. FC Brugeois 21 26 9 3 14 33 44 -11
12 R. Racing CB 20 26 7 6 13 25 37 -12
13 FC Malinois en augmentation 19 26 4 11 11 34 47 -13
14 White Star Woluwe AC en augmentation 14 26 5 4 17 17 53 -36
Légende
Abréviations

T : Tenant du titre 1924
en augmentation : nouveau venu depuis la saison précédente

Meilleur buteur

Drapeau : Belgique Joseph Taeymans (Berchem Sport) avec 20 buts[2]. Il est le onzième joueur belge différent à être sacré meilleur buteur de la plus haute division belge.

Classement des buteurs

Le tableau ci-dessous reprend les treize meilleurs buteurs du championnat, soit les joueurs ayant inscrit dix buts ou plus durant la saison[2].

Classement des treize meilleurs buteurs de la saison
# Pays Joueur Club Buts Matches joués
1. Drapeau : Belgique Joseph Taeymans Berchem Sport 20 25
2. Drapeau : Belgique Ferdinand Adams SC Anderlechtois 16 25
3. Drapeau : Belgique Henri Larnoe Beerschot AC 13 18
=. Drapeau : Belgique Gérard Delbeke R. FC Brugeois 13 20
=. Drapeau : Belgique Georges De Spae ARA La Gantoise 13 22
6. Drapeau : Belgique Achille Meyskens Union Saint-Gilloise SR 12 13
=. Drapeau : Belgique Pierre Van de Ven FC Malinois 12 21
=. Drapeau : Belgique Honoré Vlamynck Daring CB 12 22
9. Drapeau : Belgique Raymond Braine Beerschot AC 11 23
=. Drapeau : Belgique Alexandre Godfroid Union Saint-Gilloise SR 11 21
11. Drapeau : Belgique Laurent Grimmonprez RC de Gand 10 21
=. Drapeau : Belgique Charles De Munter SC Anderlechtois 10 24
=. Drapeau : Belgique Louis Vanderstraten R. Antwerp FC 10 25

Récapitulatif de la saison

  • Champion : Beerschot AC (3e titre)
  • Quatrième équipe à remporter deux titres consécutifs
  • Cinquième équipe à remporter trois titres
  • Troisième titre pour la province d'Anvers
Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (8) Province de Brabant (5)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (1)
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 4 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 5 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 0
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 2 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 0 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 1
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 2 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 0   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation

Le Racing CB, le FC Malinois et le White Star Woluwe AC sont relégués de Division d'Honneur. Le Racing CB quitte l'élite après 25 saisons de présence ininterrompue, les deux autres le sont douze mois après avoir été promus. Ils cèdent leur place au Tilleur FC, au CS Verviétois et au RC de Malines, promus depuis la Promotion.

Débuts en Division d'Honneur

Un club fait ses débuts dans la plus haute division belge. Il est le 29e club différent à y apparaître.

Changements de nom

Reconnus « Société Royale », deux clubs changent de nom en vue de la saison prochaine.

Bilan de la saison

Annexes

Notes

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. Les matricules indiqués le sont à titre purement indicatifs, car ils n'existaient pas encore à l'époque. Pour rappel, la première liste de numéro matricule n'est publiée qu'en décembre 1926.
  3. Certains terrains renseignés doivent encore faire l'objet de vérifications/confirmations. La terminologie « stade » ne devient usuelle que plusieurs années plus tard.
  4. Le Racing CB fusionne en 1963 avec le White Star AC (matricule 47) pour former le R. Racing White. La veille de la fusion, le Racing échange son matricule avec le FC La Rhodienne (matricule 1274), pour ne pas voir le matricule 6 disparaître. Il est donc toujours « actif », mais n'est plus porté par le même club.

Références

  1. (nl) « Uitslagen 1e Nationale - Seizoen 1924-25 », sur Belgian Soccer DataBase (consulté le 21 août 2014)
  2. a et b « Liste des meilleurs buteurs 1924-1925 », sur Belgium Soccer History, (consulté le 12 juin 2014)

Bibliographie

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l’URBSFA depuis 1895 et ASBL Foot 100

Sources et liens externes