Championnat d'Allemagne de football 2015-2016

1. Bundesliga 2015-2016
Fußball Bundesliga
Logo Bundesliga
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Deutscher Fußball-Bund (DFB)
Édition 53e
Lieu(x) Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Date du
au
Participants 18
Matchs joués 34 par équipe
Site web officiel Site officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1re division
Niveau inférieur 2. Bundesliga

Palmarès
Tenant du titre Bayern Munich
Promu(s) en début de saison FC Ingolstadt 04
SV Darmstadt 98
Vainqueur Bayern Munich
Deuxième Borussia Dortmund
Troisième Bayer Leverkusen
Relégué(s) VfB Stuttgart
Hanovre 96
Meilleur(s) buteur(s) Robert Lewandowski Drapeau : Pologne (30)
Meilleur(s) passeur(s) Henrikh MkhitaryanDrapeau : Arménie (15)

Navigation

La saison 2015-2016 de 1. Bundesliga est la 53e édition de la première division allemande. Les dix-huit clubs participants au championnat sont confrontés à deux reprises aux dix-sept autres.

Six places qualificatives pour les compétitions européennes sont attribuées par le biais du championnat (3 places directes en Ligue des champions, 1 en barrages, 1 place directe en Ligue Europa et 1 au troisième tour de qualification). L'autre place européenne est celle du vainqueur de la DFB Pokal, qui est qualificative pour la Ligue Europa. Les 2 derniers du championnat sont relégués en 2. Bundesliga, le 16e affrontera le 3e de 2. Bundesliga pour pouvoir rester en 1re division.

À une journée de la fin du championnat, le Bayern Munich s'octroie son 26e titre et quatrième consécutif, ce qui constitue une première dans l'histoire de la Bundesliga[1].

Participants

Légende des couleurs


Club Se maintient
depuis
Classement
2014-2015
Entraîneur Depuis Stade Capacité
théorique
Bayern Munich 1965 1 Drapeau : Espagne Pep Guardiola 2013 Allianz Arena 71 000
VfL Wolfsbourg 1997 2 Drapeau : France Valérien Ismaël 2016 Volkswagen-Arena 30 000
Borussia Mönchengladbach 2008 3 Drapeau : Suisse Lucien Favre
Drapeau : Allemagne André Schubert
2015 Borussia-Park 54 010
Bayer Leverkusen 1979 4 Drapeau : Allemagne Roger Schmidt 2014 BayArena 30 210
FC Augsbourg 2011 5 Drapeau : Allemagne Markus Weinzierl 2012 SGL arena 30 660
Schalke 04 1991 6 Drapeau : Allemagne André Breitenreiter 2015 Veltins-Arena 61 673
Borussia Dortmund 1976 7 Drapeau : Allemagne Thomas Tuchel 2015 Signal Iduna Park 80 645
TSG 1899 Hoffenheim 2008 8 Drapeau : Allemagne Markus Gisdol
Drapeau : Pays-Bas Huub Stevens
Drapeau : Allemagne Julian Nagelsmann
2016 Rhein-Neckar-Arena 30 150
Eintracht Francfort 2012 9 Drapeau : Allemagne Armin Veh
Drapeau : Croatie Niko Kovač
2016 Commerzbank-Arena 51 500
Werder Brême 1981 10 Drapeau : Ukraine Viktor Skripnik 2014 Weserstadion 42 100
1. FSV Mayence 05 2009 11 Drapeau : Suisse Martin Schmidt 2015 Coface Arena 34 000
1. FC Cologne 2014 12 Drapeau : Autriche Peter Stöger 2013 RheinEnergieStadion 50 000
Hanovre 96 2002 13 Drapeau : Allemagne Michael Frontzeck
Drapeau : Allemagne Thomas Schaaf
Drapeau : Allemagne Daniel Stendel
2015 HDI-Arena 49 000
VfB Stuttgart 1977 14 Drapeau : Allemagne Alexander Zorniger
Drapeau : Allemagne Jürgen Kramny
2015 Mercedes-Benz Arena 60 441
Hertha BSC 2013 15 Drapeau : Hongrie Pál Dárdai 2015 Olympiastadion 74 244
Hambourg SV 1963 16 Drapeau : Allemagne Bruno Labbadia 2015 Imtech Arena 57 000
FC Ingolstadt 04 2015 1 (2B) Drapeau : Autriche Ralph Hasenhüttl 2013 Audi-Sportpark 15 800
SV Darmstadt 98 2015 2 (2B) Drapeau : Allemagne Dirk Schuster 2012 Stadion am Böllenfalltor 17 000

Compétition

Classement

Le classement est calculé avec le barème de points suivant : une victoire vaut trois points, le match nul un. La défaite ne rapporte aucun point.

Source : Classement officiel sur le site de la Ligue allemande de football professionnel.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Bayern Munich T C 88 34 28 4 2 80 17 +63
2 Borussia Dortmund S 78 34 24 6 4 82 34 +48
3 Bayer Leverkusen 60 34 18 6 10 56 40 +16
4 Borussia Mönchengladbach 55 34 17 4 13 67 50 +17
5 Schalke 04 52 34 15 7 12 51 49 +2
6 FSV Mayence 50 34 14 8 12 46 42 +4
7 Hertha Berlin 50 34 14 8 12 42 42 0
8 VfL Wolfsbourg 45 34 12 9 13 47 49 -2
9 FC Cologne 43 34 10 13 11 38 42 -4
10 Hambourg SV 41 34 11 8 15 40 46 -6
11 FC Ingolstadt P 40 34 10 10 14 33 42 -9
12 FC Augsbourg 38 34 9 11 14 42 52 -10
13 Werder Brême 38 34 10 8 16 50 65 -15
14 SV Darmstadt P 38 34 9 11 14 38 53 -15
15 TSG Hoffenheim 37 34 9 10 15 39 54 -15
16 Eintracht Francfort 36 34 9 9 16 34 52 -18
17 VfB Stuttgart 33 34 9 6 19 50 75 -25
18 Hanovre 96 25 34 7 4 23 31 62 -31
Qualifications européennes
Ligue des champions 2016-2017
  •      1er 2e et 3e : phase de groupes
  •      4e : tour de barrages pour non-champions
Ligue Europa 2016-2017
  •      5e et 6e : phase de groupes
  •      7e : 3e tour de qualification
Relégation
Abréviations

Leader (journée par journée)

Bayern MunichBV 09 Borussia DortmundBayern Munich

Dernière place (journée par journée)

Hanovre 96TSG 1899 HoffenheimVfB StuttgartTSG 1899 HoffenheimFC AugsbourgVfB StuttgartHanovre 96Borussia MönchengladbachHambourg SV

Résultats

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AUG LEV BMU DOR MGL COL DAR FRA HAM H96 BER HOF ING MAY S04 STU WER WOB
Augsbourg 3-3 1-3 1-3 2-2 0-0 0-2 0-0 1-3 2-0 0-1 1-3 0-1 3-3 2-1 1-0 1-2 0-0
Leverkusen 1-1 0-0 0-1 5-0 1-2 0-1 3-0 1-0 3-0 2-1 2-1 3-2 1-0 1-1 4-3 1-4 3-0
Bayern Munich 2-1 3-0 5-1 1-1 4-0 3-1 1-0 5-0 3-1 2-0 2-0 2-0 1-2 3-0 4-0 5-0 5-1
Borussia Dortmund 5-1 3-0 0-0 4-0 2-2 2-2 4-1 3-0 1-0 3-1 3-1 2-0 2-0 3-2 4-1 3-2 5-1
Borussia Mönchengladbach 4-2 2-1 3-1 1-3 1-0 3-2 3-0 0-3 2-1 5-0 3-1 0-0 1-2 3-1 4-0 5-1 2-0
Cologne 0-1 0-2 0-1 2-1 1-0 4-1 3-1 2-1 0-1 0-1 0-0 1-1 0-0 1-3 1-3 0-0 1-1
Darmstadt 2-2 1-2 0-3 0-2 0-2 0-0 1-2 1-1 2-2 0-4 0-0 2-0 2-3 0-2 2-2 2-1 0-1
Eintracht Francfort 1-1 1-3 0-0 1-0 1-5 6-2 0-1 0-0 1-0 1-1 0-2 1-1 2-1 0-0 2-4 2-1 3-2
Hambourg 0-1 0-0 1-2 3-1 3-2 1-1 1-2 0-0 1-2 2-0 1-3 1-1 1-3 0-1 3-2 2-1 0-1
Hanovre 96 0-1 0-1 0-1 2-4 2-0 0-2 1-2 1-2 0-3 1-3 1-0 4-0 0-1 1-3 1-3 1-0 0-4
Hertha BSC 0-0 2-1 0-2 0-0 1-4 2-0 1-2 2-0 3-0 2-2 1-0 2-1 2-0 2-0 2-1 1-1 1-1
Hoffenheim 2-1 1-1 1-2 1-1 3-3 1-1 0-2 0-0 0-1 1-0 2-1 2-1 3-2 1-4 2-2 1-3 1-0
Ingolstadt 2-1 0-1 1-2 0-4 1-0 1-1 3-1 2-0 0-1 2-2 0-1 1-1 1-0 3-0 3-3 2-0 0-0
Mayence 4-2 3-1 0-3 0-2 1-0 2-3 0-0 2-1 0-0 3-0 0-0 3-1 0-1 2-1 0-0 1-3 2-0
Schalke 04 1-1 2-3 1-3 2-2 2-1 0-3 1-1 2-0 3-2 3-1 2-1 1-0 1-1 2-1 1-1 1-3 3-0
Stuttgart 0-4 0-2 1-3 0-3 1-3 1-3 2-0 1-4 2-1 1-2 2-0 5-1 1-0 1-3 0-1 1-1 3-1
Werder Brême 1-2 0-3 0-1 1-3 2-1 1-1 2-2 1-0 1-3 4-1 3-3 1-1 0-1 1-1 0-3 6-2 3-2
Wolfsbourg 0-2 2-1 0-2 1-2 2-1 1-1 1-1 2-1 1-1 1-1 2-0 4-2 2-0 1-1 3-0 3-1 6-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Barrage

À la fin de la saison, le 16e de 1. Bundesliga (Eintracht Francfort) affronte la troisième meilleure équipe de 2. Bundesliga (FC Nuremberg) dans une double confrontation aller-retour, promotion-relégation. Francfort en sort vainqueur sur le score cumulé de deux buts à un et se maintient en 1. Bundesliga.

Club Score Club
Aller Eintracht Francfort 1 - 1 FC Nuremberg
Retour FC Nuremberg 0 - 1 Eintracht Francfort

Déroulement de la saison

Mehdi Benatia inscrit le premier but de la saison 2015-2016

Le Bayern Munich commence la saison par une large victoire contre Hambourg 5-0 en match avancé de la première journée, Douglas Costa nouvelle recrue bavaroise est l'un des principaux protagonistes de ce premier succès, Thomas Müller inscrit notamment un doublé. Le promu FC Ingolstadt 04 remporte son premier match 1-0 contre Mayence, c'est la première victoire dans l'élite du football allemand pour cette formation[2]. Le match entre les deux Borussia, Dortmund et Mönchengladbach voit le premier s'imposer 4-0 à domicile, lançant comme le club bavarois parfaitement sa saison[3]. Le dernier duel de cette journée, Stuttgart reçoit Cologne, les buts seront marqués dans les vingt dernière minutes, l'équipe des visiteurs l'emportera 3-1[4].

La deuxième journée verra un record égalé. Kevin Volland l'attaquant de Hoffenheim, ouvre la marque contre le Bayern au bout de 9 secondes de jeu, il surpasse même légèrement Karim Bellarabi pour trois dixième, détenteur du record la saison passée. Réduit à dix après une expulsion de Boateng, les Bavarois l'emporteront tout de même 1-2 avec 73 % de possession de balle[5]. Le Borussia Dortmund réalise la même performance que lors de la première journée avec une victoire 4-0 contre le promu Ingolstadt. En ce début de saison, que ce soit en Bundesliga ou en Ligue Europa, les joueurs de la Ruhr ont inscrit quatre buts à chacune de leur confrontation[6]. Avec trois victoires en trois journée, le Bayern et Dortmund semblent bien partis pour être les deux prétendants au titre. Au terme de la quatrième journée, le club de la Ruhr reste leader devant son rival bavarois grâce à la différence de buts. À noter que la victoire du Bayern sur Augsbourg est obtenue grâce à un pénalty très contestable[7].

La sixième journée oppose notamment le Bayern Munich au VfL Wolfsbourg. Mené 0-1 à la pause sur sa pelouse de l'Allianz Arena, le club bavarois va renverser totalement la situation. L'attaquant polonais Robert Lewandowski entré pour le début de la seconde période inscrit 5 buts en 9 minutes de la 51e à la 60e. Ce quintuplé devient le plus rapide de l'histoire du championnat ; cela faisait 24 ans qu'un quintuplé n'avait plus été réalisé en Bundesliga[8].

Le 20 septembre 2015 : Lucien Favre démissionne de son poste du Borussia Mönchengladbach. Il est remplacé par André Schubert le 21 septembre.

Le 4 octobre à l'Allianz Arena, les Bavarois s'imposent 5-1 contre le Borussia Dortmund. Ce résultat donne sept points d'avance aux joueurs de Pep Guardiola au bout de huit journées. Le samedi 24 octobre, le club bavarois obtient sa millième victoire en championnat[9]. Le 5 décembre, il concède sa première défaite en championnat (3-1) contre le Borussia Mönchengladbach[10].

Le 26 octobre 2015 : l'entraineur allemand Markus Gisdol du club d'Hoffenheim est remplacé par Huub Stevens étant donné que le TSG 1899 Hoffenheim ne compte qu'une seule victoire en 10 matchs[11].

Le 28 décembre de la même année, Thomas Schaaf s'engage avec le club de Hanovre 96 en remplacement de Michael Frontzeck

Le 10 février 2016 : l'entraineur néerlandais Huub Stevens du club d'Hoffenheim démissionne de son poste pour des raisons médicales. Il est remplacé par Julian Nagelsmann (28 ans) et qui devient par la même occasion le plus jeune entraineur de l'histoire de la Bundesliga[12].

Le 21 février le Borussia Dortmund s'impose 1-0 à Leverkusen. Ce succès permet au 11 de la Ruhr de rester un solide dauphin du Bayern. Fait inédit cette rencontre sera interrompu par l'arbitre après une altercation de ce dernier avec l'entraineur du Bayer Roger Schmidt[13].

Le 28 février le BVB obtient une victoire précieuse à domicile contre Hoffenheim (3-1) après avoir longtemps était mené au score. Cela permet à la formation de Thomas Tuchel de rester à 8 points des bavarois[14].

Le 2 mars, le Bayern Munich concède sa première défaite à domicile contre Mayence (1-2), tandis que le Borussia Dortmund ramène une victoire en déplacement sur la pelouse de Darmstadt (0-2)[15]. Avant la rencontre directe du 5 mars au Signal Iduna Park, les deux équipes sont séparées de 5 points au classement général. Le 5 mars, les deux équipes ne peuvent se départager (0-0) ; le leader bavarois conserve toujours 5 points d'avance sur son dauphin[16].

Après avoir limogé son entraineur Armin Veh à l'issue de la 25e journée, le club Eintracht Frankfurt annonce son remplaçant, le Croate Niko Kovač, le 8 mars 2016[17].

Statistiques

Évolution du classement

Journées → 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 En tête Relégable
Munich 1 2 2 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 30
Dortmund 2 1 1 1 1 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 4
Leverkusen 5 3 6 13 13 11 5 9 7 6 7 8 6 6 8 6 5 5 4 5 3 4 6 7 8 7 6 5 4 3 3 3 3 3
M'gladbach 17 18 18 18 18 16 14 13 10 7 5 6 5 4 3 5 4 4 6 6 7 5 4 4 6 4 5 4 5 5 5 4 4 4 6
Schalke 04 3 4 10 5 4 3 3 3 3 3 4 5 7 8 6 8 6 6 5 4 5 6 7 6 4 5 4 7 7 7 7 6 7 5
Mayence 13 8 5 10 7 9 12 8 11 13 12 9 11 9 7 7 8 8 8 7 6 7 5 5 5 6 7 6 6 6 6 7 5 6
Berlin 7 7 9 7 11 5 6 4 5 5 6 4 4 5 4 3 3 3 3 3 4 3 3 3 3 3 3 3 3 4 4 5 6 7
Wolfsbourg 5 6 3 3 3 4 4 7 4 4 3 3 3 3 5 4 7 7 7 8 8 8 8 8 7 8 8 8 8 8 10 10 8 8
Cologne 4 5 4 8 5 7 7 5 6 9 9 7 9 10 10 10 9 9 9 9 9 9 10 10 12 9 9 11 11 10 8 8 9 9
Hambourg 18 10 13 12 10 6 10 11 12 10 10 11 10 7 9 9 10 11 11 13 11 12 11 11 10 12 12 10 10 12 11 11 11 10 1
Ingolstadt 7 9 7 9 6 8 8 6 8 8 8 10 8 11 11 11 11 10 10 10 12 10 9 9 9 10 10 9 9 9 9 9 10 11
Augsbourg 13 14 15 14 14 14 16 16 18 18 18 18 17 16 16 13 12 13 12 14 14 13 13 13 14 13 15 16 15 14 12 12 12 12 10
Brême 16 15 11 6 9 13 13 14 16 14 16 14 14 15 15 14 16 16 16 16 16 16 16 15 13 15 14 15 16 16 16 15 16 13 14
Darmstadt 9 11 12 11 12 10 9 10 9 11 13 13 13 12 12 12 13 12 14 11 13 14 14 14 15 14 13 13 13 11 13 14 13 14
Hoffenheim 11 16 14 15 15 17 15 15 17 17 17 17 18 18 18 17 18 17 17 17 17 17 17 17 17 17 16 14 14 13 14 13 14 15 21
Francfort 11 12 8 4 8 12 11 12 13 12 11 12 12 13 13 15 14 14 13 15 15 15 15 16 16 16 17 17 17 17 17 16 15 16 10
Stuttgart 15 17 17 17 17 15 17 18 15 16 15 16 16 17 17 18 15 15 15 12 10 11 12 12 11 11 11 12 12 15 15 17 17 17 15
Hanovre 9 12 16 16 16 18 18 17 14 15 14 15 15 14 14 16 17 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 25

Notes et références

  1. « Le Bayern Munich champion d'Allemagne pour la quatrième fois d'affilée, après sa victoire à Ingolstadt (2-1) », sur www.lequipe.fr, (consulté le 7 mai 2016).
  2. « Ça commence bien pour Schalke 04 et le Bayer Leverkusen », sur lequipe.fr, (consulté le 10 décembre 2015)
  3. « Le Borussia Dortmund réalise un festival contre Mönchengladbach », sur lequipe.fr, (consulté le 10 décembre 2015)
  4. « Cologne bat Stuttgart », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le 10 décembre 2015)
  5. « Le Bayern a dû s'arracher pour battre Hoffenheim sur le fil », sur lequipe.fr, (consulté le 12 décembre 2015)
  6. « Le Borussia Dortmund prend la tête de la Bundesliga après sa victoire (0-4) sur Ingolstadt », sur lequipe.fr, (consulté le 12 décembre 2015)
  7. « Le Bayern Munich s'impose sur le fil, Dortmund régale encore », sur lequipe.fr, (consulté le 12 décembre 2015)
  8. « Robert Lewandowski (Bayern) explose Wolfsburg (5-1) en marquant 5 buts en 9 minutes », sur lequipe.fr, (consulté le 12 décembre 2015)
  9. « Le Bayern Munich et Lewandowski écrivent une nouvelle page historique », sur footmercato.net, (consulté le 10 décembre 2015)
  10. « Première défaite du Bayern Munich en Bundesliga à M'Gladbach », sur lequipe.fr, (consulté le 10 décembre 2015)
  11. « Hoffenheim : Huub Stevens va remplacer Markus Gisdol », sur L'Equipe.fr (consulté le 20 février 2016)
  12. « Hoffenheim nomme le plus jeune entraîneur de l’histoire de la Bundesliga », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le 20 février 2016)
  13. http://www.footmercato.net/breves/bundesliga-dortmund-solide-dauphin_172555 (consulté le 21/02/2016)
  14. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Le-borussia-dortmund-renversant-le-bayer-leverkusen-chute/638574 (consulté le 29/02/2016)
  15. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Bundesliga-deuxieme-defaite-du-bayern-munich-cette-saison-battu-par-mayence/639520 (consulté le 03/03/2016)
  16. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Le-bayern-munich-contient-dortmund-dans-le-sommet-de-la-bundesliga/640509 (consulté le 06/03/2016)
  17. « Francfort: Kovac nouvel entraîneur », sur Sports.fr (consulté le 8 mars 2016)
  18. (de) « Torjäger - Bundesliga », sur bundesliga.de (consulté le 15 mai 2016)
  19. (de) « Scorer - Bundesliga », sur bundesliga.de (consulté le 15 mai 2016)

Voir aussi

Article connexe

Lien externe