Championnat d'Allemagne de football 1949-1950

Championnat de RFA
1949-1950
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) DFB
Édition 40e
Lieu(x) Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Date Du
au
Participants 16
Hiérarchie
Hiérarchie Division 1
Palmarès
Tenant du titre VfR Mannheim
Vainqueur VfB Stuttgart
Deuxième Offenbacher FC Kickers

Navigation

La saison 1949-1950 du Championnat d'Allemagne de football était la 40e édition de la première division allemande. Les 16 clubs provenaient des différentes ligues supérieures (en Allemand: Oberliga) créées au début de la saison précédente.

Le contexte des "championnats zones d'occupation" n'existe plus depuis deux ans. Les troupes alliées étaient toujours bien présentes, mais dans la partie occidentale de l'Allemagne, il devenait de plus en plus clair qu'il s'agissait dorénavant de troupes "amies". Durant la saison précédente, le 8 mai 1949, la Bundesrepublik Deutschland (BRD) ou en français : la République fédérale d'Allemagne (RFA), fut créée, sous l'impulsion des nations occidentales. Un pays où allait pouvoir régner la démocratie, l'État de droit et la liberté d'expression et de mouvement. Dans la partie l'Est, la réponse de l'URSS ne fit pas attendre très longtemps. Peu après le début de cette saison 1949-1950, en octobre, fut fondée la Deutsche Demokratik Republik (DDR), en français la République démocratique allemande.

À partir de 1947, la Deutscher Fussball Bund avait composé 4 Oberligen (Nord, West, Süd et Südwest) auxquelles s'ajouta la Berliner Stadt. Celle-ci fut, par facilité, familièrement dénommée "Oberliga Berlin". Cette ligue concernait encore les clubs de toute la zone de Berlin (Est et Ouest). Malgré la faiblesse générale de ses clubs par rapport à la moyenne générale, la "Ligue berlinoise" resta maintenue jusqu'en 1963 pour d'évidentes raisons politiques, mais aussi "sentimentales".

Les modalités de qualification et le nombre de qualifiés total et/ou par "Oberliga" évoluèrent au fil des saisons. Pour cette édition 1949-1950, la DFB ouvrit 16 places qualificatives afin que la phase finale débute par des huitièmes de finale. Les Oberligen Nord et Südwest disposèrent de trois qualifiés directs. Les Oberligen Süd et Oberliga West eurent droit à 4 qualifiés. La Berliner stadtliga disposait de 2 qualifiés.

La politique s'en mêla. Le vice-champion berlinois, l'Union Oberschöneweide se vit interdire le droit de participer à ce qui était la phase de finale du championnat d'Allemagne de l'Ouest (voir ci-dessous).

La compétition se déroula finalement comme prévu. Avec une nouvelle domination des équipes du "Sud". Trois des quatre demi-finalistes étaient des clubs de l'Oberliga Süd. Le Verein für Bewegungsspiel Stuttgart succéda au VfR Mannheim, en disposant des Kickers Offenbach en finale.


Les 16 clubs qualifiés

Légende
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Champion d'Allemagne 1949
Oberligen Qualifiés Remarques Tour d'entrée
Oberliga Nord Hamburger SV
FC St-Pauli
VfL Osnabruck
Norddeutscher Meister
2e Nord
3e Nord
Huitièmes de finale
Huitièmes de finale
Huitièmes de finale
Oberliga Süd SpVgg Furth
VfB Stuttgart
Offenbacher FC Kickers
VfR Mannheim Drapeau : République fédérale d'Allemagne
Süddeutscher Meister
2e Süd
3e Süd
4e Süd
Huitièmes de finale
Huitièmes de finale
Huitièmes de finale
Huitièmes de finale
Oberliga Südwest 1. FC Kaiserslautern
SSV Reutlingen
TuS Neuendorf
Südwestdeutscher Meister
2e Südwest
3e Südwest
Huitièmes de finale
Huitièmes de finale
Huitièmes de finale
Oberliga West Borussia Dortmund
SC Preussen Dellbrück
Rot-Weiss Essen
STV Horst-Emscher
Westdeutscher Meister
2e West
3e West
4e West
Huitièmes de finale
Huitièmes de finale
Huitièmes de finale
Huitièmes de finale
Berliner Stadtliga Tennis Borussia Berlin
Union Oberschöneweide
Berliner Meister
2e Berlin
Huitièmes de finale
Interdit de participer !

Le cas "Oberschöneweide"

Durant cette saison 1949-1950, la Berliner Stadtliga concernait encore les clubs de toute l'entité berlinoise, c'est-à-dire des deux secteurs Est et Ouest.

En fin de compétition, l'Union Oberschöneweide décrocha la place de vice-champion et donc le droit de participer à la phase finale nationale. Mais les dirigeants est-allemands, "téléguidées" par autorités soviétiques, interdirent au club de participer à ce qui était le Championnat d'Allemagne de l'Ouest.

Terriblement déçus, de nombreux dirigeants et pratiquement tous les joueurs d'Oberberschöneweide transgressèrent l'interdit et passèrent en secteur Ouest. Dans des conditions difficiles, le huitième de finale prévu se déroula avec une semaine de retard par rapport aux sept autres rencontres. À Kiel, malgré la nette victoire (7-0) du Hamburger SV, la sympathie du public fut clairement à l'avantage des "exilés" berlinois.

Quelques jours après cette rencontre, le , les "fugitifs" refondèrent un club qu'il nommèrent en rapport avec l'ancienne appellation du club d'avant 1945: SC Union 06 Berlin. (Dans les résultats, ci-dessous, le nom de "Union 06" est indiqué comme ayant participé au 1/8e de finale pour rappeler ce contexte si particulier)

Par la suite, le SC Union 06 Berlin évolua au sein de la DFB. Pendant ce temps-là, en secteur Est, ce qu'il restait de l'Union Oberschöneweide fut renommé SG Union Oberschöneweide (le terme "Union" fut considéré comme politiquement correct) et versé directement dans la plus haute division est-allemande : la DDR-Oberliga. L'expérience tourna court en raison de la faiblesse de l'équipe. Après une saison, elle céda la place au BSG Motor Oberschöneweide. Après avoir presté encore une saison en association avec le SVgg Grünau, l'ancienne Union Oberschöneweide disparut dans les tréfonds de la hiérarchie est-allemande.

Dans le courant des années 1960, au fil des nombreuses réformes appliquées en RDA, le club ressurgit sous le nom qu'il porte encore de nos jours: 1. FC Union Berlin.

Après la réunification allemande, en 1990, des pourparlers de fusion entre le SC Union 06 Berlin (qui a conservé les couleurs historiques "Bleu & Blanc") et le 1. FC Union Berlin (jouant en Rouge Blanc) n'aboutirent pas.

À noter que, de nos jours, dans d'autres disciplines (Bowling, Gymnastique), un club nommé SG Union Oberschöneweide 1910 poursuit aussi la tradition de l'ancienne "Union".


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Berliner Stadtliga

Les remous provoqués par l'Affaire Oberschöneweide achevèrent de consommer la rupture entre les deux bloc idéologiques (Est/Ouest).

L'Allemagne dorénavant partagée en deux États distincts perdit un des derniers traits d'union qui subsistaient encore. À partir de la saison suivante, la Berliner Stadtliga ne concerna plus que les clubs situés à Berlin-Ouest.

Compétition

Premier tour

Équipe 1 Résultat Équipe 2
1. FC Kaiserslautern 2-2 Rot-Weiss Essen
SpVgg Furth 3-2 STV Horst-Emscher
SC Preussen Dellbrück 1-0
ap. prol.
SSV Reutlingen
VfR Mannheim Drapeau : République fédérale d'Allemagne 3-1 Borussia Dortmund
VfB Stuttgart 2-1 VfL Osnabruck
Ofenbacher FC Kickers 3-1 Tennis Borussia Berlin
FC St-Pauli 4-0 TuS Neuendorf
Hambourg SV 7-0 SC Union 06 Berlin

Match d'appui : le  :

Équipe 1 Résultat Équipe 2
1. FC Kaiserslautern 3-2 Rot-Weiss Essen

Quarts de finale

Équipe 1 Résultat Équipe 2
VfB Stuttgart 5-2 1. FC Kaiserslautern
Offenbacher FC Kickers 3-2 Hamburger SV
SpVgg Furth 2-1 FC St-Pauli
SC Preussen Dellbrück 2-1 VfR Mannheim Drapeau : République fédérale d'Allemagne

Demi-finales

Équipe 1 Résultat Équipe 2
SC Preussen Dellbrück 0-0
ap prol.
Offenbacher FC Kickers
VfB Stuttgart 4-1 SpVgg Furth

Match d'appui le  :

Équipe 1 Résultat Équipe 2
Offenbacher FC Kickers 3-0 SC Preussen Dellbrück

Finale

VfB Stuttgart 2-1 Offenbacher FC Kickers Olympiastadion, Berlin
Läpple But inscrit après 17 minutes17e
Bühler But inscrit après 27 minutes27e
Buhtz But inscrit après 47 minutes47e Spectateurs : 95 000
Arbitrage : Drapeau : République fédérale d'Allemagne Erich Kortmannhaus

Bilan de la saison

Tableau d'Honneur
Compétition Vainqueur
Championnat de RFA de football VfB Stuttgart

Voir aussi

Références


Liens internes

Liens externes