Champ de Juillet

Champ de Juillet
Champ de Juillet
Image illustrative de l'article Champ de Juillet
Le bassin et le jet d'eau
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Commune Limoges
Quartier Gare
Superficie 2,7 ha
Histoire
Création années 1850 (création)
Caractéristiques
Type Parc
Terrain de jeux
Localisation
Coordonnées 45° 50′ 07″ nord, 1° 15′ 52″ est

Géolocalisation sur la carte : Limoges

(Voir situation sur carte : Limoges)
Champ de Juillet

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Champ de Juillet

Le Champ de Juillet est un parc de la ville de Limoges, situé près de la gare des Bénédictins, dans l'axe joignant cette dernière à la place royale Denis-Dussoubs. Il recouvre 2,7 hectares pour le seul parc, plus de 5 hectares si l'on prend en compte les parkings.

Historique

Jusqu'à l'arrivée du train, l'actuel secteur du Champ de Juillet, qui doit son nom à la révolution de 1830, est encore assez campagnard, et accueille l'abbaye de Saint-Martin-lez-Limoges, devenue plus tard couvent des Feuillants[1]. Il est entièrement dévolue aux cultures agricoles jusqu'à la création d'un Champ de Mars destiné au 9e régiment de Chasseurs. Vite obsolète, la zone, acquise par la mairie en 1827, est occupée par un champ de foire qui verra la tenue de grandes manifestations, telles l'« Exposition du Centre de la France » en 1858, puis plus tard la Foire-Exposition de Limoges.

Cette même année 1858, le paysagiste Eugène Bühler, créateur du parc de la Tête d'Or à Lyon, est chargé de réaménager complètement le Champ de Juillet afin de permettre la création d'une promenade publique[2]. Le , le nouveau jardin est inauguré. Il est réaménagé par Roger Gonthier, architecte de la gare[1].

Il est connu comme étant un lieu où la prostitution est courante, un phénomène qui a fait l'objet de plusieurs reportages télévisés dans les années 2010.

Notes et références

  1. a et b Emilie Clauzure et Marie-Louise Mondoly, Limoges, ville-jardins, Culture & patrimoine en Limousin, Limoges, 2011
  2. Entre rêve et réalité - Architecture et urbanisme à Limoges depuis la Révolution, Archives municipales de Limoges, 2005